Publié dans Mes avis, Mes lectures, One-shot

Encens par Johanna Marines

Chers lecteurs et lectrices,

Ce livre a été lu dans le cadre du Plib 2022 durant lequel j’étais juré. Il est un des 5 finalistes de la sélection. Sera-t-il le gagnant. Je vous laisse mon avis.

Pour en savoir plus sur le plib, je te conseille l’interview que l’organisatrice a donné pour le Merit Magazine de Janvier 2022

Avec le plib, vous aurez compris qu’on voyage dans les ME et les styles d’écriture mais aussi dans le monde. J’ai appris que ce livre était paru après « Cendres » de la même actrice. Étant intriguée, je pense me le procurer sous peu.

Autant le résumé plutôt court m’intrigues et me donnait envie, le choix des couleurs et la couverture également, autant l’épaisseur m’a fait reculer plusieurs fois. Une fois passé ce détail, l’histoire s’englouti en quelques jours.

Ce livre, c’est une ambiance, un tout! Nous sommes dans la Nouvelle-Orléans, en 1919 tel qu’on se l’imagine. Il y a un tueur, avec une hache. Oui oui avec une hache. Un peu comme Jack l’éventreur nargue les enquêteurs car oui il laisse des corps derrière lui. Un corps de femmes est retrouvé mutilé dans la ville.

Je vous parlais d’ambiance car oui le criminel demande une chose, du Jazz dans la ville. Pas musique et garde à vous . Il est difficile pour moi da vous en dire plus sans vous spoiler.

Je vous recommande cette histoire, au coin du feu en automne avec des airs de jazz.

Auteur :

Bibliothécaire - documentaliste en Belgique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s