Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Opération pas de machine à laver ! par Lenia Major et Gwendal Blondelle

Chers lecteurs et lectrices,

Les doudous, les madeleines de proust de l’enfance.

Un album de choix à vous proposer.

Titre : Opération pas de machine à laver !
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Lenia Major
Dessins : Gwendal Blondelle
Genre : bande dessinée jeunesse – doudou
N° de pages : 32 pages
Publié le : Décembre 2021
Edition : Editions Bande à Part – LE COMMANDER ICI
Format : Album cartonné
Prix : 12 €


Résumé

Quand une bande de Doudou tente d’échapper à la machine à laver, ça donne une histoire complétement déjantée


Mon avis

Dans cet album nous suivons les aventures des doudou de Jules qui commencent à sentir les chaussettes. Sa maman prend la décision de les laver mais y arrivera-t-elle ? Rien n’est moins sûr.

Les doudou de Jules, à l’image de Toy Story s’anime quand les humains s’endorment ou sont absents. Leur plan : tout faire pour ne pas finir dans la machine à laver.

C’est une histoire adorable, douce et drôle à la fois. Les illustrations, les formes et les couleurs des pages m’ont beaucoup plu.

Cet album aborde les thèmes du lavage de doudou et donc de l’hygiène de ceux-ci, qu’il ne faut pas s’inquiéter car ils vont nous revenir tout propre et sentir bon. L’esprit d’équipe est présent par les plans des doudou pour ne pas finir dans la machine à laver.

Un dernier point à aborder : cet album utilise une police adaptée aux lecteurs dyslexiques. Un super album pour les premières lectures en autonomie.

Je vous recommande cet album et vous conseille vivement de vous le procurer.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Porteurs d’âmes – tome 1 : La marque du Puma par Sarah Juna

Chers lecteurs et lectrices,

Je découvre le travail de Sarah Juna par le premier tome de sa saga fantastique. Je l’ai rencontrée et c’est une femme extraordinairement gentille et à l’écoute. On m’avait déjà vanté son travail. On FONCE !

Titre : La marque du Puma
Titre en VO : /
Série : Porteurs d’âmes
Auteur(s) : Sarah Juna
Genre : Urban fantasy – Bit-lit – romance paranormale
N° de pages : 376 pages
Edition : Alter Real édition – Le commander
Publié le : 01 juin 2020
Format : ebook – broché
Prix : 20 euros


Résumé

Lana travaille dans un refuge animalier et mène une vie des plus ordinaires jusqu’à ce que sa vie bascule : son patron tente de la kidnapper ! Heureusement, un jeune homme vient à sa rescousse, et il est… spécial. Différent. Aidan, aussi séduisant que mystérieux, semble avoir un lien particulier avec les loups. Au premier regard, Lana est fascinée par son sauveur, mais elle ne sait pas ce qui l’attend : Aidan appartient à la communauté des Porteurs d’Âmes, qui tire ses pouvoirs de la Nature et des animaux.
Mais ce n’est pas tout… Elle découvre qu’elle a un rôle essentiel à jouer parmi ces Porteurs d’Âmes, et qu’elle court de graves dangers. Et puis il y a Aidan, qui se montre très protecteur avec elle. L’attirance qu’elle ressent pour lui est irrésistible. Dangereuse.
Lana saura-t-elle faire face aux défis que lui réserve sa nouvelle vie ? Peut-elle faire confiance au séduisant Aidan ? Veut-il réellement l’aider ou juste s’assurer qu’elle restera avec eux une fois toute l’étendue de ses pouvoirs révélée ?
Plongez avec Lana dans le monde inconnu et envoûtant des Porteurs d’Âmes !


