Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

The Goose Game par Mélie Sand

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, on continue dans le concept #↕unjourunauteur. Maintenant, la chronique du young thriller écrit par Mélie Sand, The Goose Game, publié chez les éditions Heartless, en octobre 2019.

Quatrième de couverture

Quand Émilie et ses quatre amis reçoivent une invitation pour participer au Goose Game, ils ne savent pas que ce jeu grandeur nature est en réalité orchestré par un malade assoiffé de vengeance. Ils s’inscrivent en pensant comme beaucoup de leurs camarades vivre une aventure unique, une expérience palpitante… Mais très vite, les défis s’enchaînent. Tous plus étranges les uns que les autres. Quelqu’un les épie pour transformer l’expérience en véritables challenges destinés à les piéger. Le mystère s’épaissit, la tension s’installe et les adolescents ne voudront bientôt plus jouer… Ils vont pourtant apprendre à leur dépens qu’une fois la partie commencée, rien ne peut l’arrêter… Tout manquement à la règle entraîne des sanctions. Le Goose Game est le seul maître du jeu.

Mon avis

Commençons par le commencement, j’ai adoré ce roman. J’arrive à me réconcilier avec ce style de littéraire depuis peu. J’en lis peu souvent et j’ai la chance d’adorer ceux que je lis.

Au niveau de l’histoire, on suit 5 adolescents : Emilie; qui veut partir de chez elle; et ses amis Emma, Lucas, Alex et Camille. Tous les cinq ont reçu une invitation à jouer au Goose Game, le nouveau jeu à la mode chez les ados orchestré par quelqu’un qui ne leur veut pas que du bien. Ce jeu est plus qu’une simple partie de jeu de société ludique, c’est une histoire de vengeance qui prend forme en partie de jeu de l’oie grandeur nature, bien ancrée dans le réel. Chaque personnage va payer le prix de cette vengeance en commençant par un qui a pour mission de retrouvé et de déjoué les plans de ce manipulateur maitre du jeu.

Le Goose Game un jeu de hasard ? Les dés sont-ils pipés? La parti est-elle jouée d’avance? Je vous laisse le découvrir.

Le genre de ce roman est un young thriller. Un roman qui vient tient en haleine dés le prologue. Il est écrit du point de vue du psychopathe, du manipulateur, du maitre de la partie, qui une fois commencé, ne peut être arrêtée.

Le style d’écriture est dynamique et fluide. Ce roman chorale nous plonge au cœur d’événements dramatiques. Le découpage en jours installe une tension, une pression palpable pour les personnages mais aussi pour le lecteur qui a peur pour ces héros. Mais aussi, ce qui est la force de ce récit est qu’il vous met dans un état d’esprit de doute et de suspicion continuelle. Vous avez envie de savoir qui est derrière ce jeu. J’ai essayé de découvrir qui était e manipulateur et le réponse m’a surprise. J’ai envie de le relire pour détecter des indices qui m’auraient échappé.

Je tiens à nouveau à remercier l’auteure pour son temps et sa bienveillance. Retrouver l’interview qu’elle m’accordée. N’hésitez pas à la suivre sur ces réseaux dont Instagram.

Vous pouvez vous procurer ces écrits The Goose Game et J’ai demandé la lune.

Une tension palpable, un roman qui vous tient en haleine pendant ces 311 pages. Je recommande ce roman à ceux qui aiment ce genre de roman mais aussi à ceux qui souhaitent mettre un pied dans ces univers. Je pense qu’il est une bonne porte d’entrée du genre.

Auteur :

Bibliothécaire - documentaliste en Belgique

2 commentaires sur « The Goose Game par Mélie Sand »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s