Publié dans Piles à lire

Bilan livresque de milieu d’année

Chers lecteurs et lectrices, bien le bonjour

Aujourd’hui, je vous fait part de mon bilan livresque de milieu d’année à l’occasion du commencement du mois de juillet ainsi que live Instagram avec Sandrine Decroix

Commençons par rappeler les objectifs

  • Participer à deux challenges excluant la Cold Winter Challenge (commencé en 2020)
  • Participer à 2 Lectures communes
  • Lire 25-50-75 romans
  • Lire 12-24-36 graphiques (bd, manga, romans graphiques)
  • Lire 12 documentaires
  • Ecouter 6 audios

Bon ! Participer à deux challenges. J’ai vu pas mal de Challenge cette année-ci. Je participe à ce challenge annuel : Challenge des poilus 2021 par ma copine Aurore même si j’avoue ne pas être à jour (oups). J’ai participé au Mars au féminin et je vais probablement participé au Challenge d’Anis #tousausf. A ce niveau je pense qu’on est bon.

Ah les lectures communes, je ne peux pas compter le nombre de lectures communes auxquelles j’ai participé (il y en a trop), celles auxquelles j’ai crée en collaboration (Bonjour Jessica et Mélodie) et celles que j’ai créé seule. Demain, je vous fait une Proposition de lecture commune : Idéalis

Concernant les audios, j’en ai deux en cours : Midningt Sun de Stephenie Meyer par la voix française d’Edward (une bonne raison d’écouter ce livre) ainsi que Ta seconde vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une par Raphaëlle Giordano que j’avais déjà lu en format papier mais que cette fois-ci j’écoute en LC avec Jess et Mélo

On arrive enfin à la grosse partie. Comme dit dans l’article de mes objectifs, je ne comptabilise pas les albums jeunesse mais je vais compter les romans jeunesse car j’en lis, entre autre grâce à mon partenariat avec les éditions Bande à part.

Voici en image, ce que j’ai lu pendant ce premier semestre

Et toi, à quoi ressemble ton bilan trimestriel ?

Publié dans Piles à lire

10 livres à lire cet été

Chers lecteurs et lectrices, bien le bonjour

Aujourd’hui, un article avec une thématique nouvelle : vous aider à préparer votre été. Je vais vous présenter 10 livres pour occuper votre saison estivale.

Voici donc mes propositions de lecture pour lézarder à la plage au soleil, au bord de la piscine ou dans un chalet dans les Ardennes.

Commençons par une belle brique de plus de 800 pages. Ce livre, je vous le propose en lecture commune à partir du 05 juillet jusqu’au 28 août. Idéalis : A la lueur d’une étoile inconnu / Christopher Paolini (auteur de la saga Eragon) publié chez Bayard en décembre 2020. (SF – Space Opéra)

Kira Navárez rêvait d’un monde nouveau.
Elle vient de réveiller un cauchemar d’une ampleur intersidérale…

Lors d’une mission de routine sur une planète inconnue, Kira découvre un organisme vivant d’origine extraterrestre. Fascinée, elle s’approche de l’étrange poussière noire. La substance s’étend sur tout son corps et commence à prendre le contrôle. Kira, en pleine transformation, va explorer les dernières limites de sa condition d’être humain.
Mais quelle est l’origine de cette entité ? Quelles sont ses intentions ?
La scientifique n’a pas le temps de répondre à ces questions : la guerre contre les aliens est déclarée, et Kira pourrait bien être le plus grand et le dernier espoir de l’humanité.

Ensuite, une de mes saga préférée en littérature de l’imaginaire. Vous l’aurez certainement compris, il s’agit de Mirage’s memories / Sandrine Decroix publié chez Heartless. Je vais lire le tome 6. Pour en savoir plus sur l’univers, vous pouvez lire l’interview que l’auteure m’a accordée ainsi que la Chronique du tome 1. (SF – Dystopie – Fantastique)

Attention !!!Peut être spoilant

Phillys a unifié les peuples du Monde Connu. Mais, alors que se profile l’ultime combat entre Markk et la Mort, un nouvel ennemi sorti tout droit de son passé, ressurgit.
Confronté à celui qui a tout bouleversé dans sa vie et celle de sa famille, Markk devra rejoindre les Terres qui l’ont vu naître afin de reprendre la place qui est la sienne.

Sortons de la paralittérature, entrons dans le monde d’Anne-Laure Bondoux avec son récit L’aube sera grandiose publié chez Folio offert par Melo fil’ lors d’un Swap. Un roman sui a beaucoup fait parler de lui, qui traite d’un voyage et de révélations familiales. (Relation familiale)

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets… Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin..

Partons chez PKJ, en commençant par la saga Phobos / Victor Dixen (un cadeau de Noël par une amie). Cet univers est très populaire sur les RS dont l’auteur a remporté est doublement lauréat du Grand Prix de l’imaginaire. Il me tarde de comprendre la hype derrière cette saga. (SF – Colonie – Romance).

