Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, One-shot

La librairie de Giovanni par Mickael Brunet

Chers lecteurs et lectrices,

Vous cherchez la parfaite lecture à glisser sous le sapin. Ne cherchez plus, j’ai ce qu’il vous faut.

Titre : La librairie de Giovanni
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Mickael Brunet
Genre : bande dessinée jeunesse – librairie
N° de pages : 24 pages
Edition : Bande à part – LE COMMANDER
Publié le : décembre 2021
Format : broché
Prix : 12.95 €


Résumé

Giovanni tient une petite librairie où il ne se passe pas grand chose. Mais un événement inattendu va bouleverser le quotidien du libraire solitaire …


Mon avis

On suit Giovanni dans sa vie de libraire, qui est ultra touchant, sa barbe, sa dégaine, son attitude m’ont fait penser à un Saint Nicolas ou un Père Noël des temps modernes. Vous vous doutez bien que rassembler dans le même album un petit bonhomme qui respire la douceur des fêtes de fin d’année et une librairie, j’étais obligée de le plonger dans son histoire.

Les personnages et l’histoire sont douces. Je retiens un Giovanni et son compagnon très attachants. Les illustrations sont également emplie de douceur et colorées.

Une jolie histoire qui m’a rappelé que le changement a dû bon et peut vous changer la vie dans le positif

Difficile d’en dire plus, à partir de vous procurer cet album pour les petits et les grands, à glisser sous le sapin et à lire au coin du feu.

Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, One-shot

Bonjour les émotions par Anne-Sophie Plat et Océane Nicaise-Beurois

Chers lecteurs et lectrices,

Il est parfois difficile de gérer ces propres émotions. Imaginez-vous faire face aux émotions d’un petit bout de chou, cet album est un bel outil.

Titre : Bonjour les émotions
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Anne-Sophie Plat
Dessins : Océane Nicaise-Beurois
Genre : Bande dessinée jeunesse – gestion des émotions
Publié le : juin 2021
N° de pages : 24 pages
Edition : Bande à part – LE COMMANDER ICI
Format : Broché
Prix : 12 €

Résumé


Un livre très attachant qui parle des émotions. Pensé pour le spectacle par La Compagnie les dents et au lit et écrit par Anne-Sophie Plat et illustré par Océane NB.


Mon avis

Cet album est un coup de cœur. On suit les aventures d’une autruche, Paulette. Des qu’elle entend son téléphone sonner, elle vole au secours de ces patients qui ont dû mal à gérer leurs émotions. Elle part à la rescousse d’un hérisson tout mignon en colère, d’un renard jaloux, d’un lapin très heureux qui ne sait pas quoi faire de sa joie ainsi qu’un chaton triste et un mouton mort de peur. En trois coups de claquette, elle prodigue ces bons conseils ainsi qu’aux lecteurs qui peuvent les appliquer.

Elle dit bonjour à leur émotions le matin et bonsoir le soir quand elle a apaisé tout ce petit monde.

Un très bel album qui est le fruit de la collaboration entre Anne-Sophie Plat au texte (qui a écrit également (Sidonie et compagnie) et Océane Nicoise-Beurois aux dessins, aussi doux et beau que le texte.

Il est expliqué aux patients de Paulette ainsi qu’aux lecteurs, en toute simplicité comment gérer mes émotions qu’ils les submergent.

Chaque émotion et chaque personnage ont une couleur, l’identification de ceux-ci est plus évidente.

Un album que je recommande pour toute personne en contact avec des enfants. Un livre objet sur lequel on peut revenir en cas de besoin. Ami bibliothécaire : un incontournable pour vos bibliothèques

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Opération pas de machine à laver ! par Lenia Major et Gwendal Blondelle

Chers lecteurs et lectrices,

Les doudous, les madeleines de proust de l’enfance.

Un album de choix à vous proposer.

