Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirage’s memories – tome 7: Le sang de l’Honneur par Sandrine Decroix

Chers lecteurs et lectrices,

Est-ce vraiment étonnant que je vous partage mon avis sur le tome 7 de cette saga, qui deviendra un classique tels les Harry Potter, j’en suis entièrement convaincue! Bon 7 tomes, quand j’écris cette chronique, je suis à chaud, je viens de finir et GOD que c’était intense.

Titre : Le sang de l’Honneur
Titre en VO : /
Série
: Mirage’s memories
Auteur(s) : Sandrine Decroix
Genre : Fantastique (sous fonds dystopique)
N° de pages : 625 pages
Publié le : 03 octobre 2020
Edition : Heartless
Format : ebook – broché
Prix : 4.99 – 18 €

Lire la suite de « Mirage’s memories – tome 7: Le sang de l’Honneur par Sandrine Decroix »
Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirage’s memories – tome 6: Sur les traces du passé par Sandrine Decroix

Chers lecteurs et lectrices, bien le bonjour

Est-ce vraiment étonnant que je vous partage mon avis sur le tome 6 de cette saga, qui deviendra un classique tels les Harry Potter, j’en suis entièrement convaincue?

Déjà 5 tomes lus et chroniqués. Est-ce que mon tome 3, tome favori a été détrônés? Découvrez le en continuant votre lecture.

Warning ! Ce que vous allez lire est potentiellement spoilant !

Résumé

Phillys a unifié les peuples du Monde Connu. Mais, alors que se profile l’ultime combat entre Markk et la Mort, un nouvel ennemi sorti tout droit de son passé, ressurgit.
Confronté à celui qui a tout bouleversé dans sa vie et celle de sa famille, Markk devra rejoindre les Terres qui l’ont vu naître afin de reprendre la place qui est la sienne.

Couverture

Mon humble avis

Avant toute chose, je tiens à remercier l’auteure qui croit en ses chroniqueuse, qui accepte que l’on aime ou pas quelque chose ou que l’on ait pas accroché. Est-ce mon cas? PAS DU TOUT! Cette saga, je l’adore et je la recommande vivement pour son écriture, son univers, les thèmes abordés. Mais, je ferai probablement son éloge quand j’aurai terminé la saga. Plus qu’un !!!

Je remercie l’auteure pour ces « Précédemment dans Mirage’s Memories » au vu de la densité et de la complexité (pas compliqué mais bien complexe) des tomes au niveau des événements, des lieux et des personnages. On en a besoin. L’auteure nous gâte tellement que maintenant je cherche ces pages, pour la plupart inexistantes, dans d’autres sagas.

Le tome commence par une thématique fortement présente dans le tome précédent, à savoir l’Espoir : l’espoir dans l’innocence d’une personne, l’espoir d’une autre vie, d’une vie meilleure. Et tout de suite après, cette forme d’apaisement, une altercation entre deux personnages mortellement charismatique.

Le premier quart de ce tome m’a traumatisé. Je m’explique! Les personnages, ça fait 6 tomes qu’on les côtoie, qu’on essaie de les comprendre, qu’on voit leur évolution de caractère, de relations ainsi que leur amour et leur combativité. Mais notre auteure sadique préférée fait vivre à certains personnages, que je ne citerai pas, des moments traumatisants. Me sentant comme un membre de la famille, j’ai versé plus d’une larme : de tristesse, de peur, de joie.

Je dirais de cette saga qu’elle est chorale. Au sens propre du terme avec les différents points de vue de nos héros mais aussi on voyage entre les lieux, de nouveaux lieux que Sandrine nous dévoile avec finesse et poésie et le foisonnement de personnages chacun avec un objectif bien précis.

Vous pensez vous perdre dans Mirage’s ? C’est que vous êtes sur la bonne voie.