Mon avis

Nous suivons Lana qui va être plongée dans un monde qu’elle ne connait pas et qu’on va découvrir par ses yeux. Lana a une vie pour le moins normale, elle travaille dans un refuge animalier jusqu’au jour où son patron tente de la kidnapper ! Par chance, Aidan, aussi séduisant que mystérieux, vole à son secours malgré son lien particulier avec les loups. On apprend qu’il fait partie de la communauté des porteurs d’âmes. Intriguant ? Une nouvelle vie lui ouvre les bras, saura-t-elle la découvrir et se préserver ?

Cette romance paranormale est intense, bourrée de références, un univers de dingue nous est présenté. Au niveau des personnage, Lana est une héroïne discrète, presque timide, mais qui ne se laisse pas faire.

Elle découvre qu’elle est moins banale qu’elle ne le pense en une nuit et doit se faire à sa nouvelle vie rapidement.

Aidan est l’archétype du mâle alpha, autoritaire et sec mais avec Lana il va devoir être plus souple. Il va la guider et devenir son partenaire dans cette nouvelle vie.

Nous sont présentés des personnages, des lieux, des enjeux, des épreuves qui évolueront, je le sens, dans la suite que j’ai hâte de lire.

Un très bon premier roman !

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Pourquoi les licornes font des cacas arc-en-ciel par Benjamin Gérard et Prisca Baverey

Chers lecteurs et lectrices,

Un petit album jeunesse, ça vous dit ? 24 pages de couleurs, de bonheur, allez c’est parti !

Titre : Pourquoi les licornes font des cacas arc-en-ciel ?
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Benjamin Gérard
Dessins : Prisca Baverey
Genre : Bandes dessinées jeunesse
N° de pages : 24 pages
Publié : octobre 2022
Edition : Bande à part – Pour me commander, c’est ICI
Format : broché – cartonné
Prix : 12 euros


Résumé

Les licornes font des cacas arc-en-ciel, c’est bien connu !

Mais toi, tu sais pourquoi ?


Mon avis

La maison d’éditions Bande à Part est belge, je dirais même carolo, je m’intéresse à leur travail depuis un peu plus d’un an, quand je l’ai découverte.

Cet album, paru ce mois-ci (octobre 2022), a attiré mon œil. D’abord, la couleur de la couverture, ensuite son illustration et enfin son sujet. Si vous le voyez dans les rayons de votre librairie préférée, vos yeux seront attirés.

Je ne répondrai pas à la question posée pour vous laisser l’occasion de le découvrir. Néanmoins, je peux vous dire que ces 24 pages sont colorées, elles sont drôles, j’ai aimé les dessins. C’est sûr, vous passerez un bon moment.

Je ne connaissais jusqu’alors pas le travail de Benjamin Gerard et Prisca Baverey, que j’ai hâte de découvrir plus amplement.

J’ajouterai un petit quelque chose, à l’intention de mes collègues bibliothécaires ou dans l’éducation : ce livre est idéal pour les premières lectures, seul ou en accompagnement.

Les licornes sont des animaux féériques, la production de leurs déchets pourraient vous amener à parler des déchets des autres animaux, un peu moins féériques.

De plus, l’album est construit et pensé de telle manière qu’un enfant peut jouer avec cet album.

Je m’explique : une mouche est cachée dans les différentes pages de l’album, parfois très visible, parfois beaucoup moins. Je me suis pris au jeu de chercher cet insecte.

Ce livre est un cadeau idéal pour les jeunes lecteurs. Un bon moment de lecture que je vous recommande.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Elle(s) – tome 2 : Universelle(s)

Chers lecteurs et lectrices,

Un second album que j’avais hâte de lire. Découvert sur les conseils de Katia de Lire une fois et qui m’avait dit de me procurer ce tome directement et de ne pas attendre d’avoir lu le premier. Elle avait raison, dés que j’ai terminé Elle(s) – tome 1 : La nouvelle(s), j’avais envie de dévorer Universelle(s)

Titre : Universelle(s)
Titre en VO : /
Série : Elles
Auteur(s) : Kid Toussaint
Illustrateur : Aveline Stokar
Genre : bande dessinée
N° de pages : 96 pages
Publié le : 29 avril 2022
Edition : LeLombard
Format : ebook – broché
Prix : 5.99 € – 13.45 €