Titre : Opération pas de machine à laver !
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Lenia Major
Dessins : Gwendal Blondelle
Genre : bande dessinée jeunesse – doudou
N° de pages : 32 pages
Publié le : Décembre 2021
Edition : Editions Bande à Part – LE COMMANDER ICI
Format : Album cartonné
Prix : 12 €


Résumé

Quand une bande de Doudou tente d’échapper à la machine à laver, ça donne une histoire complétement déjantée


Mon avis

Dans cet album nous suivons les aventures des doudou de Jules qui commencent à sentir les chaussettes. Sa maman prend la décision de les laver mais y arrivera-t-elle ? Rien n’est moins sûr.

Les doudou de Jules, à l’image de Toy Story s’anime quand les humains s’endorment ou sont absents. Leur plan : tout faire pour ne pas finir dans la machine à laver.

C’est une histoire adorable, douce et drôle à la fois. Les illustrations, les formes et les couleurs des pages m’ont beaucoup plu.

Cet album aborde les thèmes du lavage de doudou et donc de l’hygiène de ceux-ci, qu’il ne faut pas s’inquiéter car ils vont nous revenir tout propre et sentir bon. L’esprit d’équipe est présent par les plans des doudou pour ne pas finir dans la machine à laver.

Un dernier point à aborder : cet album utilise une police adaptée aux lecteurs dyslexiques. Un super album pour les premières lectures en autonomie.

Je vous recommande cet album et vous conseille vivement de vous le procurer.

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Pourquoi les licornes font des cacas arc-en-ciel par Benjamin Gérard et Prisca Baverey

Chers lecteurs et lectrices,

Un petit album jeunesse, ça vous dit ? 24 pages de couleurs, de bonheur, allez c’est parti !

Titre : Pourquoi les licornes font des cacas arc-en-ciel ?
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Benjamin Gérard
Dessins : Prisca Baverey
Genre : Bandes dessinées jeunesse
N° de pages : 24 pages
Publié : octobre 2022
Edition : Bande à part – Pour me commander, c’est ICI
Format : broché – cartonné
Prix : 12 euros


Résumé

Les licornes font des cacas arc-en-ciel, c’est bien connu !

Mais toi, tu sais pourquoi ?


Mon avis

La maison d’éditions Bande à Part est belge, je dirais même carolo, je m’intéresse à leur travail depuis un peu plus d’un an, quand je l’ai découverte.

Cet album, paru ce mois-ci (octobre 2022), a attiré mon œil. D’abord, la couleur de la couverture, ensuite son illustration et enfin son sujet. Si vous le voyez dans les rayons de votre librairie préférée, vos yeux seront attirés.

Je ne répondrai pas à la question posée pour vous laisser l’occasion de le découvrir. Néanmoins, je peux vous dire que ces 24 pages sont colorées, elles sont drôles, j’ai aimé les dessins. C’est sûr, vous passerez un bon moment.

Je ne connaissais jusqu’alors pas le travail de Benjamin Gerard et Prisca Baverey, que j’ai hâte de découvrir plus amplement.

J’ajouterai un petit quelque chose, à l’intention de mes collègues bibliothécaires ou dans l’éducation : ce livre est idéal pour les premières lectures, seul ou en accompagnement.

Les licornes sont des animaux féériques, la production de leurs déchets pourraient vous amener à parler des déchets des autres animaux, un peu moins féériques.

De plus, l’album est construit et pensé de telle manière qu’un enfant peut jouer avec cet album.

Je m’explique : une mouche est cachée dans les différentes pages de l’album, parfois très visible, parfois beaucoup moins. Je me suis pris au jeu de chercher cet insecte.

Ce livre est un cadeau idéal pour les jeunes lecteurs. Un bon moment de lecture que je vous recommande.

Publié dans Interviews

Interview de Amélie Bibeau

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, on se retrouve pour une interview, celle d’une auteure québécoise, qui a entre autres écrit un roman (qui sera une saga) « La légende du Wendigo » publié chez Victor et Anaïs au Québec et chez Bande à part, outre-mer, en Belgique.

Partons ensemble à la découverte de cette auteure.

Peux-tu nous parler de toi et de ton parcours (études, métier, parcours, …) ?