Au niveau de l’écriture, elle évolue. On se souvient que le premier tome est paru en 1992, a remporté le Prix Hugo et écrit par l’auteure à l’âge canonique de 16 ans. Une écriture fluide, agréable. Des longueurs de chapitres qui tiennent en haleine. Des révélations et rebondissements, il y en a et la première phrase du tome nous met en garde

«C’est lorsque nous pensons tout connaître, lorsque nous croyons être à l’abri du pire que notre monde s’écroule sous nos pieds. »

Ensuite, cette saga, ce tome regorge d’amour. Le vrai avec un grand A. L’amour de jeunes gens, l’amour entre deux frères mais aussi l’amour pour l’Humanité. Une forme d’altruisme, la réunification des peuples par Phillys et a donc accompli la Prophétie. Un rassemblement où chacun se bat pour la Vie.

Je me rends compte que cette chronique peut sembler longue. Alors, je vas essayer d’aller maintenant d’aller à l’essentiel. Ce tome traite pour moi avant tout d’héritage. Un héritage que l’on porte que l’on connaisse son passé ou pas. Un héritage qui nous forge et nous fait avancer. Un héritage que l’on se doit de transmettre.

Je dirais enfin (oui oui enfin) que nos héros doivent d’adapter. Encore : nouveaux lieux, amis, alliés (des vrais ou faut-il se méfier ?), ennemis. S’adapter à leur statut, à leur nouvelle vie.

Finalement, ce beau bébé de 515 pages, hors annexes (à partir de la page 469), est le pénultième de cette saga de 7 tomes. Concernant ces dernières annexes, on y trouve une chronologie détaillée, l’histoires des différents peuples, des tableaux, des illustrations, des croquis et plans ainsi qu’un lexique. Pour rappel, dés le premier tome, l’auteure nous met en contact en un vocabulaire propre à l’univers ainsi que des langues. Une preuve en plus de la richesse de cet univers, qui est de plus en plus fantastique, le monde dystopique servant de fonds à l’histoire.

Est-ce un coup de coeur ? OUI Est-ce que je vous recommande cette saga OUI. Est-ce que je vais lire la suite ? OUI Est-ce que mon pauvre coeur meurtri le supportera ? Je vais m’accrocher et lire le dernier tome de cette fabuleuse saga.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirage’s memories – tome 4 : Les Survivants par S-P Decroix

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une suite, du tome 4 de la saga Mirage’s memories (MM) dont vous pouvez retrouver mes trois premières chroniques (Tome 1Tome 2Tome 3) et l’interview que l’autrice m’avait accordée. Je renouvelle mes remerciements à la maison d’édition Heartless, pour sa confiance. C’est une belle brique de 556 pages qui nous attend, paru le 05 janvier 2020.

PS : J’essaie au maximum de ne rien spoiler tout en attisant votre curiosité, mais il peut arriver que je cite certains éléments s’étant produit dans les tomes précédents.

Quatrième de couverture

Personne n’est parvenu à empêcher l’accomplissement de la Prophétie. Le Second Bouleversement a bien eu lieu, entraînant destruction, désolation et morts par centaine. Les Survivants ont quitté Mirage et errent en groupes dispersés depuis 15 ans à travers le Monde Connu.
Traqués sans relâche par la Mort et ses troupes, les Rebelles ne doivent leur survie qu’à cette stratégie dérisoire de nomades. Jusqu’au jour où plusieurs évènements distincts poussent chaque groupe vers un objectif commun : atteindre la Cité de l’Ouest, située dans les Infranchissables.
Embûches, découvertes et révélations rythmeront alors le chemin de chacun.
Les rouages de la destinée se mettent en place car bientôt, la Prophétie atteindra son apogée…

Mon avis

! Attention, Tome 4, risque de spoiler !

Que dire de ce quatrième tome, qui n’a pas déjà été dit ? Tout d’abord, je remercie l’autrice pour sa confiance envers ce que je propose, en chronique et contenu sur mes différents réseaux. Ce tome est ma première grosse brique de la saga, ce qui n’est pas pour me déplaire.

On est plongé 15 ans après le Second Bouleversement, qui a eu lieu, inévitablement ! On retrouve nos personnages préférés, certains ne sont plus là, certains sont différents. certains ont grandit, d’autres ont vieilli. Les conséquences de ce bouleversement ont impacté la vie de chacun de manière profonde et durable.

