Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Lilly et le labyrinthe Par Blanche Martire

Chers lecteurs et lectrices,

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique autour de Lilly et le labyrinthe par Blanche Martire reçu en service presse via le site Simplement.pro. Je remercie l’auteure de m’avoir contacté et pour sa confiance. Ce petit récit de moins de 100 pages est paru en mai 2021 édité chez Fabert et est une petite pépite.

Mais de quoi traite ce petit roman ?

Lilly, petite fille rêveuse, se pose des questions sur le monde qui l’entoure. Elle attend impatiemment d’apprendre l’écriture pour pouvoir s’exprimer. Un jour, elle rencontre Sarah, son opposé. Sarah désinvolte n’a peur de rien. Au contact de son amie, Lilly se libère. Son côté artiste la rend créative et pleine d’audace comme Sarah. Malgré les obstacles, la famille étouffante de Lilly, la directrice de l’école méprisante, la petite fille va évoluer et s’affirmer dans le labyrinthe de sa vie.

Couverture

Mon avis

D’abord, on en parle de la beauté de cette couverture. Je ne connaissais ni l’auteure, ni la maison d’édition. Je suis ravie de cette petite découverte dont je vous parle en détails juste après.

Ce petit texte respire la poésie et la bienveillance jusqu’à l’écriture : des poèmes formant la structure des différents chapitres. Le texte est écrit avec douceur. Une douceur et une forme de mélancolie qui ne peut que vous toucher connaissant les sujets abordés que sont l’homosexualité et l’hypersensibilité. Des sujets difficile à traiter mais effectuer avec brio et délicatesse par l’auteure.

Le personnage de Lilly est bouleversant de vérités. Elle est à la fois drôle et regorgeant de vie et de passion mais également remplie de questionnements et très mature vu son jeune âge. Elle veut des réponses à ces questions. C’est un personnage fort auquel je me suis pas mal identifiée (la moi de l’enfance évidemment).

Ce roman est une pépite, un OVNI dans le paysage livresque. On tourne les pages entre rêve et réalité et j’ai été déçue de devoir quitter Lilly si vite. J’adorerais lire ses aventures, ses questionnement d’adolescente et d’adulte.

Un conte, des moments de vie qu’on ne veut pas quitter.
Une très belle découverte