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

On reste chez PKJ mais on change de saga : Chroniques lunaires : Cinder / Marissa Meyer. L’héroïne, une simple mécanicienne demi – humaine qui aurait les pouvoirs de changer le monde. Je suis tentée et vous ? (Héroïne – SF)

À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

Voici la première moitié de ma sélection, si certaines lectures vous tentent ou que vous les lisez, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, en DM Instagram ou en Story, je serais ravie de discuter avec vous de ces lectures.

Revenons à nos moutons, j’aimerais vous proposer un livre dont l’auteure sera lue cet été avec Jessica et Melo’fil : La Femme au manteau violet / Clarisse Sabard publié chez Pocket. Un récit à double temporalités : la nôtre et celle des années 30 à New-York. (Secrets – Révélations – Avenir)

2018. La vie de Jo vole en éclats suite à ce qui ne semblait être qu’un banal accident sans gravité ; pourtant, un scanner révèle qu’un anévrisme risque de se rompre à tout moment. Le neurologue lui laisse le choix : elle peut être opérée, mais les risques sont importants. Persuadée qu’elle va mourir, Jo se réfugie chez Victor, son grand-père. Ce dernier va lui montrer un pendentif qu’il a reçu d’Angleterre quelques années plus tôt, avec pour seule explication ce mot griffonné sur une feuille : « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Victor lui révèle que Gabriel était son frère aîné, décédé lorsqu’il était enfant. Jo décide de se rendre à Ilfracombe, dans le Devonshire, afin d’aider son grand-père à résoudre ce mystère, et surtout, de réfléchir à la décision qu’elle doit prendre… 1929. Charlotte et son mari, Émile, quittent leur vignoble d’Épernay pour un voyage d’affaires à New York. Sur place, la jeune femme s’éprend de Ryan, un mystérieux homme d’affaires. Lorsqu’il se rend compte de cette trahison, Émile entre dans une rage folle, la frappe et la laisse pour morte. À son réveil, Charlotte se rend compte que son mari est parti ; pire, il lui a pris tous ses papiers. Elle est effondrée : son fils de quatre mois, Gabriel, est resté en France, et sans papiers, elle ne peut pas le rejoindre.

Un feel good ? Je ne sais pas. Une ode à la nature auvergnate certainement. Les lendemains / Mélissa Da Costa publié chez Le livre de poche. Un récit qui traite de la résilience, qui nous fait nous poser des questions tout en subtilité et en douceur. (Nature writing – littérature française)

Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.

Dans un tout autre genre : un essai parce que je suis une fervente convaincue de la nécessité de sortir de sa zone de confort (un article plus complet prochainement) et ce sujet me parle particulièrement. Sorcière : la puissance invaincue des femmes / Mona Chollet publié chez Zones . (Féminisme – Sociologie)

Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d’aujourd’hui de figure d’une puissance positive, affranchie de toutes les dominations.
Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure de la sorcière. Elle est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ?Ce livre explore trois archétypes de la chasse aux sorcières et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante – les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant – l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.Mais il y est aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

Et enfin, parce que je suis très admirative de ces auteurs. Je vais vous proposer 2 livres par des auteurs auto-édités.

D’abord un auteur qui fait partie de mes auteur favori : pas encore déçue pas aucun de ces écrits. Les Chroniques occultes, tome 1 : L’appel d’Am-Heh / Guy-Roger Duvert. (Aventure – Fantastique)

En 1934, Kristen, archéologue travaillant à la Miskatonic University, à Arkham, tente de faire reconnaître ses compétences dans un monde où les femmes restent méprisées. Tout change le jour où elle reçoit un paquet envoyé d’Égypte, contenant une moitié de tablette aux inscriptions semblant dater de l’époque archéenne. Accompagnée de Milton Blake, un aventurier obéissant à un conclave occulte au sein de la Miskatonic, et de Howard Brixton, ancien espion britannique, elle s’engage dans une odyssée qui l’amènera des États-Unis en Égypte, puis en France et jusqu’en Allemagne nazie. Mais cette course après un savoir occulte qui aurait dû rester enfoui ne risque-t-elle pas de les mener aux portes de la folie ?

Et le dernier mais pas des moindre, une auteure découverte grâce à Sandrine Decroix : Magie Obscure / Maud Wlek (Fantastique – Magie)

Jeune Française de dix-sept ans, Lana Wolski mène une vie plutôt solitaire dans la belle ville de Montauban, depuis la mort de sa mère six mois auparavant. Pourtant, son existence va se retrouver bouleversée à bien des égards lorsque son père se verra offrir une opportunité de travail qu’il ne pourra refuser, laissant à ses enfants John, Lana et Joy la possibilité de venir avec lui ou non. Lana choisira donc de suivre son père et son frère jusqu’à Williamstown, petite bourgade située dans le Massachusetts, aux États-Unis. […] Entre sentiments d’amour confus, une amitié sincère et soudée, des menaces surnaturelles, et un quotidien d’adolescents Américains ; découvrez un monde où magie et mystère se côtoient, plongeant le lecteur dans un récit haletant et envoûtant.

Jessica et Mélo ont aussi proposer une sélection à lire pour vois inspirer.

J’ai hâte de savoir si vous allez lire la même chose que moi. N’hésitez pas à nous partager votre liste de lectures estivale.

