Publié dans Mes avis, Mes lectures, Sagas

Un pion dans l’ombre – tome 1 – Dark Chess par Lili Wild


Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je vous parle d’une lecture commune, elle n’est pas organisée c’est juste Aurore et moi qui adorons lire ensemble et vous en rendre compte et surtout émettre des théories et commentaires pendant nos lectures. Bidibule, son chat vous a déjà fait un petit retour !

Titre : Un pion dans l’ombre
Titre en VO : /
Série : Dark Chess (tome 1)
Auteur(s) : Lilly Wild
Genre : Romance à supens – complots
Publié : le 04 juin 2021
N° de pages : 372 pages
Edition : AlterReal
Format : Ebook – Papier
Prix : 5.99 € – 20.90 €

Lire la suite de « Un pion dans l’ombre – tome 1 – Dark Chess par Lili Wild »
Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

L’appel d’Am-Heh- Tome 1 – Les chroniques occultes par Guy-Roger Duvert

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je vous parle de mon dernier service presse à savoir L’appel d’Am-Heh, le tome 1 de la saga Les chroniques occultes par Guy-Roger Duvert. C’est n’est pas un roman de science-fiction (que j’affectionne beaucoup) mais un roman fantastique.

Titre : L’appel d’AM-Heh (tome 1)
Titre en VO : /
Série : Les chroniques occultes
Auteur(s) : Guy-Roger Duvert (auteur et compositeur)
Genre : fantastique – aventure – mythologie
Publié : 02 mai 2021
N° de pages : 319 pages
Edition : autoédition
Format : Broché – Kindle
Prix : 19.99 € – 4.99

Lire la suite de « L’appel d’Am-Heh- Tome 1 – Les chroniques occultes par Guy-Roger Duvert »
Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

L’Étoile du Nord par Victoire Sentenac

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de ma lecture de L’Étoile du Nord par Victoire Sentenac édité chez Librinova, que j’ai lu grâce au jury Librinova 2021.

Titre : L’Étoile du Nord, tome 1 Orient-Express mon amour
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Victoire Sentenac
Genre : Romans  – Littérature générale – Quête – Roman féminin – Identité –  Amour – Destin
N° de pages : Lu en format numérique
Edition : Librinova
Format : Numérique
Prix : 2.99 €

Lire la suite de « L’Étoile du Nord par Victoire Sentenac »
Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirage’s memories – tome 6: Sur les traces du passé par Sandrine Decroix

Chers lecteurs et lectrices, bien le bonjour

Est-ce vraiment étonnant que je vous partage mon avis sur le tome 6 de cette saga, qui deviendra un classique tels les Harry Potter, j’en suis entièrement convaincue?

Déjà 5 tomes lus et chroniqués. Est-ce que mon tome 3, tome favori a été détrônés? Découvrez le en continuant votre lecture.

Warning ! Ce que vous allez lire est potentiellement spoilant !

Résumé

Phillys a unifié les peuples du Monde Connu. Mais, alors que se profile l’ultime combat entre Markk et la Mort, un nouvel ennemi sorti tout droit de son passé, ressurgit.
Confronté à celui qui a tout bouleversé dans sa vie et celle de sa famille, Markk devra rejoindre les Terres qui l’ont vu naître afin de reprendre la place qui est la sienne.

Couverture

Mon humble avis

Avant toute chose, je tiens à remercier l’auteure qui croit en ses chroniqueuse, qui accepte que l’on aime ou pas quelque chose ou que l’on ait pas accroché. Est-ce mon cas? PAS DU TOUT! Cette saga, je l’adore et je la recommande vivement pour son écriture, son univers, les thèmes abordés. Mais, je ferai probablement son éloge quand j’aurai terminé la saga. Plus qu’un !!!

Je remercie l’auteure pour ces « Précédemment dans Mirage’s Memories » au vu de la densité et de la complexité (pas compliqué mais bien complexe) des tomes au niveau des événements, des lieux et des personnages. On en a besoin. L’auteure nous gâte tellement que maintenant je cherche ces pages, pour la plupart inexistantes, dans d’autres sagas.

Le tome commence par une thématique fortement présente dans le tome précédent, à savoir l’Espoir : l’espoir dans l’innocence d’une personne, l’espoir d’une autre vie, d’une vie meilleure. Et tout de suite après, cette forme d’apaisement, une altercation entre deux personnages mortellement charismatique.