Ce tome monte en intensité, une puissance qui ne nous quitte pas et qui sera présente à mon avis jusqu’à la fin de la saga. Mirage a connu la guerre. La Mort est présente ce qui oblige nos personnages a être en mode « Survie », ce qui implique que nos héros sont continuellement sur le qui vive. J’ai l’impression que la saga est de la plus en plus sombre. Les personnages ont une épée de Damoclès au dessus de la tête. Le danger est omniprésent !!!

A travers les relations des personnages, on comprend certains choix, certaines décisions, certains liens, uniques et forts. Tout ça, grâce à l’écriture de l’auteure : une écriture dynamique, fluide et captivante.

Il y a continuellement une balance, un équilibre entre le Bien et le Mal, l’Ombre (Rappel de la Prophétie de l’Ombre) et la lumière, les scènes drôles et dramatiques, les personnages loyaux contres les cruels et inhumains.

Je retiens de ce tome des rebondissements, des révélations, des choix, de la composition et de l’espoir. J’entends par là que les personnages doivent faire face peut importe ce qu’il se passe, ils doivent avancer pour leur survive, pour leur futur et leur bonheur .

Je continue et je continuerai de recommander cette saga, qui est fantastique. Cet univers est si riche que vous trouverez forcément quelque chose qui va vous parler. J’en mets ma tête aux lombrics !

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirage’s memories – tome 3 : La Prophétie de l’Ombre par S-P Decroix

Bonjour à tous et toutes,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une suite, du tome 3 de la saga mirage’s memories dont vous pouvez retrouver mes deux premières chroniques (Tome 1Tome 2) et l’interview que l’autrice m’avait accordée. Je renouvelle mes remerciements à la maison d’édition Heartless, pour sa confiance. C’est le premier tome qu je lis en format papier. C’est une belle brique de 535 pages qui nous attend.

Quatrième de couverture

La mission dans les Rocheuses pour délivrer Orianne n’a remporté qu’un succès mitigé et soulève de sérieux problèmes. Le « Maître Télépathe » est bien de retour ainsi que MyriAnn, tout droit sortie du passé de Markk et Andrew.Mais, tandis que certains secrets se dévoilent au grand jour, les manigances des Lombrics risquent d’envenimer une situation déjà compliquée. D’autant plus  que les évènements à venir pourraient bien dégénérer. Car dans l’Ombre, une terrible Prophétie s’apprête à s’accomplir…

Avis

Depuis ma lecture du tome 1, je suis conquise par cette saga. Il est sûr que je la lirai complètement. Le tome 2 nous laissait sur des questions, des révélations et des retrouvailles. Un beau programme pour ce tome 3 que je pris le temps de lire en sachant que la saga se terminait au tome 7, bientôt à paraître. J’ai énormément de retard sur la lecture de cette saga, mais je la savoure.

Alors ce tome ? J’ai adoré. On a toujours plusieurs points de vue : les Humains, les Télépathes et les Lombrics. Je n’avais pas de réelle attache pour ces derniers jusqu’à ce tome. Les Lombrics défoncent, surtout Mhé. Mais je reviendrai sur eux plus tard.

Dés le titre, on nous tease une Prophétie qui nous tient en haleine tout du long. J’ai essayé de réfléchir avec les héros à la signification de cette prophétie, qui elle concerne. On commence par un gros récapitulatif des deux tomes précédents, à la manière d’un « Précédemment dans la saga Mirage’s memories » qui est assez efficace car les tomes sont intenses en informations, personnages et événements. On trouve également une carte, un lexique ainsi que les personnages et leurs liens.

Les héros sont de retour de mission et ne sont pas seuls. Les scènes sont intenses et décrites finement selon plusieurs points de vues. La plupart des personnages sont mis face à des choix, le tout en étant toujours en guerre avec une épee de Damoclès au dessus de la tête.