Je suis une auteure qui se spécialise pour la jeunesse et la maman d’un garçon de 7 ans nommé Noé (oui, comme le personnage principal de La Légende du Wendigo). Je suis amoureuse d’un homme hilarant qui fait de la lutte spectacle (catch). Nous habitons à Sherbrooke, une ville située au Québec dans une magnifique région que l’on appelle les Cantons-de-l’Est. J’ai étudié en Lettres françaises, plus spécifiquement les 17e et 18e siècle français, avant de me découvrir une passion pour la littérature jeunesse et tout particulièrement pour celle pour les adolescents. J’ai publié mon premier roman en 2010 et aujourd’hui, j’en suis à mon quinzième roman publié. J’ai également été libraire, réviseure et critique de romans pour la jeunesse.

Tu es donc Canadienne ? Peux-tu  nous parler de ton parcours avec les maisons d’édition ?

Au Québec, le monde de l’édition est très différent du reste du Canada. Ici, ce sont les auteurs qui envoient leurs manuscrits directement à l’éditeur qui lui, accepte ou refuse de le publier. Pour mon premier roman, j’ai reçu 4 refus et une acceptation. À partir de ce moment-là, cet éditeur a publié tous les romans que je lui ai soumis. En 2020, au tout début de la pandémie, cet éditeur a fermé ses portes et les Éditions Victor et Anaïs m’ont contactée pour rééditer mes romans. Cela fait maintenant un an que je travaille avec eux et nous avons plusieurs projets en cours. En janvier 2021, j’ai appris que les Éditions Bande à part souhaitait publier l’un de mes romans en Europe…

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire et où puises-tu ton inspiration ? Quelle est ta relation à l’écriture? Est-ce que tu vis de l’écriture? 

Je suis née avec ce désir. C’est plus qu’un désir, c’est un besoin. Déjà, à 4 ans, j’étais impressionnée par le code qui permettait de raconter des histoires. L’alphabet… À 10 ans, je rédigeais mon journal intime. J’ai toujours voulu écrire et en vivre. Ce rêve n’est pas encore accompli. J’ai un autre job à temps plein.

Pourquoi écrire de la jeunesse ? Est-ce un style que tu aimes lire ? et ou écrire?

Écrire pour la jeunesse est magique. Tout simplement. C’est une mission. Donner le goût de lire aux jeunes… Voyager dans l’imaginaire. Vivre à cent mille à l’heure. Découvrir la vie, avec eux. C’est un privilège. Je dirais que 75% de ma bibliothèque est constituée de livres jeunesse. J’en écris, mais j’en lis beaucoup.

Comment est née l’histoire « La légende du Wendigo ? Peux-tu nous la speecher ? 

À la base, c’est une commande de mon éditeur. J’écrivais uniquement pour les adolescents, mais il m’a lancé l’idée d’écrire un roman pour les plus jeunes, inspiré d’un jeu de société. J’ai un fils de 7 ans qui me réclamait un livre de son âge, alors j’ai décidé d’accepter le projet. Je suis allée acheter le jeu, on a joué et j’ai commencé à réfléchir à une histoire intéressante. Par la suite, j’ai communiqué avec l’éditeur du jeu et on a fait un remue-méninge ensemble.

Si tu as consulté des ouvrages ou articles, regardé des vidéos, vu des documentaires et émissions, peux-tu nous les communiquer, autour de la légende ?

J’ai surtout lu des articles sur le Web et visionné beaucoup de légendes sur YouTube. J’ai aussi lu un document sur le scoutisme.

Peux-tu nous parler de tes projets à venir?

Il y en a beaucoup. Au Canada, j’ai deux séries pour ado. Une qui est en cours et une autre, à paraître. Aussi, je travaille sur un album jeunesse en lien avec un autre jeu de société. La Légende du Wendigo se poursuit et il y aura trois tomes. J’aimerais continuer d’écrire des romans sur les légendes. J’ai aussi une nouvelle série jeunesse en cours d’écriture pour les 6 ans et plus. Un projet très emballant avec une co-auteure, mais je ne peux pas en parler encore.

As-tu un petit mot pour conclure cette interview à nos lecteurs ?

La Légende du Wendigo est ma première série jeunesse qui est publiée ailleurs qu’au Canada. C’est vraiment tout un honneur pour moi de savoir que mes petits scouts voyagent…