Jessica et Mélo ont aussi propo

Publié dans Piles à lire

Pour l’amour … de la lecture …

Un article à 4 mains par Émilie de @ynowebookaddition et Mélodie @melofil_63

Bonjour à tous et à toutes, chers lecteurs et lectrices

Bonjour ami.e.s lect.eur.rice.s, 

Aujourd’hui c’est le jour de la célébration de l’amour, et quoi de mieux que de lire des livres pour célébrer tous les amours 😉. Émilie du blog https://ynowebookaddition.wordpress.com/, Et Mélodie du blog https://trouvaille2melofil.wordpress.com se sont prêtées au jeu de la sélection livresque de l’amour. 

Dans cet article, vous retrouverez une sélection coups de cœur d’Émilie et celle de Mélodie avec leurs avis partagés. Ensuite on vous propose un listing par thématique pour encore plus de lectures. Et nos wishlist (si certaines vous tente il sera toujours temps d’organiser une petite lecture commune 😘). 

Attention cet article déborde d’amour vous êtes prévenu ! 

La sélection de Mélodie

Vous le savez peut-être mais les romances ne sont pas ma tasse de thé. Enfin pas toutes les romances, mais celles qui viennent le plus rapidement dans l’esprit quand on parle de genre littéraire de la romance. Je ne suis pas une adepte des maisons type Harlequin, Hugo romance ou autres maisons dont la ligne éditoriale est la Romance et rien d’autre!

Pourtant j’ai bien une sélection où la romance prend une place importante dans le récit à vous proposer. 

La Saga des Sept sœurs de Lucinda Riley

Cette saga nous plonge dans l’histoire des sœurs d’Aplièse, 6 sœurs adoptées à différents endroits de la planète par un célèbre milliardaire. À la mort de leur père adoptif elles vont chacune recevoir un indice sur leurs origines qui vont les transporter dans le temps et l’espace. Outre l’aventure passionnante qu’elles vont vivre pour retrouver leurs origines, chaque destin va rencontrer l’amour. 

Je trouve que cette saga est parfaite pour célébrer l’amour. L’amour fraternel, l’amour paternel, l’amour entre 2 amants…. 

Je n’ai pas encore lu tous les tomes, mais j’ai dévoré et adoré chacun d’entre eux. Parfaite pour passer un bon moment de lecture, vous l’aurez compris je ne peux que vous conseiller cette lecture pour la Saint Valentin ! 

 Et je danse aussi : Jean Claude Mourlevat et Anne Laure Bondoux

Pierre Marie est un auteur à succès, Adeline Parmelan une admiratrice. A la suite d’un courrier d’Adeline pour Pierre Marie une correspondance commence. 

Ce roman nous projette dans une belle relation par mail. 

J’ai beaucoup aimé ce livre qui nous tient en haleine jusqu’au bout et nous plonge dans les émotions et les sentiments des 2 protagonistes. 

Le livre de mes émotions : L’amour-S Couturier et M. Poignonec 

Avec sa famille, son chien et ses amis Sacha a une vie bien remplie ! Parfois il se sent délaissé…. Le Tendre amour pourra-t-il le rassurer ? 

Un livre pour savoir reconnaître le grand amour à destination des plus petits. 

Je ne connaissais pas cette collection mais je ne vais pas m’arrêter à cet album. Un album rempli d’amour pour expliquer à son enfant que le tendre amour peut se trouver autour de nous au quotidien. 

La sélection d’Émilie 

Alors, niveau lecture, je suis une personne assez éclectique. Jusqu’il y a peu je lisais de tout, quand je dis de tout, c’est vraiment de tout. Tout ce qui me tombait dans la main que se soit un article scientifique ou une romance bien mielleuse. Maintenant, c’est toujours le cas mais j’ai une grosse préférence par la science – fiction en particulier la dystopie, le fantastique et la bit et chick-lit. Voilà une sélection qui fait du bien. 

Mirage’s memories, de Sandrine Decroix, publié chez Heartless

Alors, je vais commencer par vous présenter une saga dystopique où l’amour qu’il soit filial, fraternel ou amoureux a des conséquences sur les choix que les personnages font. Cette saga “Mirage’s memories”, de Sandrine Decroix, publié chez Heartless, traite d’une société plus de 1000 ans après notre monde actuel. Le monde a changé, il est désertique. Le population a muté ; des humains, des télépathes (des humains à pouvoirs chiiques) et des lombrics peuplent la terre, se rencontrent et se battent. Des thèmes puissants y sont abordés ; les liens qui unissent les gens, l’écologie, la politique d’une certaine manière, le pouvoir, la reconstruction physique et psychologique, la gestion du deuil et bien d’autres. 

Chroniques des vampires, tome 01 : Entretien avec un vampire d’Anne Rice

Alors en Bit-lit, j’hésite entre deux. Alors Chroniques des vampires, tome 01 : Entretien avec un vampire d’Anne Rice. Ce premier tome a été adapté au cinéma. Ce n’est pas une histoire d’amour à proprement parler. C’est une histoire de vampire mythique qui joue avec les codes moraux et sociaux. La description des relations de Louis et Lestat est sexy et addictive. Pour vous dire à quel point ils sont attirants, ils ont casté Brad Pitt et Tom Cruise dans les rôles principaux, de vrais sex-symbols.