Le premier quart de ce tome m’a traumatisé. Je m’explique! Les personnages, ça fait 6 tomes qu’on les côtoie, qu’on essaie de les comprendre, qu’on voit leur évolution de caractère, de relations ainsi que leur amour et leur combativité. Mais notre auteure sadique préférée fait vivre à certains personnages, que je ne citerai pas, des moments traumatisants. Me sentant comme un membre de la famille, j’ai versé plus d’une larme : de tristesse, de peur, de joie.

Je dirais de cette saga qu’elle est chorale. Au sens propre du terme avec les différents points de vue de nos héros mais aussi on voyage entre les lieux, de nouveaux lieux que Sandrine nous dévoile avec finesse et poésie et le foisonnement de personnages chacun avec un objectif bien précis.

Vous pensez vous perdre dans Mirage’s ? C’est que vous êtes sur la bonne voie.

Au niveau de l’écriture, elle évolue. On se souvient que le premier tome est paru en 1992, a remporté le Prix Hugo et écrit par l’auteure à l’âge canonique de 16 ans. Une écriture fluide, agréable. Des longueurs de chapitres qui tiennent en haleine. Des révélations et rebondissements, il y en a et la première phrase du tome nous met en garde

«C’est lorsque nous pensons tout connaître, lorsque nous croyons être à l’abri du pire que notre monde s’écroule sous nos pieds. »

Ensuite, cette saga, ce tome regorge d’amour. Le vrai avec un grand A. L’amour de jeunes gens, l’amour entre deux frères mais aussi l’amour pour l’Humanité. Une forme d’altruisme, la réunification des peuples par Phillys et a donc accompli la Prophétie. Un rassemblement où chacun se bat pour la Vie.

Je me rends compte que cette chronique peut sembler longue. Alors, je vas essayer d’aller maintenant d’aller à l’essentiel. Ce tome traite pour moi avant tout d’héritage. Un héritage que l’on porte que l’on connaisse son passé ou pas. Un héritage qui nous forge et nous fait avancer. Un héritage que l’on se doit de transmettre.

Je dirais enfin (oui oui enfin) que nos héros doivent d’adapter. Encore : nouveaux lieux, amis, alliés (des vrais ou faut-il se méfier ?), ennemis. S’adapter à leur statut, à leur nouvelle vie.

Finalement, ce beau bébé de 515 pages, hors annexes (à partir de la page 469), est le pénultième de cette saga de 7 tomes. Concernant ces dernières annexes, on y trouve une chronologie détaillée, l’histoires des différents peuples, des tableaux, des illustrations, des croquis et plans ainsi qu’un lexique. Pour rappel, dés le premier tome, l’auteure nous met en contact en un vocabulaire propre à l’univers ainsi que des langues. Une preuve en plus de la richesse de cet univers, qui est de plus en plus fantastique, le monde dystopique servant de fonds à l’histoire.

Est-ce un coup de coeur ? OUI Est-ce que je vous recommande cette saga OUI. Est-ce que je vais lire la suite ? OUI Est-ce que mon pauvre coeur meurtri le supportera ? Je vais m’accrocher et lire le dernier tome de cette fabuleuse saga.

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Tempête et Sucre d’Orge par Magali Santos

Chers lecteurs et lectrices,

Je sais que ce n’est pas la période mais je me suis dit que je pourrais vous aider à préparer votre wishlist de Noël avec ce livre : Tempête et Sucre d’Orge écrit par Magali Santos que j’ai reçu et lu en format numérique paru en novembre 2020 de 131 pages. Nous sommes passés par le site Simplement.pro.

Résumé proposé

Pour cette fin d’année, Inès avait tout prévu : partir rejoindre sa famille en Espagne. C’était sans compter sur son insupportable manager qui décide de lui annuler ses congés la veille de son départ ! Elle se retrouve donc seule, à Paris. Heureusement, sa meilleure amie réussit à la convaincre de passer le weekend de Noël en Savoie ! Vous voulez connaître la meilleure recette pour un Noël cocooning au coin du feu ?

— Un chalet dans les montagnes
— De la neige, beaucoup de neige !
— Des tonnes de décorations
— Des litres de chocolat chaud
— Une famille très traditionnelle
— Un pâtissier musclé et très charmant

Mais qui dit montagne, dit tempête… Gros flocons, gros ennuis ! Le retour d’Inès à Paris ne s’annonce pas comme prévu. Est-ce le sort qui s’acharne sur la jeune femme ou est-ce la magie de Noël qui a finalement opéré ? Plongez dans une romance de Noël aussi gourmande qu’un chocolat chaud, à consommer sans modération, à n’importe quelle période de l’année !

