Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Irish Coffee, La sorcière de l’hiver par Noémie Dargaud

Chers lecteurs et lectrices,

Je vous parle aujourd’hui de mon dernier coup de cœur. Ce roman m’a vivement été recommandé par Aurore. C’était un coup de cœur pour elle, ça m’a emballé. L’espace d’un instant, j’ai eu peur d’avoir trop d’attentes par rapport à ce récit et finir par être déçue. Spoiler alert : pas du tout! Ce roman Irish Coffee : la sorcière de l’hiver par Noémie Dargaud, publié le 07 novembre 2020, est un coup de cœur.

Avant de vous en dire plus, j’aimerais vous faire part d’une anecdote. Le soir où j’ai commencé ma lecture de ce livre, paraissait une vidéo YouTube de Cyrus North sur les méchants, que je vous invite à aller écouter. Elle est très intéressante.

Quatrième de couverture

Il était une fois, une gentille sorcière de l’été… bla, bla, bla, et PAF ! Apocalypse Now ! L’hiver vint !
Après un mariage annulé, une rupture plus que merdique, et une cérémonie de passation bafouée, je me retrouve dans le trou du cul des tourbières de l’Irlande.
Le froid coule dans mes veines et devient mon quotidien.
Gruagachs, Leprechauns, Púcas et autres créatures, tous me craignent.
Tous, sauf le sexy PDG de Bennett’s company qui semble bien décidé à mettre le feu à ma demeure comme dans ma vie.
Mais peu importe.

JE suis la terrible sorcière de l’hiver !

Et JE suis la méchante de cette histoire !

Couverture

Mon avis

Avant tout, je tiens à remercier l’auteure pour sa confiance, son temps (une interview bientôt) et sa compréhension.

Commençons par le début, ce roman a très bonne réputation et on comprend pourquoi, tellement il est addictif. Le speech de l’histoire est pour le moins original car nous suivons une méchante.

En effet, nous suivons les aventures de Bloom. Fille aînée de la famille, elle travaille dans la boutique familiale, va se marier à l’homme qu’elle aime et deviendra après une cérémonie de passation de pouvoir de sa mère à elle, la sorcière de l’été.

Mais la vie ne se passe pas toujours comme prévu. Un événement plus que douloureux va plonger Bloom dans une colère qui la verra passer du côté obscur et finalement deviendra la sorcière de l’hiver. Elle fera la rencontre de Morgan Bennett, PDG de Bennett’s Compagny avec qui elle passe un contrat grâce auquel nous pouvons découvrir un autre visage de la sorcière

Il n’ y a que les humains pour définir où commence la gentillesse de l’intérêt, la méchanceté de la nécessité

Assez parlé de l’histoire, qui soit dit en passant est assez addictive grâce à l’écriture fine de l’auteure, des chapitres courts bourrés de références culturelles : des créatures, des légendes, des films, de la musique. Cela permet d’avoir l’impression que cette histoire pourrait se passer près de chez nous et la rend réelle.

L’univers est riche de personnages haut en couleurs, des créatures, des folklores connus et méconnus. Certains éléments sont annotés en bas de page comme ci la sorcière nous donnait des détails pour avoir une vue d’ensemble de l’univers.

Morgan est un personnage charismatique et drôle. Quand Bloom est plus sur la réserve et ne dévoile pas facilement son jeu. Leurs échanges et leur relation sont attachantes et belles à voir évoluer.

Ce récit fantastique est un vrai page Turner. Une fois commencé, il est difficile de s’arrêter.

Je vous recommande ce roman si vous aimez les récits fantastiques où actions, relations humaines et aventures vont emportent vers un univers riche et beau.

Je vous conseille d’aller lire la Chronique d’une partenaire de ce blog :

https://passionlivresblogblog.wordpress.com/2021/01/05/la-sorciere-de-lhiver/#more-30089

Linktree de l’autrice : https://linktr.ee/dargaud.noemie.auteur

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Chasseuse de l’ombre, tome 1 : Vox angeli par Elynn VDB

Bonjour à tous et toutes,

Aujourd’hui, je vous parle d’un roman d’une auteure belge de 17 ans découverte cette année grâce aux éditions Heartless avec qui je suis en partenariat depuis janvier de cette année : Chasseuse de l’ombre, tome 1 Vox angeli par Elynn VDB. C’est une personne très gentille qui a eu la gentillesse de m’accorder une interview. Ce livre est en lecture commune avec @emilieplaisirdelire que vous pouvez retrouver sur Instagram.

Quatrième de couverture

Je revoyais son visage, bercé d’un anneau de lumière dorée. Ses bras qui m’enserraient, tout comme les miens qui refusaient de le lâcher. Nos lèvres jointes. Nos corps l’un contre l’autre. Ce bonheur mêlé de tristesse, ces regrets, tous ces sentiments mélangés. Et toujours ce même désir brûlant, étouffant, de le retrouver.
Vous savez ce qu’il y a de pire qu’un paquet d’Oreo écrasés ? Découvrir que vous ignorez tout de vos origines. Que des créatures surnaturelles en ont après vous et ceux que vous aimez. Que le secret qui vous entoure est encore plus opaque que les dossiers les plus confidentiels de la NASA.
Certains savent qui je suis, qui j’étais, et pourtant ils me mentent tous. Chacun selon ses motivations. Que ce soit mon meilleur ami ou ce dirigeant froid et taciturne. Ou encore ce vampire ultra-puissant aussi assoiffé de mon sang que je peux l’être d’une canette de Fanta. Sans parler de ce garçon aux yeux vert émeraude qui me donne autant envie de l’embrasser que de le frapper et qui, pour une raison obscure, semble m’aimer depuis la naissance même des étoiles.

Je m’appelle Elynn Calandero et je suis officiellement portée disparue. Ha ! S’ils savaient…

Avis

Tout d’abord j’aimerais remercier l’auteure qui a eu la gentillesse de m’envoyer son roman dédicacé avec une attention toute particulière lors de l’envoie : emballage, marque – page, image représentant les personnages. La couverture ainsi que les débuts de chapitres chapeauté par des citations aident à s’immerger dans ce monde.

En premier lieu, j’ai adore ce roman. Un très bon roman initiatique d’aventure fantastique. Beaucoup de termes pour parler du premier tome d’une saga que j’ai hâte de lire et relire. Si vous êtes familier avec le monde de The Mortal instruments, vous serez amené doucement vers cet univers de fantasy réussi qui regroupe des personnages et des créatures comme des chasseurs, des anges, des démons, vampires, …

On découvre ce monde par l’héroïne Elynn, personnage féminin, forte et belge (cocorico) qui se voit chamboulée dans un nouveau monde qu’elle ne connait pas, qu’elle va devoir apprivoisé comme ce qu’elle est … Des personnages hauts en couleurs qu’il nous faudra découvrir #teamWill. L’action se passe en Belgique. De la fantasy en Belgique, je dis OUI, un grand et fort OUI.

L’univers est riche et bien construit. L’écriture est fluide et les chapitres ont la bonne longueur pour vous rendre accro.

Je vous recommande cette lecture, si vous aimez la fantasy et lire du belge. Parfaite lecture de l’automne !!!