Calme et concentration

une de mes citation préférée de Markk

En va de rebondissements en rebondissements, d’annonces en annonces et d’événements en événements et de révélations en révélations On ne s’arrête jamais ! Au fur et mesure des événements, on s’inquiète pour Dan, on est à fonds derrière Mhé (Lombric), on est en colère et on déteste Amos (quel monstre !!!). La prophétie nous tient en tension et à haleine pendant tout le tome. On découvre Xémel (fidèle d’Amos) pour qui j’ai ressenti de la peine.

Le passé à une place importante dans le présent des personnages au niveau de leurs émotions, de leur réactions face à certains situations quelque peu délicates ainsi que le pouvoir et ses implications : quels sont les risques à encourir quand on a le pouvoir ? le garde t-on pour soi ou l’utilise -t-on pour protéger les plus faible ? Qu’est-on prêt à faire pour l’avoir et pour le garder ?

D’autres thématiques se croisent et se répondent : la trahison et la vengeance, le destin et la fatalité, la paix et l’espoir. Des combats intérieurs et physiques agrémentent notre lecture avec punch !

Et cette fin ! Comment dire ? Wow, il n’y a pas d’happy ending. On comprends qui est le narrateur. On comprend la prophétie. J’ai hâte de lire comment nos personnages vont gérer les révélations et les événements malheureux.

Sans oublier des annexes : une chronologie, des dessins, les différents armements, une carte, des illustrations pleine de détails. des arbres généalogiques, …

Pour résumer ce tome, j’utiliserai une citation

Andrew a raison, poursuivi Darius. Nous avions et avons des choses beaucoup plus importantes à faire.

Ouais, marmonna Dan, Amos, les lombrics, éviter de mourir, la routine quoi …

J’adore cette saga dystopique. Je me suis beaucoup amusée avec ce livre : pleins de photos, intégration dans mon introduction de vidéo sur Youtube.

Je vous recommande cette saga. Elle a tout ce qu’il se faut pour plaire : pouvoir, amour, guerre, dystopie, une Prophétie !!!

Je mettrais ce tome sont les thèmes de paix, de l’espoir, du pouvoir et de l’amour.

Jetez-vous sur cette saga qui est à ce jour ma préférée de 2020!

Bonne lecture!

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirage’s memories – tome 2 : Orianne par S-P Decroix

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une suite, le tome 2 de la saga mirage’s memories dont vous pouvez retrouver ma première chronique et l’interview que l’autrice m’avait accordée. Je renouvelle mes remerciements à la maison d’édition Heartless, pour sa confiance.

Quatrième de couverture

Le Maître Télépathe a été vaincu lors du terrible affrontement qui l’a opposé à Andrew. Mirage se reconstruit lentement, au gré de quelques pluies salvatrices et chacun panse ses plaies dans la joie d’une paix retrouvée.Mais alors qu’Andrew est plongé dans un coma réparateur, un Conseil se prépare. Toutes les personnes ayant commis des crimes de guerre seront bientôt jugées.Cependant que nos trois amis s’apprêtent à rendre des comptes sur leurs actes passés, une menace s’éveille à l’abri des regards indiscrets.

Mon avis 

Je sors de ma lecture en ayant hâte de lire la suite. Ce tome traite de notre rapport à la justice. La description des sentiments et émotions de chaque personnage nous fait comprendre pour il/elle agisse d’une telle ou une telle manière. J’ai compris d’Andrew se sent coupable, j’ai compris sa résilience et qu’il était prêt à payer pour ses actes.

On découvre une Mirage en paix, des Hommes et des télépathes qui collaborent. On découvre une harmonie, en paix et en liberté. J’adore Mirage !

Ce tome nous met face à des révélations qui sont des explications du tome précédent mais d’autres informations sont révélées qui nous interrogent sur la suite des événements.

Les thèmes de la reconstruction que se des personnages ou des bâtiments et de la vengeance par la destruction se répondent, dans une justesse très palpable.

Les lombrics ont une grande importance dans ce tome comme dans le précédent. Leur forme d’intelligence et de hiérarchie donne envie de les étudier de près!