L’arrache-mots de Judith Boilloc, chez Hachette

Et le dernier dont je veux vous parler c’est L’arrache-mots de Judith Boilloc. Elle nous plonge dans un monde merveilleux. Iliade (référence à Homère) est bibliothécaire et est une femme remplie de poésie. Elle a un don, elle arrache les mots des plus grands classiques, qui forme des illusions à couper le souffle. La faune, la flore et les coutumes sont tantôt familières, tantôt inconnues mais très vite, on s’approprie les lieux comme si nous y étions. Un univers riche en personnages aux caractères forts, en beaux paysages pleins de couleurs et en belles lettres qui m’ont donné envie de lire et relire les classiques mais aussi l’œuvre de Judith Bouilloc. C’est une grande joie de redécouvrir certaines œuvres, la belle plume et les beaux mots d’auteurs de renom. Cette lecture cocooning m’a procuré un bien fou, m’a détendue et m’a fait découvrir un monde merveilleux. Un café/un thé, un plaid et cette œuvre vous passerez à coup sûr un très bon moment.

Notre sélection de livres adaptés en série/film et LGBT

Call me by your name (film réalisé par Luca Guadagnino, dramatico-romantique. Adapté du roman américain du même titre d’André Aciman en 2008 sous le titre français Plus tard ou jamais. L’histoire d’un jeune homme qui découvre l’amour et sa sexualité avec Timothee Chalamet et Armie Hammer (LGBT)

Été 85 est un film français écrit et réalisé par François Ozon. C’est l’adaptation du roman La Danse du coucou (Dance on My Grave) paru en 1982 d’Aidan Chambers (LGBT) 

Orgueil et préjugés film de Joe Wright avec Keira Knightley, Matthew Macfadyen, Rosamund Pike, adapté du roman du même nom de Jane Austen .

Virgin river : la série Netflix adaptée du roman de Robyn Carr

La Chronique de Bridgerton : la série Netflix adaptée du roman de Julia Quinn

Nos graphiques

Don’t fake your smile (Manga) de Kotomi Aoki chez Akata édition. C’est l’histoire de 3 amis. Goku qui a rencontré Niji, co-capitaine du club de judo qui se fait malheureusement agressé. Son meilleur ami est Hiyori qui fait face à une révélation non voulue. Ce manga traite de relations humaines, de coming out, de féminisme et du quotidien de 3 lycéens. L’histoire nous tient en haleine et les dessins sont percutants. Un vrai coup de cœur. Cinq tomes paru en français sur les 9 en langue original

Allo moi m’aime, un mode d’emploi de l’humain par Lulumineuse et Armella Leung. Une Bande-dessinée ludique et magique.

En attendant Bojangles par Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude.

Jeunesse 

Journal d’un enfant de la Lune (BD), au scénario de Joris Chamblain et dessins et couleurs de Anne Lise Nalin aux éditions Kennes. Un petit bijou de connaissance, de découverte et de compréhension. Une histoire belle qui tient en haleine. Je pense suivre de près ces auteurs, J’ai adoré cette bd et la recommande vivement. Recommandé par @aguilla01 (Emilie)

Bisous Bisous – aux éditions Quatre Fleuves 

Un joli livre à découpes peuplé de petites bêtes affectueuses qui prononcent tous les mots tendres destinés aux bébés….. Et aux parents. 

Mon avis : Un album plein de charme avec des illustrations très poétiques. Les découpes permettent une approche sensorielle pleine de tendresse pour nos petits loups et le texte charmant reprend de belles expressions exprimant l’amour. Un album à partager avec vos bébés sans modération. (Mélodie)

La suite de la sélection jeunesse chez @melofil_63 : https://trouvaille2melofil.wordpress.com

Développement personnel

Parce que la Saint-Valentin, c’est aussi prendre soin de soi. On vous propose une petite liste d’ouvrages de développement personnel 

  • Les 4 accords toltèques par Miguel Ruiz (documentaire)
  • Ta seconde vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une par Raphaëlle Giordano aux éditions Eyrolles (roman avec conseil et exercices)
  • Vivez votre vie en mieux par Margaux Caput (documentaire)
  • J’aimerai être comme vous de Anne Bezon (roman qui fait du bien)

Notre wishlist commune

Pour cette liste, n’hésitez pas à venir vers nous, si vou êtes intéressé par une lecture commune, avec l’une ou l’autre d’entre nous ou même les deux. 

  • Heartstopper, tome 1 : Deux garçons. Une rencontre par Alice Oseman paru en 2019, en 4 tomes, roman graphique
  • La rue qui nous sépare par Célia Samba paru en 2020, chez Hachette
  • Tant qu’il le faudra par Cordélia (roman young adult LGBT) 
  • La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver par Christelle Dabos (2013)

J’espère que cette sélection vous a plus. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toutes remarques, compléments ou proposition de lecture commune

Publié dans Piles à lire

Ce que j’ai envie de lire en février 2021

Bonjour à tous et toutes, chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je vous propose ma pile à lire de février. Je continue à participer au Challenge des poilus 2021 dont le thème est le FANTASTIQUE.