Résumé

Elle, c’est une fille un peu comme tout le monde mais pas tout à fait comme les autres. Jeune fille pétillante et équilibrée, c’est tout naturellement qu’elle est intégrée dans une joyeuse bande d’amis dès son arrivée au collège Mercury. Mais se doutent-ils qu’Elle n’est pas seule ? Elle serait même plutôt cinq… Cinq personnalités hautes en couleurs et pas toujours amicales. Qui est Elle, réellement ? (Résumé à l’arrière de l’album)


Mon avis

Universelle(s) fait suite à La Nouvelle(s). Elle a vécu des événements psychologiques, des épreuves, des éléments lui ont été révélés. Ces chocs permettent à Bleue qu’on avait déjà aperçue dans l’album précédent de prendre le contrôle de Elle. Bleue est la plus sociable, la plus douée, la synthèse de toutes les personnalités de Elle. Bleue a l’air super alors pourquoi Elle a cherché à la camoufler à la retenir prisonnière au fond d’elle.

On plonge au propre comme au figuré dans le subconscient de la jeune fille, dans ce monde coloré que j’ai adoré découvrir. Cet album traite entre autres des luttes intérieurs. Qui est-elle ? Est-ce que ces épreuves l’ont impactées, si oui comment ?

On découvre le monde de Elle et en parallèle on suit Bleue et ses interactions avec le monde de Elle.

Je ne peux vous conseiller qu’une chose découvrir cette série d’albums, dont j’ai hâte de découvrir le prochain.

Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, Sagas

Lovely bikers – tome 3 : Jarret par Lydasa

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je vous parle de l’ultime tome de Lovely bikers, cette trilogie companion serie que j’ai adoré. Le tome 3 est je pense celui que j’ai dévoré le plus vite.

Titre : Jarret
Titre en VO : /
Série : Lovely bikers
Auteur(s) : Lydasa
Genre : Homoromance – LGBTQIA+ – bikers
N° de pages : 364 pages
Publié le : 04 février 2022
Edition : Evidence
Format : ebook – broché
Prix : 7.99 € – 17 €


Résumé

Jarret, qui est le président du chapitre des Dragon Skull en Louisiane, est assigné à rester dans son État avec un bracelet électronique. Mais lorsqu’on lui rapporte qu’un jeune homme, Andrew, tricherait dans la plupart des combats illégaux qu’il organise, il décide de prendre les choses en main et de l’entraîner lui-même en le faisant venir au club pour qu’il devienne un combattant officiel des Dragons. Au fil des jours naissent des sentiments entre les deux hommes, mais, malheureusement, Andrew se fait rattraper par son passé et doit fuir. Jarret arrivera-t-il à le retenir ? Sera-t-il capable de mettre en péril sa liberté conditionnelle pour venir en aide à l’élu de son cœur ?


Mon avis

Risque de spoil, il s’agit de la chronique du troisième de tome d’une trilogie. Je vous conseille de lire les avis suivants avant celui-ci

Est-ce que j’ai aimé ce troisième et dernier roman de la trilogie Lovely bikers? Ah que oui ! Est-ce que j’attendais de retrouver des personnages que j’aimais déjà beaucoup et d’en découvrir des nouveaux? Encore plus !

J’ai dévoré ce roman en quatre heures. Quand il a été terminé, j’en redemandais. Les Dragon Skull m’ont conquise. J’ai adoré plonger dans cette univers, je vous le conseille vivement si vous êtes amateur d’homoromance de bikers. Dans le premier tome, Lydasa traitait de passage de pouvoir et d’assumer qui on est et qui on aime. Dans le second tome, il était question d’un trouple et ce tome va porter sur la différence d’âge.