J’avais de retrouver Andrew et Orianne, dont les nouvelles facettes m’ont émue. L’amour et la place de la famille dans cet univers en guerre m’ont beaucoup plus.

Je finirai par les combats que j’ai facilement imaginé grâce à la plume de S-P. Decroix, qui écrit avec une finesse et un détail hallucinant. Les combats sont dynamiques, pleins de rebondissements et s’arrête juste quand il faut.

Un épilogue aux petits oignons qui vous donne envie de vous plonger dans le tome suivant dans la fin de votre lecture.

Je mettrais ce tome sont les thèmes de paix, de reconstruction, de confiance, de la famille et de l’amour.

Jetez-vous sur cette saga qui est à ce jour ma préférée de 2020!

Bonne lecture!

 

 

 

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirage’s memories – tome 1 : la dernière cité par S-P Decroix

Bonjour à tous et toutes,

Aujourd’hui, je vous fait part de mon avis sur le premier tome de la saga « Mirage’s memories », la dernière cité, que j’ai reçu en service presse aux éditions Heartless, en format numérique.

Quatrième de couverture

À la suite du Grand Bouleversement, la Terre s’est transformée en un désert aride et le génome humain a été modifié. Dès lors, certains Hommes ont muté en êtres surpuissants, dotés de Pouvoirs extraordinaires : les Télépathes. Un conflit éclate alors entre les deux peuples encore en vie sur Terre : les Hommes, restés au rang d’humain et ces fameux Télépathes, doués de ce « Chi ». L’un de ces êtres surpuissants, Amos, aussi appelé « le Maître Télépathe », a une totale emprise sur son propre peuple et n’a qu’une idée en tête : asservir les Hommes. Mais que cache réellement sa soif de pouvoir ? L’histoire débute en 3697, au beau milieu d’une guerre des clans, tandis qu’Andrew et ses amis, des Télépathes rebelles, tentent de rejoindre la dernière Cité des Hommes : Mirage. Ils y feront la connaissance de l’énigmatique Darius, le chef de la Cité. Ils se prétendent résistants ? Ils seront ses prisonniers. Andrew et ses amis parviendront-ils à vaincre Amos et rétablir la paix sur une Terre dévastée ?

Mon avis 

Il y avait longtemps que je n’avais plus lu de dystopie. J’ai adoré cette histoire. le monde tel qu’on l’a connu a disparu. Deux peuples se confrontent, les télépathes (anciens humains dotés de pouvoirs, appelé « Chi » et les humains (ancien humain qui ont développé leurs compétences en technologie).

Nous suivons trois télépathes : Andrew, Dan et Markk (pour qui j’ai un petit faible) qui ont fuit la Forteresse, lieu de résidence des télépathes et le « Maître des télépathes », Amos. Ils vont vers la dernière cité, « Mirage », dernier espoir des humains.


Un style d’écriture qui va droit au but et qui nous transporte d’un point de vue à l’autre. Mirage est décrite comme une entité propre, ce qui m’a beaucoup plu. Il est très facile d’imaginer de grande étendue désertique grâce aux superbes descriptions de l’écrivaine.


Ce roman porte des thèmes forts de résistance, de guerre, de dualité, d’écologie et de vivre ensemble qui sont particulièrement d’actualité.


J’ai hâte de lire la suite de cette saga. L’épilogue est pour moi parfait : pas trop long, relève des questions, s’arrête au bon moment dans une situation qui demande une suite que je trépigne d’impatience de lire.

Publié dans Interviews

Interview Sandrine Decroix (Mirage’s memories)

Bonjour à tous et toutes,

Vous trouverez ici, une interview de l’auteure Sandrine Decroix. Elle a gentiment accepté de répondre à quelques questions. Bonne lecture.

Bonjour,

Bonjour Emilie 

Tout d’abord, je tiens à vous remercier de bien vouloir répondre à mes questions.