Tout d’abord, les livres commencés au moins de janvier mais que je n’ai pas terminés :

  • Mirage’s memories, tome 4 Les survivants par Sandrine Decroix aux éditions Heartless (Partenariat à l’année)
  • C’est pas ma faute chez Pocket Jeunesse (lecture commune)
  • Quand ma femme sera veuve de Julien Plume, chez Librinova

Dans les nouveautés :

  • La cité des ténèbres, tome 1 : la coupe mortelle par Cassandra Clare chez Pocket Jeunesse (en lecture commune avec un monde de lecture dans le cadre du Challenge des poilus 2021)
  • La duologie Outsphère par Guy-Roger Duvert
  • Magma par VII
  • 16 lunes par Kami Garcia et Margaret Stohl chez Le livre de poche Jeunesse (Challengedespoilus)
  • Gabriel Paulsen, 1. L’illusionniste par S. T. Blake
  • Damnées par Lauren Kate chez Bayard (Challengedespoilus)
  • 2 autres e-book chez Librinova

J’ai aussi essayé de nouvelles choses sur Instagram comme : des rééls

Et vous, qu’avez-vous envie de lire ce mois-ci ?

Publié dans Non classé, Piles à lire

Bilan livresque janvier 2021

Bonjour à tous et toutes, chers lecteurs et lectrices,

En ce dernier jour du mois de janvier, je vous propose de lire mon premier bilan livresque de l’année et de le comparer Ces livres que j’ai envie de lire en Janvier 2021.

Je lis principalement en format papier. J’en ai lu 4. :

En format numérique, j’ai lu :

J’ai commencé :

  • Mirage’s memories, tome 4 : Les survivants par Sandrine Decroix chez Heartless
  • C’est pas ma faute par Anne – Fleur Multon et Samatha Billy chez PKJ
  • Midnight Sun par Stephenie Meyer (en audio)

J’ai voulu lire mais je n’ai pas commencé ou lu quelques de pages de ces livres dans le cadre du Challenge des poilus 2021 pour le mois de Janvier. Je les rapporte à une prochaine fois.

  • Viens, on s’aime par chez Hugo Poche
  • Duologie Il/Elle s’appelait chez SoRomance
  • Trinity, tome 1 : Body par Audrey Carlan chez Eden

Et vous , vous avez réussi à lire tout ce qui vous faisait envie ?

Publié dans Piles à lire

Ces livres que j’ai envie de lire en Janvier 2021

Bonjour à tous et toutes, chers lecteurs et lectrices,

Ce soir, je vous propose ces livres que j’ai envie de lire en Janvier 2021, ma pile à lire, ma sélection du mois. Entre autres dans cette sélection vous trouverez des romans, un documentaire, du format papier et numérique.

Format papier

  • Les survivants, tome 4 de la saga de Sandrine Decroix : Mirage’s memories chez Heartless
  • La duologie Storie par Elsa Levant chez Soromance (#challengedespoilus2021 – new adult)
  • Désirée, tome 3 de la saga Les cœurs pourpres par Severine R chez Heartless (#cwv2021)
  • Body, tome 1 de la saga Trinity par Audrey Carlan chez Eden (#challengedespoilus2021 – new adult)
  • L’état Belgique par Francis Delpere chez Académie royale de Belgique
  • Viens on s’aime par Morgane Moncomble chez Hugo Poche (#challengedespoilus2021 – new adult)

Format numérique

KITTY KITTY – Le futur qui ne fut jamais Par Aliénor Rossi & Quentin Raffoux – Sorti le 11 nov. 2020 (sp simplement.pro)

Et vous, qu’avez-vous envie de lire?

P.S: Vous trouverez cette liste sous trois formats (photo, réelInstagram, ce post)

Publié dans Piles à lire

Ma PAL de mai 2020

Bonjour à tous et toutes,

Pendant ce confinement, je me suis dis que j’allais me préparer une pile à lire et ne pas choisir mes livres au hasard.

  • la saga Mirage’s memories de Sandrine Decroix ; du tome 2 au tome 5 récemment publié (format numérique – service presse aux éditions Heartless)

Vous pouvez retrouver mon avis sur le tome 1 ainsi qu’une interview de l’autrice.

À la suite du Grand Bouleversement, la Terre s’est transformée en un désert aride et le génome humain a été modifié. Dès lors, certains Hommes ont muté en êtres surpuissants, dotés de Pouvoirs extraordinaires : les Télépathes. Un conflit éclate alors entre les deux peuples encore en vie sur Terre : les Hommes, restés au rang d’humain et ces fameux Télépathes, doués de ce « Chi ». L’un de ces êtres surpuissants, Amos, aussi appelé « le Maître Télépathe », a une totale emprise sur son propre peuple et n’a qu’une idée en tête : asservir les Hommes. Mais que cache réellement sa soif de pouvoir ? L’histoire débute en 3697, au beau milieu d’une guerre des clans, tandis qu’Andrew et ses amis, des Télépathes rebelles, tentent de rejoindre la dernière Cité des Hommes : Mirage. Ils y feront la connaissance de l’énigmatique Darius, le chef de la Cité. Ils se prétendent résistants ? Ils seront ses prisonniers. Andrew et ses amis parviendront-ils à vaincre Amos et rétablir la paix sur une Terre dévastée ?