Ici, c’est au tour de Jarret de nous raconter son histoire. Jarret dont on a déjà entendu parler dans les tomes précédents. Ce que vous devez savoir sur Jarret c’est que c’est un biker, un vrai dur à cuire, qui préside le chapitre de Louisiane des Dragon Skull. (On voyage un peu avec les Lovely Bikers), il a passé presque deux ans assigné à résidence, avec pour seule porte de sortie son bracelet électronique qui émet un bip avant de pouvoir sortir et gérer ses casinos, ses combats.

En parlant de combats, il apprend qu’un jeune homme triche et mets KO ses combattants. La triche, il ne peut pas la supporter et décide de confronter le tricheur, Andrew dans ses bureaux. Après lui avoir bien fait peur, il décide de lui venir en aide, Andrew deviendra un de ses boxers. Mais pourquoi Jarret prend une telle décision ? Andrew lui rappelle ses propres combats. Le président espère pouvoir libérer le jeune de ses démons.

Deux opposés que tout attire ! Deux personnalités aux antipodes l’une de l’autre. Jarret ne s’attendait seulement pas à ce qu’Andrew cherche Jarret, lui face de « rentre dedans » à peine voilé. Cependant la différence d’âge entre les deux hommes pose un réelle à Jarret, qui se refuse au jeune homme. En a-t-il envie ? Je vous laisse le découvrir dans ce troisième tome.

Cependant, le passé d’Andrew interfère, remonte à la surface, l’empêche d’aller de l’avant. Il décide de s’enfuir et de s’éloigner de Jarret. Découvrez ce qu’ils sont prêt à faire l’un pour l’autre. J’ai adoré l’histoire de ses hommes que tout oppose et tout réunis ❤

Ce roman, qui peut se lire indépendamment des autres tomes (je vous conseille quand même de les lire avant) est pour moi une belle manière de clôturer les histoires d’amour des Lovely bikers. Ce volume montre que l’amour, l’honnêteté envers soi-même mais aussi les autres et plus particulièrement l’être aimé peuvent vous aider à vous élever, à vous soigner, à avancer.

Un petit point d’attention, ce roman traite entre autres de prostitution de jeune gens, de maltraitance infantile, de violences.

Vous l’aurez compris ces romans débordent d’émotions, des passages très durs mais aussi d’une grande douceur, d’amitié, de force, la force de la famille que l’on choisi, de persévérance, de choix, des combats de la vie et mais aussi et surtout d’Amour.

Je vous recommande cette trilogie. Les Dragon Skull sont une belle famille que j’ai eu beaucoup de mal à quitter et c’est avec beaucoup d’émotions que je finis cette chronique et ferme le volet Lovely Bikers.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirifique – tome 1 par Ellho

Chers lecteurs et lectrices,

Découvert par le hasard des réseaux sociaux, je vous invite à découvrir ma chronique de Mirifique, un véritable page-turner futuriste.

Titre : /
Titre en VO : /
Série : Mirifique
Auteur(s) : Ellho – vous pouvez retrouver son Interview
Genre : SFFF
N° de pages : 248 pages
Publié le : 10 juin 2022
Edition : Autoédition
Format : ebook – Broché – relié
Prix : 2.99 € (abonnement kindle) – 9.90 € – 20.99 €

couverture

Résumé

À QUOI RESSEMBLE VOTRE MONDE IDÉAL ?

Quatre vingtenaires, aux caractères très différents, mais à l’amitié indéfectible, découvrent le temps d’un week-end en Écosse, « Mirifique », une machine extraordinaire inventée par Darchir Stein et Herbert James Wall en 2058.

À quoi sert cette étrange machine ?

Suivez Madison Kinnear, la rouquine à la langue bien pendue, Krystal Hay, la femme fatale, le sage Edan Smith et Damian Gunn, l’impétueux séducteur, dans leurs aventures aux multiples rebondissements.

Vous pouvez retrouver ici les premiers chapitres du roman


Mon avis

Dés que vous plongez dans Mirifique, vous serez happé. Il sera difficile de vous d’en sortir.

