Publié dans Bibliothèque et ressources

Lire sans exploser son budget …

Bonjour à tous et toutes,

Aujourd’hui, je vais vous donner quelques conseils pour pouvoir lire sans trop dépenser. Je ne dis pas qu’il ne faut pas aller en librairie et payer le prix plein, loin de là mais il arrive parfois d’avoir un budget serré mais l’envie de lire certains titres reste présente. Je vais aussi vous présenter quelques lieux, sites où je me fournis régulièrement. Au niveau librairie, pensez à vos librairies de proximité.

Librairies de seconde main – bouquinistes

Depuis à peu près cinq ans, je me fournis régulièrement en livres, grâce à ma meilleure amie, à la Bourse aux livres à Tournai. Il y a des bouquinistes, des librairies de seconde main partout en Belgique. Vous pouvez passer par là pour payer à moindre prix des ouvrages qui peuvent être neuf, à plus petit prix.

Dans la région de Charleroi, j’allais jusqu’à il y a un an à la librairie Fafouille/Grandchamps (Le Passage de la Bourse 17, 6000 Charleroi). Il y a autant de nouveautés que d’ouvrages plus ancien.

Brocantes – braderies

Si il y a des brocantes ou des braderies près de chez vous, soyez attentifs à ce que vous voyiez. Vous pourriez trouver des pépites à petits prix. Pensez aussi à la « braderie » en ligne avec des applications comme Vinted.

Audio – E-book

Si ce sont des formats qui vous conviennent, les formats Audio et les e-books sont moins chères et donc peuvent vous aider à ne pas exploser votre budget.

Echanges/ Prêter

Encore moins cher, oui oui ça existe ! Pensez à vos amis, vos collègues, vos voisins qui aiment lire et qui ont peut-être en leur possession des ouvrages que vous avez envie de lire. Discutez avec eux de vos styles de lectures, ils pourront certainement vous conseiller un livre qui se trouve dans leur bibliothèque personnel et vous le prêter. Ce que je faisais quand j’étais plus jeune, avec une amie, on s’échangeait nos coups de cœur du moment (dans des styles très différents) pour pouvoir en discuter après et ainsi pouvoir comprendre ce qui pouvait plaire ou non dans ces lectures.

Bibliothèques

On y pense pas toujours mais les bibliothèques (trouver votre bibliothèque) sont un bon endroit où se fournir en nouveautés. Si il n’y a pas de bibliothèques près de chez vous, il y a peut-être un bibliobus qui passe à proximité. Les bibliothèques fonctionnent en réseau (prochainement une suite d’article sur les métiers en bibliothèque), si le livre que vous désirez n’est pas disponible, le prêt-inter bibliothèque est disponible. Le seul qualité qui est demandée dans ces cas-là est la patience. 🙂

Bibliothèques en ligne

Il existe aussi les bibliothèques en ligne. si vous êtes lecteur dans une bibliothèque et que vous avez donc payer vos droits d’auteur, il est possible pour vous via votre téléphone, tablette ou lisseuse de lire gratuitement. Lirtuel est une bibliothèque en ligne; plus besoin de vous rendre en bibliothèque pour lire des ouvrages de vos auteurs préférés.

Publié dans Bibliothèque et ressources

Lire de la philosophie

Bonjour à tous et toutes,

Après avoir lu le titre, vous devez vous dire que je suis folle. Lire de la philosophie, mais quel idée saugrenue à bien pu me passer par la tête. C’est tout bête, j’adore ça. Confronter les pensées et idéaux de chacun par rapport à son époque, est-ce toujours applicable, …? J’ai redécouvert le plaisir de la philosophie, en études supérieurs, un bonheur.

J’aimerais dans ce petit billet, vous donnez quelques conseils pour commencer à lire de la littérature.

Mais pourquoi lire de la philosophie. Platon disait « La philosophie comme médecine de l’âme ». En effet, plus jeune, on pose des questions, on est curieux, on veut tout savoir sur tout. On nous répond et ça nous rend heureux. Plus tard, les questions sont moins ordinaires et on se retrouve à se poser des questions auxquelles on a peur de réponde. Cette peur nous fait arrêter de nous questionner. La philosophie sert à nous ouvrir l’esprit sur ces questions et les concepts qui nous entoure au quotidien : le travail, le sens de la vie, le bonheur, …

Avant tout chose, ne vous forcez pas!

En effet, dés que l’on s’intéresse à la philosophe et aux philosophes, on est confronté à quelque chose de nouveau : un vocabulaire que l’on ne maîtrise pas forcément. Et souvent si ces mots sont mal expliqués ou compris, on peut ne pas comprendre ce que l’auteur à voulu dire et abonner l’affaire. Ça m’est arrivé plus d’une fois, je ne me suis pas forcée et y suis revenue plusieurs fois.

Lisez ce qui vous intéresse 

Si un jour, vous avez entendu Bernard Henri Levy à la radio, ou André Moreau, enfin n’importe qui et que leurs propos vous ont interpellé d’une manière ou d’une autre, allez-y renseignez vous. Cela vous fera une porte d’entrée. Si les auteurs,ça ne vous dit rien, vous pouvez commencer par les concepts (travail, sens de la vie, mort, bonheur,…). Personnellement, j’ai commencé vers 16 ans avec « Huis Clos » de Sartre avec cette citation « L’enfer c’est les autres ». Lisez ce qui vous tente, arrêtez, recommencez, faites à votre rythme.

