Publié dans Folklore et patrimoine

Petit voyage en terre gaumaise

Chers lecteurs et lectrices,

Après une refonte complète du blog, j’ai décidé de relancer la catégorie Folklore et Patrimoine . Depuis plus de deux ans, je dois vous parler du château de Beloeil (Tournai) et de la Ducasse de Deux-Acren (Lessine) et vous parler plus souvent d’une de mes passion, la découverte des patrimoines Locaux.

Aujourd’hui, nous allons voyager en Gaume

Mais c’est quoi et c’est où la Gaume ?

La Gaume est une sous région linguistique et culturelle dont la capitale est Virton. Elle se situe donc dans le sud-est la Belgique donc la province de Luxembourg. Elle est composée de plusieurs communes qui représentent l’arrondissement de Virton . On parle de Chiny, Étalle, Florenville, Habay, Meix-devant-Virton, Musson, Rouvroy, Saint-Léger, Tintigny et Virton. [Wikipédia]

On y parle le français mais aussi une langue régionale romane, le gaumais, qui fait partie intégrantes des dialectes lorrains romans, l’une des langues recensées par l’Atlas linguistique de la Wallonie.

Localisation

Localisation et langue parlé en Gaume par : Par Augusta 89 — File: Linguistic map of Wallonia.png Srtxg, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=27137280

La petite histoire de la Gaume dans la Grande Histoire

La Gaume est un passé militarisé surtout pendant les guerres mondiales 14-18 et 39-45. Pour anecdote, le château de Chiny (actuellement maison communal) a recueilli des enfants juifs pendant la guerre, n’ont jamais été retrouvés et la plupart viennent encore ce recueillir lors de cérémonies commémoratives.

A voir et à faire

Le musée Gaumais

Avec mon amie, j’ai eu la chance de visiter le musée Gaumais (7euros l’entrée). Il y avait tellement longtemps que je n’étais pas rentrée dans un musée. Des étages thématiques, des espaces qui rendent un espèce de grandiose aux lieux.

De l’accueil, on accède au -1 et la nouvelle aile qui porte sur l’archéologie. Certaines pièces présentées sont vraiment surprenantes et belles. en ce qui concerne le premier étage, il traite des beaux-arts, de magnifiques tableaux dont certains que j’ai acheté et m’ont été offert au format carte postal. Le deuxième étage est dédié aux coutumes et croyances mais le niveau que je voulais le plus visité est le -3, dont le sujet es le folklore. C’est si beau.

J’ai été éblouie comme une enfant par le sonneur de cloche (sur une des façade du musée).

Le musée de la vie paysanne de Montquintin construit en 1765 est aussi un endroit où il est intéressant de se rendre. C’est une des 3 implantations du musée gaumais.

Plus discrètement, en vous baladant, vous pouvez apercevoir un globe terrestre ou un arbre. Mais qu’est-ce donc ?

Le tilleul de Gérouville est un …orme déguisé en tilleul. Cet arbre a ravi mon coeur et son histoire encore plus. Il est le témoin de la sauvegarde des libertés communales et de l’origine de la création du village, qui remonte à 1259. à cette occasion, quatre ormes furent plantés aux quatre coins de la place du village. auquel 1 seul résistera jusqu’en 1877.

[Un sénateur nommé Lambiotte en fit alors l’acquisition et le relooka complètement: il décida de creuser le tronc et d’y installer une banquette pouvant accueillir 6 personnes. Il le plaça sur un socle en béton et le coiffa d’un toit de chaume.
En 1922, le sénateur le restitua à la commune de Gérouville qui le plaça non loin de son lieu d’origine, la Place du Tilleul. C’est probablement suite à son emplacement que cet orme fut dénommé erronément tilleul. (Provient de ce site)

Et la boule, située à Virton ? C’est une fontaine dédiée à l’éclipse du 11 août 1999.

Si vous préférez les balades organisée, il y a la promenade de Jean-Claude Servais, qui part de Florenville jusqu’au château de Chiny dont je vous parlais dans le point histoire.

Patrimoine gastronomique

Comment vous parlez de la Gaume, sans vous parler de la bière et le fromage d’Orval (à visiter) ainsi que le pâté gaumais que j’ai eu la chance de goûter. Vous pouvez aussi passer Chez Mu où j’ai découvert un burger à la viande local et au fromage d’Orval.

Pour les restaurant, on m’a conseillé Au Coeur de la Gaume à Ethe et l’Hostellerie d’Orval. J’ai hâte de redescendre dans le Sud du pays pour y discuter leurs plats.

Littératures et folklore

Je ne pouvais pas vous laisser sans vous conseiller deux ouvrages traitant de la région.

  • Orval par Jean-Claude Servais. Cette bande dessinée traite de l’abbaye d’ Orval. Vous pouvez découvrir l’architecture sur Youtube.
  • Les aventures de djean de Mady (patrimoine et folklore) en Gaume par Claude RAUCY publié par le Syndicat d’Initiative Virton. Je vous parle d’un homme qui est rentré dans la légende au 17ème siècle. Djean de Mady (Jean de Montmédy) est un héros populaire gaumais est connus pour ses aventures et ses farces. C’est aussi un violoniste qui par sa musique charme le loup vorace au bord du bois et retourne à la fêtre donnée. Le denier loupé périt en 1887.

J’espère que le parcours vous a plus. J’essaie dans les plus brefs délais de vous cartographier ls lieux avec toutes ces adresses. Je vous souhaite une belle découverte des lieux.

Auteur :

Bibliothécaire - documentaliste en Belgique

2 commentaires sur « Petit voyage en terre gaumaise »

  1. Château de Jamoigne village qui fait partie de la commune de Chiny depuis la fusion des communes C est là que furent hébergés les enfants juifs pendant les hostilités

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s