Publié dans Magasine, Mes avis

L’Indé Panda

Chers lecteurs et lectrices,

On se retrouve aujourd’hui pour inaugurer une nouvelle catégorie sur ce blog, la catégorie Magazine, L‘Indé Panda est le premier magazine dont je vais vous parler ici.

Logo

Mais qu’est-ce que c’est l’indé Panda ? C’est un magazine numérique gratuit, qui rassemble des nouvelles d’auteurs indépendants. Une fois par an, un appel à textes est lancé, les textes reçus sont distribué anonymement au comité de lecture qui sélectionne entre huit et douze nouvelles par numéro.

J’ai découvert ce magazine par l’intermédiaire d’Iléana Métivier que je vous ai déjà présenté : Interview de Iléana Métivier (saga Terre noyée) ainsi que le premier tome de sa saga Terre Noyée qui partageait un appel à chroniqueurs pour le numéro 11. Un numéro était publié tous les 4 mois. A partir de maintenant, il sera publié 1 fois par an, le 01 octobre à la date anniversaire du magazine, qui a 5 ans.

Pour en savoir plus, je vous invite à continuer votre lecture car j’ai eu la chance de pouvoir poser des questions aux personnes directement concernées.

Quel est le concept du magazine?

Un appel à textes. Un comité de lecture. 10 à 12 nouvelles sélectionnées pour la parution d’un magazine par an, le 1er octobre.

Derrière ces quelques mots se cache la volonté farouche d’offrir aux lecteurs et lectrices la possibilité de découvrir gratuitement des auteurs et autrices issus de la sphère indépendante. C’est pourquoi nos appels à textes, s’ils sont athématiques, n’en sont pas moins réservés aux écrivains et écrivaines autoédités ou hybrides.

L’indépendance est bien sûr le concept-clef de L’Indé Panda, les auteurs gardent ainsi leurs droits sur leur texte. Nous leur proposons un petit encart publicitaire à la fin de chaque nouvelle pour présenter l’œuvre autoéditée de leur choix. Si le lecteur ou la lectrice a accroché avec la plume en question, il/elle peut ainsi continuer de l’explorer en un clic.

Outre ces spécificités liées au magazine, nous proposons également tout au long de l’année des interviews des auteurs et autrices sélectionnés, ainsi que d’autres posts pour suivre leurs actualités. Nous sommes présents sur Instagram, Twitter, Facebook, LinkedIn.

D’où est venue l’idée ?

D’une bande d’auteurs indépendants qui en avait marre de la mauvaise réputation de l’autoédition !

Certes, dans ce monde les textes bâclés existent, mais les œuvres peaufinées, aussi ! L’Indé Panda, en proposant un travail de qualité, espère bien casser ces a priori négatifs et renforcer les avis positifs !

Qui peut écrire ? Quels sont les critères ?

L’unique critère pour participer à nos appels à texte est le suivant : avoir autoédité au moins un texte. Pour le reste (dates, nombre de mots, etc.), toutes les infos sont ici : https://lindepanda.wordpress.com/appel-a-textes-en-cours/

Pensez-vous publier le magazine en format papier et pourquoi pas le commercialiser ?

Imprimer sous format papier signifie forcément encaisser de l’argent puisqu’en France, il est interdit de vendre à perte. Se pose alors la question des droits d’auteurs, de contrats d’édition, de comptes… Bref, toute une dynamique qui, finalement, est un peu à l’opposé de nos valeurs !

Par contre, nous avons eu la chance d’être invités au Salon de l’Auto-Edition de Pierre Bénite il y a quelques années et les organisateurs nous avaient gracieusement imprimés quelques exemplaires papiers à distribuer aux lecteurs et lectrices du salon. Ce concept nous a plu, c’est pourquoi nous allons réfléchir à passer au statut associatif afin de pouvoir retenter l’expérience. Ce statut nous permettrait de lever des fonds et ainsi, de distribuer de « mains à mains » des exemplaires papiers.