Renseignez-vous 

Une fois votre choix établi, renseignez-vous. L’explosion de la vulgarisation (sur Youtube ou dans les revues) peut être une super porte d’entrée. Lisez la/les pages Wikipédia de l’auteur et des concepts. Regardez des vidéos de vulgarisation ou des émissions. Lisez à propos de l’auteur, son courant philosophique, à quel époque a-t-il vécu, qui étaient ces contemporains, que pensait-il? Tout ces questions, avant de vous lancez. Pour une vue globale de la philosophie, je peux vous conseiller « Panorama des idées philosophiques »par Jacqueline Russ. Il m’a été très utile pendant mes études.

Regardez des films ou des séries

Ceux-ci ne sont pas obligé de parler de philosophie directement et citer à foison des titres, des auteurs et leurs citations. Divertissez-vous et quand on sujet vous interpelle, notez dans un coin de votre tête. Pour l’exemple, j’adore « Le cercle des poètes disparus » (R.I.P. Robin Williams), « Peter Pan » (Disney) ou « Fight Club » de David Fincher. Ces films relèvent des concepts qui peuvent vous intéresser.

Mes 10 incontournables 

Attention, c’est ma sélection, il manque des tas de philosophes et des concepts. La plupart de ces œuvres sont tombées dans le domaine public, vous pouvez les trouver gratuitement en ligne.

« Huis clos » – Jean-Paul Sartre

« L’existentialisme est un humanisme » – Jean-Paul Sarte (lecture en cours)

« L’étranger » – Albert Camus

« Le mythe de Sisyphe » – Albert Camus

« Lettres et Maxime d’Epicure »

« Walden ou la vie dans les bois » – Henry David Thoreau

« Propos sur le bonheur » – Alain

« Le discours de la Méthode » – Réné Descartes

« Le contrat social » – Jean-Jacques Rousseau

« La république » – Platon

Et Vous lisez-vous de la philosophie? Quels sont les auteurs et concepts que vous appréciez? 

Bonne lecture

 

Publié dans Bibliothèque et ressources

Découvertes et achats

Bonjour à tous et toutes,

Aujourd’hui, cet article va porter sur ma récente découverte livresque. Alors non,  je ne vais pas vous parler de ma dernière lecture mais d’un endroit que j’ai découvert presque par hasard, au cœur de Charleroi : la librairie Grandchamps/ Fafouille.

Située au Passage de la bourse, à coté de Rive gauche, la librairie est facilement accessible. Elle se trouve à proximité de toutes les commodités (trains, bus, métro).

Sans titre

Vous accueilli dans un lieu qui déborde d’ouvrages (BD, livres anciens, romance,…) qui vous donne envie de vous asseoir par terre et de tout lire.

Quand je suis entrée, j’avais pour objectif d’acheter des ouvrages d’autres dont je connaissais le nom mais dont je n’avais pas encore lu le travail.

Mon choix s’est porté principalement sur Tom Clancy (un auteur que j’ai découvert grâce à une amie qui tient le blog https://worldofvoz.com). Elle nous avait parlé d' »Octobre rouge ». Malheureusement, je ne l’ai pas trouvé. Donc je m’attaque à l’espionnage avec

  • « Jeux de guerre » de Tom Clancy

Résumé 

« Jack Ryan est un ex-marine, ex-agent de change, historien. En voyage à Londres pour rechercher des informations pour un livre, il assiste à un attentat et, instinctivement, s’interpose. Grièvement blessé, il apprend qu’il a sauvé le Prince et la Princesse de Galles, visés par l’Ulster Liberation Army.
De retour aux États-Unis quelques semaines plus tard, il apprend l’évasion du terroriste qu’il a aidé à arrêter, et décide alors de reprendre contact avec James Greer, Directeur du Renseignement à la CIA, pour lequel il a autrefois ponctuellement travaillé. »

Octobre rouge, est paru après, Jeux de guerre, mais se situe chronologiquement avant ce roman.

Petit plus : Le roman est adapté au cinéma (Jeux de guerre) en 1992, avec Harrison Ford dans le rôle principal.

  • « Dette d’honneur » (Tome 1 et 2) de Tom Clancy

Résumé

« Jack Ryan, qui a quitté la CIA plusieurs années auparavant, revient au gouvernement au poste de Conseiller à la sécurité nationale. Pendant ce temps, l’industriel japonais Renzo Yamata met la dernière touche à son plan pour paralyser l’Amérique et changer l’équilibre des forces en faveur de son pays, aidé en cela par une décision des États-Unis – suite à un accident mortel, dû à un défaut de fabrication, qui a choqué l’opinion publique américaine – de rapatrier la production de voitures américaines du Japon vers l’Amérique. Ce plan implique de déstabiliser l’économie américaine, et de repousser l’US Navy afin de s’emparer des Îles Mariannes… »

J’ai également acheté

  • « Le tailleur de Panama » de John Le Carré

Résumé 

« Harry Pendel est Anglais, il vit à Panama. Il est tailleur, sa boutique réputée accueille les personnages importants de ce petit pays. Plus précisément, elle accueillait, car les commandes se raréfient, ce qui tombe assez mal ; Pendel a besoin d’argent. C’est à ce moment-là qu’un employé de l’ambassade de Grande-Bretagne, Andrew Osnard, vient proposer à Pendel de travailler pour lui. Le tailleur devrait collecter des informations auprès des clients illustres dans sa boutique, pendant qu’ils effectuent leurs achats ou lors des séances d’essayage. Pendel mettra du temps à se décider car l’affection qu’il imagine porter à sa femme, à ses amis, à ses clients, et à son mentor, M. Braithwaite, le freine dans son choix. Le choix qu’il fera entraînera des conséquences énormes, inimaginables. »

  • et « La nuit dans les yeux » de Constant Malva

Sans titre

Et vous, quel genre lisez-vous? De bonnes adresses de librairies, bouquinistes près de chez vous?

Musique à écouter : 5 Seconds Of Summer – Youngblood (Alt Version)