C’est moi qui vous remercie de prendre du temps pour cet échange. J’ai à cœur de rester le plus proche possible de mes lecteurs, aussi chaque échange est pour moi très important. Encore une fois, merci à vous.
Pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours (études, métier, …) ?

Alors je m’appelle Sandrine, j’ai bientôt 44 ans. Je suis mariée et j’ai deux filles. Je pense ne pas me tromper beaucoup en disant que je suis quelqu’un de passionnée. 

J’ai fait des études d’arts plastiques, pendant 1 ans que j’ai abandonnées car cela ne me correspondait pas ou du moins ce n’était pas ce que je recherchais réellement. Les codes, les règles en art: très peu pour moi. Sinon, j’ai passé un BAC S, avec une option SVT et j’ai suivi un cursus d’un an en analyses biologiques. J’ai été cheffe d’équipe, en restauration, hôtesse animatrice. Depuis quelques temps maintenant je me consacre à l’écriture sous toutes ses formes: je suis auteure, Première Lectrice chez Heartless, Chroniqueuse (à temps partiel), et animatrice d’ateliers d’écriture. Je faisais aussi des interventions dans les écoles et collèges pour parler littérature avec les élèves, mais j’ai dû stopper. J’aime lire, écrire, partager, échanger, me sentir près de mes lecteurs.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire et où puisez-vous votre inspiration ? Comment est née cette histoire ?

Ce qui m’a donné envie d’écrire ce sont mes soeurs cadettes. C’est pour elles que j’ai écrit ma toute première histoire: la Princesse du fond des Temps, un conte fantastique dans la ligne de « Princess Bride » ou encore « L’histoire sans fin ». Comme je dis toujours l’inspiration est quelque chose d’impalpable, d’intangible. On peut la trouver partout autour de nous. Je ne fais pas exception. Ensuite il faut savoir que mon cerveau déborde constamment d’idées. On dit que mon cerveau est en surchauffe perpétuelle, pour votre plus grand plaisir (enfin j’espère ^^ ).

Pouvez-vous nous speecher « Mirage’s memories. Tome 1?
La saga se déroule dans un futur post-apocalyptique. A la suite du Grand Bouleversement (guerres, catastrophes climatiques etc.), la Terre s’est tranformé en un désert aride. Le génome humain a été modifié provoquant chez certains Humains une sorte de mutation dotant certains de Pouvoirs extraordinaires que j’ai nommé Chi (KI dans les croyances asiatiques). Ce peuple transformé s’appelle « Télépathe » bien que la télépathie ne soit vraiment pas leur pouvoir principal.
Donc, sur la nouvelle Terre, il ne reste plus que 2 peuples ces Télépathes et les Hommes (humains sans pouvoir) dont la technologie a évolué avec son temps. Les premiers vivent dans la Forteresse, les autres dans les Cités. Chez les Télépathes, Amos : le « Maître Télépathe » veut asservir les Hommes. Un nouveau conflit éclate. Les peuples sont en guerre. Mais grâce à leurs Pouvoirs les Télépathes prennent le dessus, les Cités tombent les unes après les autres. Seule une Cité reste alors insoumise: Mirage.
En 3697, en pleine guerre des clans, Andrew, Markk et Dan, des Télépathes rebelles, quittent la Forteresse pour rejoindre Mirage centre de la rébellion.
Ainsi débute le premier tome.
Quel est le personnage auquel vous vous identifiez et pourquoi ? Quel est votre personnage préféré? (j’avoue avoir un faible pour Markk)
Je n’ai pas de personnage auquel je m’identifie. En revanche, j’aime beaucoup le duo Markk-Dan, ainsi que la peuplade des Lombrics.
Mirage’s memories aborde les thèmes de la guerre, de l’écologie et du vivre ensemble, ce sont des sujets qui vous touchent particulièrement?

Comme vous le savez (ou pas) j’ai commencé à écrire le premier tome de Mirage (la saga s’appelait alors Chroniques de Mirage) lorsque j’étais adolescente – 16 ans, en 1992. Malgré mon jeune âge, je me posais énormément de questions, notamment sur l’avenir de la planète. J’étais (et je suis toujours) une grande fan des émissions Ushuaïa de Nicolas Hulot. Je me posais effectivement (et encore aujourd’hui) beaucoup de questions sur l’avenir de l’humanité aussi, sur l’espoir.