J’alternerais cette saga avec :

  • « Juste un signe » de Liz Plum, (Hachette) que je dois terminé. Je l’ai laissé de coté trop longtemps pour d’autres lectures, il est temps que je le finisse. (format papier)

À la suite d’un événement traumatisant, Raine a perdu l’usage de sa voix. Trois ans plus tard, elle est toujours murée dans son silence et communique grâce à ses mains. Entourée par son frère et ses meilleurs amis, Raine s’est habituée à ce mode de vie. Elle en a fait son refuge.Jusqu’à ce qu’un nouvel élève débarque au lycée et vienne fissurer, à coup de sourire, les remparts qu’elle avait soigneusement érigés autour d’elle. Lui est une célébrité locale  : tout juste sorti d’une prison pour mineurs, West Love intrigue autant qu’il inquiète. Il est beau, audacieux et, pour une raison qui échappe complètement à Raine, déterminé à se rapprocher d’elle  ! Il la taquine en permanence, la drague ouvertement et va jusqu’à lui demander de lui enseigner la langue des signes  !Ce que Raine ne sait pas, c’est que West est prêt à tout pour la sortir de son silence.

  • « Celle qui a tous les dons » M. R. Carey aux éditions l’Altante, en lecture commune avec @Aguilla01 (format numérique)

La rencontre entre les univers de Kazuo Ishiguro et The Walking Dead.
Tous les dons ne sont pas une bénédiction
Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu’on l’emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière…

  • Le tome 1 de la saga Autre-Monde, de Maxime Chattam, « L’alliance des Trois », Chez le Livre de poche, offert par mon amie Océane, https://worldofvoz.com (format papier)

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête: un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment…. Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre…. à cet Autre Monde.

  • Le tome 1 de la saga La Passe-miroir, « Les fiancés de l’hiver » de Christelle Dabos, chez Gallimard Jeunesse en lecture commune Koaly.Koala (Instagram) et Emilieplaisirdelire (Instagram) (format papier)

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

  • « Interfeel » d’Antonin Atger chez Pocket Jeunesse. Il a été offert  pendant 1 weekend par la maison d’édition pendant le confinement. (format numérique)

Dans un futur proche, Interfeel est un nouveau réseau social permettant de partager ses émotions. Il n’est désormais plus possible de mentir ou cacher ce que l’on ressent. Nathan, 16 ans, a grandi avec Interfeel, et connaître les émotions de ses amis lui semble tout aussi naturel que de respirer.
Mais un événement tragique va se produire sous ses yeux et bouleverser ses certitudes. Qu’est-ce vraiment qu’Interfeel ? Quel secret se cache derrière ce système que le monde entier utilise ?

  • « Need » de Joelle Charbonneau aux éditions Milan

En cours d’année des adolescents du lycée de Nottawa se réunissent sur un nouveau réseau social
Need qui leur propose de répondre à leurs besoins en échange de certaines missions plus ou moins raisonnables.
En moins d’une semaine tous les élèves de Nottawa y sont inscrits .
Une question va très vite se poser lors des premières disparitions : jusqu’où des adolescents sont-ils prêts à obtenir ce qu’ils désirent sous un total anonymat ?
Au cours de cette histoire, on va tout de suite être impliqué dans le quotidien de Kaylee, personnage principal de ce roman, de son petit frère DJ , de son meilleur et unique ami Nate et de certains de leurs camarades de lycée.
« Need » est un roman qui se lit vite grâce à l’enchainement des actions et des chapitres courts qui sont racontés par un nouveau narrateur à chaque chapitre tout en privilégiant le point de vue de Kaylee .
On peut ainsi comprendre avant les personnages l’enchainement possible d’évènements…

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire ce mois-ci ? Vous avez une PAL ou c’est le hasard qui décide de votre lecture ?

 

Publié dans Films et séries, Piles à lire

Ces films que je regardes une fois par an – Partie 2

Bonjour à toutes et tous,

Nous sommes, comme vous le savez, en confinement. C’est pourquoi, aujourd’hui, je vais vous parler de ces films que je regarde au moins une fois par an dont je ne me lasse et dont je pense, je ne me lasserai probablement jamais, deuxième partie.

Ce sont des films en vrac. Je ne les ai pas trier par genre ou catégorie. Vous pouvez retrouver la première partie ICI. 

Fight Club

Voici un film que j’ai découvert à l’adolescence. Mais attention, la première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club. La seconde règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club. Troisième règle du Fight Club : quelqu’un crie stop, quelqu’un s’écroule ou n’en peut plus, le combat est terminé. Quatrième règle : seulement deux hommes par combat. Cinquième règle : un seul combat à la fois, messieurs. Sixième règle : pas de chemise, ni de chaussures. Septième règle : les combats continueront aussi longtemps que nécessaire. Et huitième et dernière règle : si c’est votre première soirée au Fight Club, vous devez vous battre. [Brad PittFight Club (1999), écrit par Chuck Palahniuk, Jim Uhls]. 

