Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Red Queen: un dernier mot

Hello Hello

Red queen
Couverture de Red Queen

Je viens à l’instant de terminer ma lecture. Avant toute chose, je tiens à remercier Pink Lady de m’avoir conseiller « Red Queen » de Victoria Aveyard.

Aux premiers abords, je ne pensais pas apprécié « Red Queen ». Je me suis dit « encore une histoire de révolution d’adolescents avec des personnages aux pleins pouvoirs et leurs antagonistes qui sont prisonniers de leur sort.

Les principaux thèmes sont: les complots, les trahisons, le pouvoir et la rébellion.

Au final, après un peu plus de 7 heures de lecture, je peux dire une chose, je veux lire la suite.

L’histoire se passe dans un monde postérieur au notre. Les Argents sont au pouvoir grâce à la couleur de leur sang. Cependant, les Rouges sont esclaves de leur vie à cause de cette dernière.

Mare est Rouge. C’est une voleuse. Ses seules talents sont de voler ce qui se trouvent dans les poches non vigilantes ou rêveuses. Elle vit à Pilotis et à pour ami Kilorn.

Gisa est sa sœur. Elles ont 3 frères partis à la guerre et qui sont certainement morts. Dans le monde dans lequel nous sommes immergés,  si à 18 ans le jeune adulte n’a pas trouvé de travail ou un apprentissage, il part pour la guerre.

Mare va avoir 18 ans et sait ce qui l’attend. Un soir, elle attend à la sortie d’un bar pour faire les poches de ses visiteurs et sa vie va changer.

Changer en quoi??

Je vous laisse le découvrir en lisant « Red Queen » qui est pour moi un bijou. Je pense qu’il va figurer parmi mes préférés. J’attends de pouvoir la suite avec impatience.

Voici le contenu de la 4ème de couverture :

« Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Alice Delarbre Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple. »

Ynowebookaddition

Auteur :

Bibliothécaire - documentaliste en Belgique

2 commentaires sur « Red Queen: un dernier mot »

  1. Comme toi j’ai aimé cette lecture et l’univers même si ce n’est pas un coup de coeur.
    J’ai d’ailleurs fais une chronique sur mon blog où je partage ton liens.
    Bonne semaine

    J'aime

Répondre à Laura Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s