Mon avis

On change de mon registre habituel. Une romance, une romance de Noël que je vous propose qui pourrait faire partie d’une de vos lectures de Noël prochain. Un roman léger et agréable à lire sous un plaid avec un chocolat chaud.

Au niveau de l’ambiance, je pense que tout y est pour une lecture de fin d’année au coin du feu. D’abord le chalet dans la montagne avec une tempête et l’amour très doux.

Les personnages sont doux et attachants. Les sentiments et émotions ne sont as tapent à l’œil. Il y a une certaine forme de pudeur, de retenue dans le dévoilement des sentiments.

L’histoire est assez courte. Inès et Gabriel sont mignons et leur histoire est plutôt attachante et touchante crée grâce à la plume fluide de l’auteure. Un récit très agréable à lire.

Cette histoire a tous les ingrédients d’une comédie romantique de Noël. Très agréable à lire. Très bon moment passé. Se lit très vite.

Je vous recommande ce récit pour cet hiver

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Nayra – tome 1 : Magie obscure par Maud Wlek

Chers lecteurs et lectrices,

Seriez-vous intéressé par un monde fantastique où magie et mystère règnent ?

Si c’est le cas, je vous propose de lire Magie obscure, le premier tome de la quadrilogie de Maud Wlek, Nayra lu au format autoédité de 223 pages. Je l’ai découverte grâce à Sandrine Decroix que je n’ai plus besoin de vous présenté. Maud Wlek est une auteure française influencée par Harry Potter dont le premier tome de Nayra est publié en 2013 puis réédité en 2015.

Mais de quoi ça parle Magie Obscure ?

Couverture

Jeune Française de dix-sept ans, Lana Wolski mène une vie plutôt solitaire dans la belle ville de Montauban, depuis la mort de sa mère six mois auparavant. Pourtant, son existence va se retrouver bouleversée à bien des égards lorsque son père se verra offrir une opportunité de travail qu’il ne pourra refuser, laissant à ses enfants John, Lana et Joy la possibilité de venir avec lui ou non. Lana choisira donc de suivre son père et son frère jusqu’à Williamstown, petite bourgade située dans le Massachusetts, aux États-Unis.[…] Entre sentiments d’amour confus, une amitié sincère et soudée, des menaces surnaturelles, et un quotidien d’adolescents Américains ; découvrez un monde où magie et mystère se côtoient, plongeant le lecteur dans un récit haletant et envoûtant.

Un voyage à vol d’oiseau de 5.814,45 km

Mon avis

Commençons par le contenu de la quatrième de couverture qui résume et hale le lecteur et je dois l’avouer m’a directement donner envie de lire ce livre. Je tiens également à remercier l’auteure pour sa confiance.

Alors, est-ce que ce premier tome m’a plu. La réponse est un grand OUI.

Dés les premières pages, en compagnie de Lana, on nous prend par la main pour nous faire découvrir sa vie d’adolescente sommes toute classique jusqu’à l’effroyable perte de sa maman. C’est un nouveau départ pour Lana ainsi que son père qui a trouvé un travail aux USA, son frère Tom qui les accompagne dans leur voyage pour y travailler ainsi que leur sœur qui décide de rester en France en Faculté.

Lana décide ainsi de faire son deuil par son choix. On voit au début du roman comment sa personnage à gérer son deuil. Ainsi, on voit Lana qui veut se faire de nouveaux amis de créer des liens avec Lucas et son mystérieux frère Alec et les inséparables Rosie et Jess. Elle deviens Cheerleader. Tout a l’air de bien se passer dans sa nouvelle vie dans le nouveau monde.

Mais Alec est-il bien ce qu’il prétend être? Je vous laisse le découvrir

J’ai aimé l’écriture de l’auteure. Des chapitres ni trop longs, ni trop courts. Parfait pour vous embarquer et ne pas vous laisser quitter ses personnages. 22 chapitres qui tiennent en haleine et qui donnent envie d’en savoir plus et heureusement, il reste 3 tomes.

J’ai aimé la mythologie singulière, particulière que l’auteure fait remonter en 1699. Ce récit déborde de révélations et de contre révélations qui rend difficile de faire confiance à certains personnages et nous sommes comme Lana dans l’attente, dans l’ombre, impatiente. Un brouillard et un questionnement constant qui rend la lecture addictive.