Mais qu’est ce qui pourrait vous hameçonner comme cela ? Imaginez une incroyable machine qui est capable d’interpréter vos croyances, vos valeurs, vos désirs et vos fantasmes, vos rêves et de créer à partir de tous ces informations récoltées; votre profil, votre reflet, votre avatar? Vous pourriez l’imaginez ? Ellho l’a fait avec brio.

Ajoutez à cela, 4 personnages, 4 amis, 4 portraits, 4 personnalités à qui l’on attache, que l’on aime découvrir. Chacun son monde dans lesquelles j’ai adoré me plonger. Mais seriez-vous capable de n’avoir aucun secret ? Découvrez des personnages profonds, représentés avec beaucoup de minutie.

Mirifique est un roman fantastique, futuriste qui une réel satire de la société. Ce livre nous met face à nos incompréhensions, nos dilemmes, nos réalités et les combats qui nous attendent.

J’ai aimé lire ce super roman à la plume fluide et agréables. Un roman que j’ai dévoré.

Publié dans Interviews

Interview avec Ellho

Bonjour à tous et toutes,

On se retrouve aujourd’hui avec un genre d’article que je remets sur le devant de la scène, dernièrement avec l’ Interview avec Lidia Spolaor C’est le moment de vous faire découvrir un auteur, à savoir Ellho qui a écrit la saga « Mirifique ».

Belle Découverte !

Peux-tu nous parler de toi et de ton parcours (études, métier, …) ?

Avant de me lancer dans l’aventure de l’écriture, j’étais informaticien pendant 10 ans. Je concevais
des serveurs multimédias pour des salles de cinéma pour particuliers.

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire et où puises-tu ton inspiration ? Quelle est ta relation à
l’écriture? Est-ce que tu vis de l’écriture?

Adolescent, j’écrivais des nouvelles dans ma chambre. Je lisais beaucoup à cette époque, aussi bien des récits d’aventures fantastiques comme des classiques de la littérature.
Je suis un rêveur, passionné par la nature et la science. L’inspiration apparait à n’importe quel moment, jour et nuit, et je m’empresse de noter mes idées. Pour l’instant, je me concentre sur les sujets qui m’intéressent et que j’essaie de développer dans mes romans. Je suis auteur à temps complet et espère pouvoir en vivre correctement par la suite.

Peux-tu nous parler du style de ton roman? Comment l’as-tu abordé ?

« Mirifique » est un thriller fantastique avec une pointe de science-fiction. J’ai utilisé le prétexte d’une aventure extraordinaire pour décrire au mieux des sujets sociétaux qui nous concernent comme le réchauffement climatique, l’identité de genre, l’économie, l’écologie, et le rapport aux autres.

As-tu des auteurs ou maisons d’édition chouchou ?

Oscar Wilde, Asimov, H.G. Wells, Jules Verne, Proust, Philip K.Dick, George Orwell, Françoise Sagan, Amélie Nothomb…

Comment est née cette histoire ? Peux-tu-nous la speecher ?

C’est un rêve à l’origine et la volonté de parler de notre société, de ses travers et des solutions qui pourraient l’améliorer.

Couverture

Quel est le personnage auquel tu t’identifies et pourquoi ? Quel est ton personnage préféré?

Tous mes personnages sont en quelques sortes mes enfants, j’ai de l’affection pour chacun d’eux. Cependant, Edan est certainement le plus proche de mon caractère. D’ailleurs, je lui ai donné une partie de ma vie.

Quels sont tes sources d’inspiration autant au point de vue de l’histoire, que la mythologie que tu as créés ?

Des livres, des films et des séries que j’ai aimés et qui m’ont inspiré comme « The Twillight Zone » par exemple.

Si tu as consulté des ouvrages ou articles, peux-tu nous les communiquer ?

Avant de me lancer dans l’écriture, j’ai consulté différents sites littéraires sur le net, notamment https://publiersonlivre.fr/ qui regroupe des informations très utiles sur le monde de l’édition.