C’est, comme vous l’avez compris, la base de l’univers de Mirage’s Memories.

 J’avais besoin de créer un univers très loin de notre époque; l’histoire donc se déroule en 3697 sur notre calendrier (antique pour mes héros). Cela m’a permis de totalement me détacher de tout ce que l’on connaît pour créer un univers à part entière avec sa propre histoire (toujours en lien avec la nôtre), sa propre chronologie (en annexe dans le livre), bref tout y est minutieusement étudié jusqu’au vocabulaire ou expressions inventés ainsi que la langue que les lecteurs pourront découvrir les tomes suivants.

Tout ceci fait de Mirage’s Memories un univers unique, autarcique. Il est très pointu, très recherché : les critiques vont toutes dans ce sens.

J’ai beaucoup aimé la façon dont vous décrivez Mirage comme une identité propre, comme si elle avait une âme et votre épilogue qui est pour moi parfait : pas trop long, relève des questions, s’arrête au bon moment dans une situation qui demande une suite. Comment donc, qualifieriez vous votre style d’écrire ? 

Tout d’abord, merci beaucoup, cela me va droit au cœur. Mirage (c’est donc le nom de la Cité) est effectivement une entité vivante, une représentation ésotérique de l’espoir mais elle est bien plus en vérité. Les lecteurs pourront s’en rendre compte au fil des tomes. Je ne peux malheureusement pas vous spoiler à ce sujet.

Mon style d’écriture? Honnêtement, je ne me suis jamais posé a question. Il est particulier, c’est certain après, je n’écris jamais dans le sens où je me donnerai un « style ». Non, je ne me pose jamais ce genre de questionnement, j’écris simplement.

 Pouvez-vous nous parler de vos projets à venir? 

Alors, déjà, après Mirage’s Memories, Heartless publiera mon autre saga: Le Cycle du Prophète, en 2021. POur les autres projets: j’aimerais réédité « la princesse du fond des temps » ainsi que d’autres écrits, mais cela est une autre histoire ^^
 
Avez-vous un petit mot pour conclure cette interview à vos lecteurs ?

L’espoir est ce qui maintient les peuples humains en dehors des ténèbres. Particulièrement lors d’événements troublants, difficiles, voire atroces. C’est aussi cette flamme fragile qui nous permet de voir « plus loin ». Croyez en vos rêves. Croyez en vous et gardez toujours espoir.

J’ajouterai que nous n’avons qu’une seule maison : la Terre. Nous ne vivons pas dans un monde imaginaire, nous ne pouvons pas, aujourd’hui du moins, prendre un vaisseau spatial et « migrer » vers une autre planète pour la coloniser. Nous n’avons qu’un seul lieu où vivre : notre planète. Respectons-là. Prenons-en soin. De la même manière, sachons voir au-delà de nos différences pour nous attacher à nos ressemblances.  Respectons-nous. Laissons notre orgueil de côté pour nous ouvrir aux autres ou du moins, pour accepter l’idée que nous pensons tous différemment mais que cela n’a que peu d’importance. Bien sûr, nous ne sommes « que des humains ». Nous ne pouvons pas aimer, apprécier tout le monde. C’est normal. Nous avons plus d’affinités avec certains plutôt que d’autres. Néanmoins, que chacun se respecte. C’est utopiste, c’est clair, mais l’orgueil est le pire des fléaux. Attachons-nous à notre humanité, protégeons-là.

 Je souhaite remercier les personnes qui me suivent depuis longtemps, mais aussi toutes et celles et ceux qui me lisent depuis la parution des livres, et qui m’encouragent à aller de l’avant.

 Encore merci de m’accorder cette échange. Je vous souhaite une belle semaine. 

Merci Emilie d’avoir permis ce moment agréable. Ça me touche vraiment beaucoup.