Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, Sagas

J’peux pas ! J’ai Licorne. Leçon 1 : Convaincre un Dahlia Noir par Noémie Dargaud

Chers lecteurs et lectrices,

On se retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une auteure dont je vous ai déjà parlé, à savoir Noémie Dargaud, Irish Coffee, La sorcière de l’hiver par Noémie Dargaud. Ici, un ouvrage tout en couleur et en créatures surnaturels. Ce livre faisait partie de ma PAL, je l’ai sorti de ma bibliothèque par mon partenariat avec l’auteure mais aussi pour pouvoir vous parle des écrits de l’auteure en connaissance de cause, pour le premier hors-série du Merit Magazine.

Lu avec Lesaventures_delea

Titre : J’peux pas ! J’ai Licorne. Leçon 1 : Convaincre un Dahlia Noir
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Noémie Dargaud
Genre : Urban-fantasy (littérature française)
N° de pages : 213 pages
Publié le : 21 juin 2021
Edition : autoédition
Format : ebook – broché – relié
Prix : abonnement kindle (5.99 €) – 12 € – 16 €


Résumé

Bonjour et bienvenue dans un monde où les Sombrals et les Luxis cohabitent en – pas si – parfaite harmonie avec les humains. Si vous vous promenez dans les rues de New York, ne soyez pas surpris de rencontrer un djinn, une goule, un dryade ou une fae.
Enfin… si vous avez le courage de vous aventurer dans les districts qui leur sont attribués.
Personnellement, je vous recommande le Devil’s Furry, un bar assez sympa de Brooklyn. Mais faites attention, si le Dahlia Noir s’y trouve, gardez pour vous vos remarques – la proprio est un peu susceptible – et surtout… ne saignez pas !
Êtes-vous prêt pour une visite guidée au cœur des meurtres, des complots et des dégustations de sang de licorne ?
Si vous êtes OPEN, je vous conseille fortement de rencontrer Sundarata Luxis Crystallis. Il vous proposera plusieurs leçons – découlant de son expérience personnelle – pour augmenter vos chances de survie.

Leçon 1 : Convaincre un Dahlia Noir.

Leçon 2… eeeeeuuuuh on verra plus tard si vous y réchappez.


Mon avis

Tout d’abord, on va parler de la couverture, que je trouve magnifique et du résumé qui me donne envie de découvrir ce monde et tous ses Creats. Un livre, un monde qui rassemble en son sein une multitude de créatures magiques où Djinn rencontre fae, où une goule se retrouve face à une dryade. Un monde magnifique au cœur de New-York, dans un quartier de Brooklyn et dans un bar le Devil’s Furry. Intriguant, non ?

Mais je ne vous ai pas tout dit concernant ce monde. Les créatures surnaturelles sont divisés en deux catégories : Les Sombrals et les Luxis qui ne vivent pas en harmonie (C’est un euphémisme). Si ajoute les humains, de pauvres êtres mortels ? , non ! car ils logent ces créatures dans des quartiers où les discriminations règnent. Ils sont empaquetés dans des logements qui augmentent la haine entre eux.

Le prologue vous plonge tout de suite dans l’univers où un personnage, Sundarata Luxis Crystallis (un luxis), appelé Sun, interrompu dans ces activités nocturnes plaisantes par un coup de téléphone de l’inspecteur Morris Villeneuve car une fae a été retrouvé morte. Sun devra s’en charger car le Congrès Luxis l’a chargé de s’occuper des crimes commis en territoire hostile.

Règle n°1 des créatures magiques : on ne parle pas de créatures magiques.

Règle n° 2 des créatures magiques : on ne parle pas de créatures magiques.

Parallèlement, une Sombral est aussi convoquée sur la scène de crime, Dahlia. Elle prouve que ce n’est pas l’un des siens qui a commis ce meurtre. Mais Sun ne compte pas en rester là et veut mener m’enquête, avec une belle Sombral ? Sun arrivera à convaincre Dahlia de s’unir pour résoudre ce mystère. Leur alliance pour le moins inhabituel leur causera des ennuis, que nous …, que j’ai pris plaisir à suivre. On croise également de façon plus sporadique une goule, du nom de Nora dont j’espère en savoir plus.

Le duo Sun/Dahlia fonctionne bien. Leur relation est attachante. Une Sombral létal et drôle, un Sun patient et rempli d’humour. Un duo hors norme que j’ai hâte de découvrir plus en profondeur.

J’ai beaucoup aimé ce texte où certaines parties sont mis en évidence. J’ai aimé l’écriture de Noémie, sans détour, fluide, assez addictive. Ce roman a été lu en une matinée, c’est dire son efficacité.

Je suis convaincue par cette histoire qui mêle monde magique, une enquête et de l’humour avec brio. Hâte de lire la suite de ses aventures!

Auteur :

Bibliothécaire - documentaliste en Belgique

5 commentaires sur « J’peux pas ! J’ai Licorne. Leçon 1 : Convaincre un Dahlia Noir par Noémie Dargaud »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s