Peux-tu nous parler de ta relation à l’édition? Ton parcours, comment as- tu découvert la ME dans laquelle tu es éditée ?

J’ai signé en mai 2021, avec une maison d’édition que je ne citerais pas, un contrat d’éditeur pour une période d’un an. Je n’ai pas renouvelé ce contrat pour diverses raisons, l’opacité des chiffres de ventes en est une. À ce jour, j’attends toujours le versement de mes droits. Le choix de l’auto-édition s’est donc imposé par la suite.

Peux-tu nous parler de tes projets à venir?

« Mirifique Bellum », le dernier volet de la trilogie « Mirifique » est en cours.
Ensuite, je continuerais la rédaction d’Achromate, un thriller/romance avec un soupçon de fantastique. J’ai une dizaine de projets en attente, les plans sont écrits, ne reste plus qu’à les développer.

As-tu un petit mot pour conclure cette interview à nos lecteurs ?

Je leur conseillerais de faire preuve de curiosité, de sortir de leur genre de prédilections et de faire confiance à l’auto-édition.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Non classé, Sagas

Orami – tome 1 : L’héritage des ombres par Aurélie Swan

Chers lecteurs et lectrices,

Vous ne connaissez pas ce logo et ce nom, sur ce compte et c’est bien normal car il s’agit de la chronique réalisée par mon conjoint qui a choisi pour pseudonyme : un moment perdu.

Lors d’un concours, j’ai remporté ce roman qui me faisait très envie. Je l’ai lu et transmis à Un moment perdu qui s’est fait une joie de lire et découvrir un nouvel univers.

Je vous laisse avec son avis !

Titre : L’héritage des ombres
Titre en VO : /
Série : ORAMI
Auteur(s) : Aurélie Swan
Genre : fantastique
N° de pages : 144 pages
Publié le : 15 mai 2020
Edition : Evidence
Format : ebook – broché
Prix : 7.99 € – 12 €


Couverture

Résumé

Le jour de ses 16 ans est arrivé. Lia connaît maintenant le secret de ses origines : elle est la fille d’Oraya, prêtresse maléfique qui gouverne depuis des décennies la terre d’Orami. Enfant de la prophétie, elle est celle qui devra vaincre le mal et restaurer la paix entre les peuples désunis. Soutenue par la communauté des dragons elle entreprend sa quête en direction d’Orénor, bastion d’Oraya. En chemin, elle découvrira qu’elle est plus qu’une élue et surtout qu’elle n’est pas seule concernée par la prophétie.

Voyage initiatique, aventure chevaleresque, créatures fantastiques, romance sont autant d’ingrédients qui composent l’aventure de Lia. Partez avec elle afin de sauver la terre d’Orami.


Mon avis

Avant tout chose, il faut savoir que je lis peu de roman! Je n’ai lu qu’une saga fantastique complète : Eragon dont la fin trainait en longueur. Je ne lis que des BD traitant de mythologie.

J’ai découvert ce roman et cette auteure par l’intermédiaire de ma compagne, la couverture m’a interpellée. Je l’ai trouvée magnifique. La petitesse du roman m’a donné envie de commencer l’aventure.

Nous suivons Lia, une elfe recueillie par des dragons car elle a été abandonnée par sa mère. Sa particularité elle est à moitié elfe. A 16 ans, elle doit quitter la communauté des dragons pour découvrir la vie en dehors des reptiles. Un compagnon dragon qui s’appelle Phoenix part avec elle. Leur aventure commence. Difficile d’en dire plus sans vous spoiler.

Durant son périple, elle rencontre une bonne partie du bestiaire fantastique : un nain Gem, des personnes qu’elle ne pensait plu revoir, des trolls, des princes et plein d’autres. Son voyage lui permet de se connaitre elle-même, d’évoluer et de découvrir les sentiments humains, de se transformer.