Je pourrais avoir un retour d’expérience des éditeurs, du comité et d’un auteur : ce que ça leur apporte, ce qu’il aime …?

Retour expérience autrices 

Pour Céline Saint Charle, autrice sélectionnée dans les numéros 3, 4, 5, 6, 7 et 9 

« L’impact sur mes ouvrages est difficilement quantifiable, puisque je sais rarement comment les lecteurs qui achètent mes livres m’ont connue. En revanche, grâce à l’Indé Panda, j’ai pu rencontrer un certain nombre de personnes, que ce soit dans la vraie vie ou sur internet. Ces rencontres ont débouché sur des collaborations ultérieures, de l’entraide ou de réelles amitiés. Chaque fois que je parle nouvelles avec des lecteurs sur les salons, je les redirige vers le magazine et ils sont toujours ravis d’apprendre son existence. »

Pour Nathalie Bagadey, autrice sélectionnée dans les numéros 1, 2, 3 et 6 

« Il est très difficile d’estimer la visibilité apportée par l’Indé Panda, ce que je peux dire c’est que c’était un moment très agréable avec des échanges formidables, un bon entraînement à l’écriture et que j’ai régulièrement participé même si je n’ai pas été systématiquement retenue au sommaire. »

Retour expérience Comité De Lecture : Edwige de Nualiv

« Depuis que j’ai créé mon blog, j’ai eu à cœur de découvrir les auteurs indépendants, car à mes yeux, ils proposent autre chose au lecteur que les têtes de gondoles des librairies. Aussi, L’Indé Panda correspond-il parfaitement à cette idée de débusquer de nouvelles plumes.
Au départ, j’étais simple lectrice, mais j’ai eu envie de voir comment se passait l’envers du décor. Et j’ai adoré ! La rencontre avec un nouvel auteur est toujours un grand plaisir pour moi, mais aussi et surtout cette quête de trouver, parmi ces nouvelles, celle qui me parlera le plus, qui me fera le plus rire ou le plus pleurer, qui me fera réagir tout simplement : ma pépite… Je continue toutefois, de temps en temps, à être surprise par les résultats : des fois je trouve parmi les sélectionnés des textes qui ne m’ont pas parlé du tout, d’autres, je n’y retrouve pas le texte qui, pour moi, était le meilleur. Preuve irréfutable qu’il en faut pour tous les goûts et c’est tant mieux ! »

Retour expérience Bureau 

Ce onzième numéro signe notre cinquième année d’existence. Durant ce temps, l’équipe du Bureau a traversé des hauts et des bas, nous avons peaufiné notre façon de fonctionner… Bref, nous avons appris ! Appris des lecteurs et lectrices, des auteurs et autrices, ces collaborations qui nous enrichissent quotidiennement, nous soutiennent et nous poussent à continuer à vous proposer chaque 1er octobre un nouveau numéro, qui, nous l’espérons, saura vous faire découvrir quelques plumes extraordinaires !

Bisous pandesque,

Toute l’équipe de L’Indé Panda

Couverture de l’IndéPanda n° 11

Je remercie les personnes ayant bien voulu répondre à mes questions. Pour en savoir plus, un ou plusieurs articles traitant des nouvelles paraitront pendant tout le moins d’octobre. Les nouvelles sont

  • Gynécée Adélie par Meryma Haelströme
  • Putain de cafetière par Valéry Bonneau
  • Le Syndrome des abysses par Catherine Lamour
  • Petite Femme par Élisabeth Barthélémy
  • Apprivoiser le Temps par Bastien Pantalé
  • Dormir seul par Marie Meyel
  • Carolina par G.E. Froideval
  • Un diamant à l’état pur par Cindy Costes
  • Le futur Goncourt par Benoit Toccacieli
  • Halloween par Pascale Noger

Si vous souhaitez découvrir des auteurs indépendants plein de talent, ce magazine est idéale. Le concept est super. Je vous le recommande vivement !

Auteur :

Bibliothécaire - documentaliste en Belgique

2 commentaires sur « L’Indé Panda »

Répondre à nathaliebagadey Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s