J’ai beaucoup aimé ce tome 1 que je vous recommande vivement !

Un enchevêtrement de magie et de mystère qui nous embarquent

Un coup de coeur !

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Horizon Obscur – Tome 1 – Que toujours se dresse l’étendard par Thomas Baronheid

Chers lecteurs et lectrices,

Si aujourd’hui, je voulais vous amener dans un monde différent, un univers stricte et autoritaire mais pas que … : celui des militaires. Si je vous parlais d’une science-fiction militaire. Il s’agit d’Horizon obscur, tome 1 Que toujours se dresse l’étendard par Thomas Baronheid, un ouvrage auto-édité de 470 pages (pour la version imprimée).

Quatrième de couverture

« — Les soldats doivent servir le peuple en le protégeant. S’ils ne le font plus, alors, il leur reste à s’effacer. Disparaître. »

Ils croyaient leur destin tracé. Ils se trompaient.

L’avenir des soldats de la Fédération des Nations humaines apparaît bien incertain, car le gouvernement l’a décidé : il est temps de passer la main à des robots de combat. Le futur de l’appareil militaire, c’est eux, que cela plaise ou non à ceux qui ont versé leur sang durant la guerre et l’insurrection qui a suivi.

Mais comment reprendre une existence normale quand on a dédié sa vie à servir sous les drapeaux, quand on a connu l’implacable brutalité du conflit armé ? Et est-ce seulement possible ?

Vétérans meurtris, aux prises avec leurs démons, Victorien, Grace et Semyon se voient contraints de trouver leur place dans un monde qui leur a tourné le dos.

À moins qu’il n’existe une autre solution…

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur de m’avoir contacté sur les réseaux sociaux pour que je lise son récit car je l’ai adoré. Je le remercie pour sa confiance.

On suit Victorien dans sa vie d’ex pilote de chasse spatiale qui doit se résoudre à changer de métier et intégrer l’entreprise familiale depuis que l’avenir de la FNH (Fédération Nationale Humaines) a été bouleversé par le gouvernement en place. Grace, une femme forte, ancienne opératrice des forces spéciales est aussi contrainte à changer de vie quand elle retrouve son mari et son fils. Et enfin Semyon, ex – commandant émérite de la marine spatiale qui ne ressent que colère et amertume face aux décisions du gouvernements.

Ce que j’aime avec ces personnages, c’est qu’ils ont tous une vraie personnalité, un passé, un présent et un avenir. Des sentiments et des émotions à gérer face aux situations qu’ils vivent. Les personnages sont construits et permettent de s’ancrer dans leurs réalités.

En ce qui concerne l’histoire et l’écriture, je les ai adoré. L’histoire met en scène des militaires. Un univers passionnant où s’engager change votre vie. L’écriture est percutante et la proximité temporelle de l’histoire avec la nôtre rend cette réalité plus réaliste. L’auteur prend le temps de mettre en place son univers dans ce tome avant de se lancer dans moults action, rebondissements et péripéties.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec ces personnages et cet univers riche que j’ai hâte de redécouvrir. Je vous le recommande vivement et que toujours se dresse l’étendard!

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

The Goose Game par Mélie Sand

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, on continue dans le concept #↕unjourunauteur. Maintenant, la chronique du young thriller écrit par Mélie Sand, The Goose Game, publié chez les éditions Heartless, en octobre 2019.

Quatrième de couverture

Quand Émilie et ses quatre amis reçoivent une invitation pour participer au Goose Game, ils ne savent pas que ce jeu grandeur nature est en réalité orchestré par un malade assoiffé de vengeance. Ils s’inscrivent en pensant comme beaucoup de leurs camarades vivre une aventure unique, une expérience palpitante… Mais très vite, les défis s’enchaînent. Tous plus étranges les uns que les autres. Quelqu’un les épie pour transformer l’expérience en véritables challenges destinés à les piéger. Le mystère s’épaissit, la tension s’installe et les adolescents ne voudront bientôt plus jouer… Ils vont pourtant apprendre à leur dépens qu’une fois la partie commencée, rien ne peut l’arrêter… Tout manquement à la règle entraîne des sanctions. Le Goose Game est le seul maître du jeu.