Les chapitres sont courts et donne envie d’en savoir plus. L’héroïne est forte, intelligente, belle. Le rythme de l’histoire s’enchaine par les rencontres, les lieux et les actions des différents personnages.

L’auteur propose une liste de personnages, une carte du monde qui permettent de s’imprégner du monde.

Je recommande ce livre pour entrer dans le monde fantastique. J’ai hâte de découvrir la suite.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Une couronne d’os et d’épines par Emily Norsken

Chers lecteurs et lectrices,

Ce livre a été lu dans le cadre du Plib 2022 durant lequel j’étais juré. Il est un des 5 finalistes de la sélection. Sera-t-il le gagnant. Je vous laisse mon avis.

Pour en savoir plus sur le plib, je te conseille l’interview que l’organisatrice a donné pour le Merit Magazine de Janvier 2022

Mon avis

Il est difficile pour moi de vous parler de ce livre car il est celui qui je l’avoue mais tentait le moins et que le résumé présenté vous dit déjà beaucoup sur l’histoire.

Avec ce livre, je découvre le travail d’Emily Norsken et la maison d’édition Les trois nornes.

Ce que je retiendrai de cette histoire, c’est l’univers et les premières phrases du résumé qui en sont l’épicentre : servir son royaume qu’importe le prix et qu’importe le moyen. Cette phrase est dogmatique peut faire peur mais elle sera à mon sens le point de départ de tout ce aurez l’occasion de découvrir dans cette univers.

Cependant ce roman de près de 600 pages est pour moi trop gros, il est à mon sens certaines longueurs qui pourrait être gardée si le texte était coupé en deux. En faite, dés le prologue nous sommes plongé dans une histoire qui ralenti dés le début. Il a été difficile pour moi d’aller jusqu’au bout. Ce qui m’a fait tenir la construction de l’univers riche en lieux, descriptions et personnages. Ce livre a été malheureusement trop dense pour moi.

Publié dans Mes avis, Mes lectures, One-shot

Fleurs d’Oko de Laëtitia Danae

Chers lecteurs et lectrices,

Ce livre a été lu dans le cadre du Plib 2022 durant lequel j’étais juré. Il est un des 5 finalistes de la sélection. Sera-t-il le gagnant. Je vous laisse mon avis.

Pour en savoir plus sur le plib, je te conseille l’interview que l’organisatrice a donné pour le Merit Magazine de Janvier 2022

Mon avis

Le résumé de Fleurs d’Oko est intriguant en plein de point. Au royaume de Sangaré se sont les femmes qui sont au pouvoir car c’est une société matriarcale, tout l’opposé de la société dans laquelle on vit actuellement. Ces femmes divisées en tribu dirigent la société. Les hommes, eux, doivent se charger des travaux pénibles et de faire la guerre, le tout en leur obéissant au doigt et à l’oeil.

Dans ce monde, nous sommes Oko, une jeune fille au père présent et aimant et à la mère absente. Cependant pendant l’année de ces 16 ans, Oko perd sont pendant au nom d’une guerre pour la Reine. cette tragédie ne quittera jamais son esprit. Au début de sa vingtaine, elle apprend que le plus grand des envouteur est à la recherche d’un apprenti, elle décidera de s’y présenter. De ce moment décisive, moultes rencontre et péripéties vont entourés la vie d’Oko. dés cet instant, il est difficile de lâcher ce livre tant il vous emporte.

Ce livre est avant tout pour moi une quête initiatique, une recherche d’apprentissage et de connaissance le tout baigne dans une ambiance africaine qui m’a un peu troublé. Cette histoire est rythmée par les rencontres, trahisons et complots en tout genre, qui seront vous garder captif de cet univers.

L’univers, l’écriture m’ont plu. L’histoire nous tient tout du long. Une bonne histoire qui n’est malheureusement pas un coup de coeur. Je n’arrive cependant pas à déceler ce qui m’a déplu. si vous avez lu ce livre, peut-être pourrez vous m’en dire plus.