Cette réplique est issue du film sorti en 1999 de David Ficher qui est l’adaptation du roman éponyme de Chuck Palahniuk, sorti en 1996, Fight Club ! Au casting, Brad Pitt dans le rôle de Tyler Durden, Edward Norton dans le rôle du narrateur (Jack ou Joe dans le roman) et Héléna Bonham carter dans le rôle de Marla Singer.

Ses répliques, son ambiance, la manière brutal qu’à le film a de nous monter que la société bat de l’aile, … une histoire sombre, bouleversante, captivante. La narrateur « Jack » (Edward Norton) s’ennuie. Il n’a aucun projet, aucun but. Il rencontre Tyler Durden. Ils vont boire un verre et ma réplique préférée arrive.

– On est des consommateurs. On est des sous-produits d’un mode de vie devenu une obsession. Meurtres, banditisme, pauvreté, toutes ces choses ne me concernent pas. Ce qui me concerne moi ce sont les revues qui parlent de stars, la télévision avec 500 chaînes différentes, les slips avec un grand nom marqué dessus, le viagra, les repas minceurs…
– Madame Propre ?
– J’emmerde madame Propre ! Madame Propre elle astique les cuivres du Titanic ! Tout est en train de couler, mec. Alors merde ! j’emmerde tes canapés à motif, tes strings à rayures vertes bordel ! Moi je te dis ne soit jamais complet, je te dis arrête d’être parfait. Je te dis qu’il faut évoluer et que ce qui doit arriver arrive.

J’ai vu le film avant de lire le roman. Ensuite, j’ai re-regardé le film. Ils nous portent tous les deux dans une ambiance de révolte, de projet, de combat et de ne jamais s’arrêter malgré la difficulté. C’est ce que j’ai décidé de retenir de cette expérience.

Le cercle des poètes disparus

Comment parler de mes films préférés sans parler du « Le cercle des poètes disparus » ou Dead Poets Society

En 1959, aux États-Unis, Todd Anderson, un garçon timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, réputée pour être l’une des plus fermées et austères du pays et où son frère aîné a suivi de brillantes études. Il y fait la rencontre d’un professeur de lettres anglaises aux pratiques pédagogiques plutôt originales, M. Keating, qui encourage le refus du conformisme, l’épanouissement des personnalités par la vie en poésie, l’art de profiter de l’instant présent et le goût de la liberté. Certains élèves vont redonner vie au cercle des poètes disparus, un groupe d’esprits libres et oniriques. 

Ce film  représente mes premiers amours littéraires. Et vous, que représente-il pour vous?  Ho capitaine, mon capitaine !

Hook ou la revanche du capitaine crochet

Robin Williams, que dire? C’est homme est génial, a un talent de fou. Ma réplique préférée est :  » Crochet,  Crochet , j’t’ai accroché » . Ce film de 1991 par Steven Spielberg, je le regarde à chaque fête de fin d’année? Et vous ?

Légendes d’automne

Magnifique romance avec Brad Pitt, ce film de Edward Zwick  sorti en 1995 montre entre autres les ravages de la guerre sur un homme.

Le synopsis est le suivant : Au cœur des contrées sauvages du Montana, trois frères, Alfred, Tristan et Samuel sont élevés par leur père, le colonel William Ludlow et ses amis indiens. Un jour, Samuel, le plus fragile, présente sa ravissante fiancée, Susannah à sa famille. Les trois jeunes hommes s’engagent dans la première Guerre Mondiale et Samuel décède sur le champ de bataille. A leur retour, Tristan et Alfred se battent pour conquérir le cœur de la belle veuve.

Je vous conseille la vidéo d’une amie pour vous mettre dans l’ambiance : ICI

La deuxième partie est terminée. Quels sont les films que vous regardez au moins une fois par an? Des films cultes ou inconnus ? Des répliques vous ont-elles marqués et forgés l’adulte que vous êtes aujourd’hui ?

 

Publié dans Piles à lire

Lectures de fin d’année

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je vais vous présenter une petite sélection de cinq ouvrages que j’ai envie de lire avant la fin de l’année. Cette idée m’est venue en feuilletant un catalogue Belgique Loisirs. J’avais cornée les pages qui m’intéressaient et BIM.

« Les Syyrs : la prophétie de Nokomis » de Myriam Savary

Cet ouvrage est édité au édition Nouvelle plume. Il y a un bon moment que je voulais lireCVT_Les-syyrs-La-prophetie-de-Nokomis_658 une oeuvre publiée la-bas. Il a reçu le prix de l’imaginaire 2019. Il est également le coup de cœur de la marraine du prix Géorgia Caldera. J’espère qu’il sera le mien aussi.

Résumé 

« Depuis 700 ans, le Royaume est en guerre contre l’Empire, mais l’oracle l’a prédit : un enfant va mettre fin au conflit. Sur Pira, planète du Royaume, des créatures tueuses, les Errants, déciment la population. Parmi les survivants, ceux qui ont le Don sont recrutés par la garde royale pour devenir à leur tour des soldats, des Syyrs. La jeune Lianne est l’une d’entre eux. Elle intègre l’Académie pour se former et fait la connaissance d’Arutha, un mystérieux jeune homme au passé trouble. »

« La boite de Pandore » de Bernard Werber

41mCktNl25L._SX195_Je l’ai sélectionné car je veux lire du Bernard Werber depuis longtemps, pourquoi pas celui-là et « Les fourmis » aussi.