Mon avis

Commençons par le commencement, j’ai adoré ce roman. J’arrive à me réconcilier avec ce style de littéraire depuis peu. J’en lis peu souvent et j’ai la chance d’adorer ceux que je lis.

Au niveau de l’histoire, on suit 5 adolescents : Emilie; qui veut partir de chez elle; et ses amis Emma, Lucas, Alex et Camille. Tous les cinq ont reçu une invitation à jouer au Goose Game, le nouveau jeu à la mode chez les ados orchestré par quelqu’un qui ne leur veut pas que du bien. Ce jeu est plus qu’une simple partie de jeu de société ludique, c’est une histoire de vengeance qui prend forme en partie de jeu de l’oie grandeur nature, bien ancrée dans le réel. Chaque personnage va payer le prix de cette vengeance en commençant par un qui a pour mission de retrouvé et de déjoué les plans de ce manipulateur maitre du jeu.

Le Goose Game un jeu de hasard ? Les dés sont-ils pipés? La parti est-elle jouée d’avance? Je vous laisse le découvrir.

Le genre de ce roman est un young thriller. Un roman qui vient tient en haleine dés le prologue. Il est écrit du point de vue du psychopathe, du manipulateur, du maitre de la partie, qui une fois commencé, ne peut être arrêtée.

Le style d’écriture est dynamique et fluide. Ce roman chorale nous plonge au cœur d’événements dramatiques. Le découpage en jours installe une tension, une pression palpable pour les personnages mais aussi pour le lecteur qui a peur pour ces héros. Mais aussi, ce qui est la force de ce récit est qu’il vous met dans un état d’esprit de doute et de suspicion continuelle. Vous avez envie de savoir qui est derrière ce jeu. J’ai essayé de découvrir qui était e manipulateur et le réponse m’a surprise. J’ai envie de le relire pour détecter des indices qui m’auraient échappé.

Je tiens à nouveau à remercier l’auteure pour son temps et sa bienveillance. Retrouver l’interview qu’elle m’accordée. N’hésitez pas à la suivre sur ces réseaux dont Instagram.

Vous pouvez vous procurer ces écrits The Goose Game et J’ai demandé la lune.

Une tension palpable, un roman qui vous tient en haleine pendant ces 311 pages. Je recommande ce roman à ceux qui aiment ce genre de roman mais aussi à ceux qui souhaitent mettre un pied dans ces univers. Je pense qu’il est une bonne porte d’entrée du genre.

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Faneïa par Lionel Truan

Chers lecteurs et lectrices,

Que diriez-vous si aujourd’hui on parlait de science-fiction : space opéra en discutant mon dernier service presse reçu grâce au site simplment.pro Faneïa par Lionel Truan de 216 pages, paru le 19 février 2021.

Quatrième de couverture

Aux confins de l’univers, le docteur Nolan se prépare à descendre du Phoenix, un vaisseau d’exploration intergalactique, dans le but d’entrer en contact avec la civilisation qui habite Faneïa, une planète nouvellement découverte.

À bord du vaisseau, une défaillance fait exploser les réacteurs. Nolan parvient à s’extirper in extrémis en empruntant une capsule de survie, mais il s’écrase au coeur de l’un des déserts de la planète.

Devenu amnésique à la suite du crash, il va devoir se frayer un chemin dans ce Nouveau Monde et tenter d’y survivre. Entre la tyrannie et la guerre qui déchirent les locaux , les créatures qui en naissent et qui la peuplent, parviendra-t-il à rejoindre les siens sur terre ?

Couverture

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur pour sa confiance dans ce que je propose sur ce blog. La quatrième de couverture a attiré mon attention et m’a donné envie d’en savoir plus. Ce petit roman de 216 pages est idéal pour entrer dans le monde de la science-fiction.

J’ai beaucoup aimé la structure et l’écriture de ce récit. Les chapitres ont la taille idéal pou nous tenir en haleine tout du long. L’écriture est fluide et simple mais pas simpliste. L’auteur a contextualiser son récit : la terre, son environnement, les Faneïens. Un glossaire est proposé en début de roman pour une facilité de lecture. Je pense que j’aurais préféré l’avoir à l’arrière du roman ou en note de bas de page. Mais l’idée est intéressante et permet de plonger directement dans l’histoire puisqu’on connait le vocabulaire de l’histoire.

Autre élément qui apporte un plus au récit; des illustrations en fin de chapitres (je n’ai pas eu l’accoisions de bien les voir sur ma lisseuse) nous montrent certains animaux, paysages, … J’ai beaucoup apprécié cette intention.

Nous suivons Nolan Lier, un docteur terrien qui échoue sur une planète, qu’il ne connait pas et qu’il va devoir découvrir vite dues aux événements et personnages qu’il va rencontrer. Le docteur fait partie de l’équipage Phoenix un vaisseau en orbite autour de la planète Faneïa. Ils passent une année à observer, analyser, décrypter la planète. Après un accident, le docteur se retrouve seul. Seul ? Non pas vraiment. Il est accompagné de Kuri.

Kuri est une intelligence artificielle (qui se trouve dans le vaisseau) avec laquelle Nolan reste en contact et par laquelle Nolan et le lecteur apprend les informations nécessaires à Nolan et aux lecteurs car il a perdu une partie de sa mémoire suite à l’incident.

Nolan fait la rencontre de Faneïens et une longue aventure commence. Je vous laisse la découvrir avec plaisir.

Au grande amatrice de science-fiction (space opéra ou dystopie ou autre), j’ai beaucoup aimé ce roman que je recommande vivement. Je vous en souhaite une belle découverte.


Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Eblouie par le soleil par Séléna Swan

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je vous fait par d’une lecture intrigante, reçue en service presse après ma participation au live Instagram où Je réponds aux questions d’ Addictdelivre. Il s’agit d’Eblouie par le soleil : intrigues à la Cour de Louis XIV par Séléna Swan, en autoédition.

Quatrième de couverture

Hiver 1683, Paris.
Par un concours de circonstances, Lise, une villageoise de dix-sept ans croise la route de Louis XIV. Une confusion inattendue donne la possibilité à la jeune femme d’accompagner le roi dans son nouveau palais à Versailles.
Elle y découvre les fastes et les plaisirs de la Cour, mais également les dessous plus sombres de la Noblesse.
Entre complots et jeux de séduction, Lise va vite réaliser que son séjour au château risque de ne pas être de tout repos.
Surtout si sa véritable identité venait à être révélée…

Mon avis

Avant toute chose, je tiens à remercier l’autrice pour sa réactivité concernant ma demande et sa confiance envers ce que je vous propose. Est-ce que j’avais des craintes concernant cette lecture? Je dois l’avouer, oui. En tant que grande admiratrice de l’époque des Louis (entre autres Louis IX « Saint Louis », les Louis 14 à16), j’avais peur que le bagage que j’ai de cette époque ne soit pas compatible avec les écrits de l’auteure. Je vous assure que ces craintes étaient infondées. Est-ce que j’ai aimé? C’est certain !

On suit Lise, une jeune paysanne qui part un concours de circonstances et de malentendus sur sa personne se retrouve au château de Versailles, accompagnée de Louis XIV. Elle fait tout son possible pour garder sa réelle identité secrète et essaie de se modeler à cette vie de Cour qui cache de cotés sombres, des complots et intrigues.

Dés les premières scènes, les descriptions nous plongent dans le faste de ce 17ème siècle.

Versailles, son Roi et sa noblesse, je trouve que l’autrice a su retranscrire la substantifique moelle de ce lieu et ses personnages historiques. Le Roi est majestueux, détient le pouvoir et est intransigeant. Cependant, je trouve que l’autrice a réussi à lui donner un coté humain à ce personnage historique iconique. La Montespant ! Cette célèbre dame, je ne l’aime pas historiquement parlant. Je ne l(aime pas ici non plus. Elle est entre autres manipulatrice et tel un requin elle attire sa proie et la plonge dans les basfond de la Cour. Quand à Lise, je la trouve très voire trop naïve, ce qui je l’avoue m’a parfois énervé.

J’ai beaucoup aimé l’approche de l’autrice d’alterner les points de vues entre le Roi; qui impose les règles et Lise; qui les découvre et essaie de s’y modeler. Les points de vues sont radicalement opposés et c’est intéressant de connaitre leurs manières de penser.

Je reconnais un travail de recherche et d’informations pour fournir des descriptions des lieux ( Versailles et ses Jardins) d’une justesse et d’une finesse lus que dans des documentaires sur le sujet.

Les complots et la romance nous en haleine tout du long. L’écriture fluide, précise et juste nous plongent dans un univers fabuleux de noirceur.

Je recommande ce roman à tous ceux qui aiment les romans historiques, les romances et la petite histoire dans la grande de Versailles, son château, son Roi et sa noblesse.