Résumé

« Savez-vous qui vous êtes vraiment ?

Êtes-vous sûr de ne pas avoir vécu d’autres vies ?

René Toledano, professeur d’histoire, assiste à un spectacle d’hypnose au cours duquel il est choisi dans le public pour participer à une séance. Il se retrouve alors projeté dans ses vies précédentes et se demande s’il peut influer sur les événements. »

« Les Els » de H. Roy

J’ai été attirée par la couverture de ce roman, puis j’ai constaté que c’était le tome 2 en lisant le résumé, je me suis dis que je pourrais aimé. CVT_Les-Els_206

Résumé

« Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. »
Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.
Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…

« Vivre à la cour de Versailles : 100 questions » Mathieu de Vinha

Pour cet ouvrage, ça été très rapide. Il faut savoir que j’ai une grande (énorme) passion pour Versailles, son château et tous ce qui tourne autour : le roi, sa cour, les courtisans, l’architecture, les jardins, tout. Donc, il fait obligatoirement partie de ma sélection.

51DwnLSEtgL._SX195_

Résumé

« Pourquoi Louis XIV a-t-il choisi Versailles pour établir sa cour et son gouvernement ? Qui dirigeait Versailles ? Les courtisans dormaient-ils dans des « nids à rats » ?La nourriture de Versailles était-elle bonne ? Comment fallait-il être habillé à Versailles ? Les souverains avaient-ils du temps libre ? Fallait-il être riche pour vivre à Versailles ? Depuis sa construction en 1623, Versailles ne cesse d’étonner, de subjuguer. Tour à tour relais de chasse, résidence de campagne, siège de la cour et du pouvoir royal, puis au XIXe siècle musée et palais national, ce château aux multiples facettes impressionne. En 100 questions/réponses, qui couvrent à la fois le cadre de vie, l’architecture, les jardins mais aussi la vie des souverains et de leurs courtisans à travers le logement et son confort, l’hygiène ou encore les divertissements, ce livre englobe le Versailles de l’Ancien Régime depuis le premier château de Louis XIII jusqu’au départ de la cour et de Louis XVI en 1789. Si Louis XIV, comme « créateur de Versailles », occupe une place centrale, ses successeurs, les favorites ou la reine Marie-Antoinette ne sont pas oubliés.Aux questions que tout le monde se pose mais aussi à de bien plus surprenantes, Mathieu da Vinha, historien spécialiste de Versailles et conseiller historique de la série Versailles sur Canal +, répond avec un style alerte et documenté.

« Alexandre le Grand » de Goy et Blengino 

Voilà un BD que j’ai feuilleté avec des très belles images qui traite d’un de mes héro préféré à savoir Alexandre le Grand.

Résumé 

« La Terre ne peut tolérer deux soleils. »

« 300 av J.-C., Memphis. À l’ombre de la statue majestueuse d’Alexandre le Grand, un hoplite et un scribe, deux amis de longue date, se remémorent leurs glorieuses campagnes menées auprès de l’empereur. Conquérant né, stratège génial, roi divin… les superlatifs ne manquent pas pour désigner celui qui fit du petit royaume de Macédoine le plus grand empire que le monde ait connu. Une ambition démesurée, marquée par une volonté d’unifier le monde grec et la civilisation perse. Mais une aspiration illusoire, car comme tous les hommes exceptionnels, Alexandre le Grand était admiré… mais aussi détesté. »

9782344023105-001-T

Et vous quels sont les ouvrages que vous avez envie de lire en cette fin d’année?

Bonne lecture 

Publié dans Piles à lire

Sujets potentiels à traiter

Voici une liste non-exhaustive des différents sujets que j’aimerais traiter

  • Fight club  de Chuck Palahniuk
  • Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl
  • Hunger Games de Suzanne Collins
  • Le seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien
  • Harry Potter de J. K. Rowling
  • Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll
  • Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell
  • Gatsby le magnifique de F.S. Fitzgerald
  • Le diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger
  • Le monde de Narnia de C.S. Lewis
  • L’écume des jours de Boris Vian
  • Oliver Twist de Charles Dickens
  • La guerre des mondes  d’ H.G Wells
  • La ligne verte de Stephen King
  • Divergente de Veronica Roth
  • Matilda de Roald Dahl
  • Le nom de la rose d’Umberto Eco
  • La voleuse de livres de Markus Zusak
  • Nos étoiles contraires  de John Green
  • Le cercle des poètes disparus de N.H. Kleinbaum
  • Dune de Franck Herbert
  • Le parfum de Patrick Süskind
  • Voyages au centre de la terre de Jules Verne
  • Le magicien d’Oz de Lyman Franck Baum
  • De l’eau pour les éléphants de Sara Gruen
  • Journal d’Anne Franck d’Anne Franck
  • La machine à explorer le temps d’H.G. Wells
  • Fahrenheit 451 de Ray Bradbury
  • Des souris et des hommes de John Steinbeck
  • Le mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux