Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Décroche moi la lune par Lydasa

Chers lecteurs et lectrices,

Après avoir dévoré la saga Lovely bikers, que j’ai adoré. Lydasa a publié en auto-édition une homoromance paranormale sur laquelle j’ai plongé. Je remercie l’auteure pour son service presse et sa confiance.

Vous pourrez bientôt en savoir plus sur l’auteure car elle a eu la gentillesse de bien bouloir m’accorder du temps pour une interview. Prochainement un Queen vous en parle autour de Décroche moi la lune ainsi que la lecture d’un extrait sur ma chaine Youtube.

Venez découvrir une ODE A L’AMOUR

Titre : Décroche moi la lune
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Lydasa
Genre : Romance paranormale
N° de pages : 429 pages
Publié le : 02 novembre 2022
Edition : Autoédition – LE COMMANDER
Format :ebook – broché – broché
Prix : 4.99 € (abonnement kindle) – 18 € – 22 €


Résumé

Erwan est un cliché ambulant. Le genre geek, gringalet et célibataire depuis toujours. Il souffre de timidité maladive qui le freine dans sa vie de tous les jours, faisant de lui une personne renfermée.

Un soir, alors qu’il profite de la lune et de la fraîcheur de la nuit, il tombe sur un chien blessé. Il décide de le ramener chez lui pour le soigner et chercher son maître. L’animal semble vite reprendre du poil de la bête et s’attacher à Erwan, dormant même dans son lit. Petit à petit, le cœur d’Erwan se réchauffe en sa présence, il se sent moins seul.

Mais un jour en rentrant du travail, ce n’est pas un chien qu’il trouve endormi dans son lit. C’est un homme entièrement nu.


Mon avis

Commençons d’abord par ce qu’on voit : la couverture. On en parle de la beauté de ce loup blanc aux yeux jaune qui te donne une très bonne idée du genre de lecture vers lequel tu te plonge. Ensuite, ce résumé, plutôt intriguant, non ? Personnellement, je fais confiance à Lydasa les yeux fermés. Enfin, l’intérieur du livre, un réel travail a été effectué sur la mise en page. Ces trois éléments sont un bon début pour vous convaincre de vous procurer ce roman pour Noël.

On suit donc Erwan, l’archétype du geek, maigre, car il oublie de se nourrir, qui passe sa vie entre le travail et son jeu en réseau sur lequel il traine jusqu’à pas d’heure. D’une timidité maladive, il a beaucoup de difficultés à créer des liens amicaux avec les autres, alors amoureux, je vous laisse imaginer. De plus, le jeune a eu un début de vie compliqué, car il est orphelin depuis qu’il a trois ans. Baladé de foyer en foyer, il aura un point de chute, chez son patron, Anthony.

Mais qu’elle est le rapport avec la belle tête de loup sur la couverture ?

Et bien, un soir en sortant du travail, en passant par le parc pour rentrer chez lui, il trouve un animal blessé, un grand chien blanc. Il l’amène chez le vétérinaire qui le soigne et Erwan le reprend chez lui le temps de sa guérison. Cet animal, pour le moins magnifique, affectera la vie d’Erwan positivement,car rapidement, il se prend d’affection pour ce dernier qui lui rendra bien.

Vous pourriez vous imaginer que sous la fourrure de cet animal majestueux au regard intensément doré se cache un homme, qui va lui changer la vie.

Erwan et Krypto sont les deux personnages principaux de cette histoire. Une histoire d’amour certes, mais aussi une histoire de patience, de combats de la vie, de chercher et trouver sa place de le monde, une histoire de famille. Un roman de parcours de vie, presqu’un roman initiatique : chercher ou savoir qui on est et d’où l’on vient pour se construire soi et son avenir. Une histoire de revanche sur la vie.

Les personnages secondaires sont tout aussi construits, drôle et attachants qu’Erwan et Krypto. Je pense entre autre à Anthony qui m’a émue plus d’une fois.

Ce roman oscille entre révélations, moments forts en émotions, déclarations, combats, actions, moments de vie tristes et joyeux. Avec ce livre vous passerez par toutes les émotions en quelques heures mais vous aurez aussi l’impression en n’en sortant d’avoir été enveloppé dans une bulle de douceur et d’amour qu’il est difficile de quitter.

Un réel page-turner en ce qui me concerne, je lirais un spin-off sur n’importe lequel de ces personnages. Foncez découvrir cet ode à l’amour et à la vie.

Je n’ai cessé d’avoir en tête une chanson d’Harry Styles en tête pendant ma lecture : Harry Styles – Love Of My Life mais la plus appropriée serait Thinking Out Loud – Ed Sheeran ou encore A Thousand Years – Christina Perri 

Découvrez également

Est-ce que tu connais Lydasa ? Lis-tu de la romance ? Plus spécifiquement des romances paranormales ? Tu as envie de découvrir son univers ?

Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, One-shot

La librairie de Giovanni par Mickael Brunet

Chers lecteurs et lectrices,

Vous cherchez la parfaite lecture à glisser sous le sapin. Ne cherchez plus, j’ai ce qu’il vous faut.

Titre : La librairie de Giovanni
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Mickael Brunet
Genre : bande dessinée jeunesse – librairie
N° de pages : 24 pages
Edition : Bande à part – LE COMMANDER
Publié le : décembre 2021
Format : broché
Prix : 12.95 €


Résumé

Giovanni tient une petite librairie où il ne se passe pas grand chose. Mais un événement inattendu va bouleverser le quotidien du libraire solitaire …


Mon avis

On suit Giovanni dans sa vie de libraire, qui est ultra touchant, sa barbe, sa dégaine, son attitude m’ont fait penser à un Saint Nicolas ou un Père Noël des temps modernes. Vous vous doutez bien que rassembler dans le même album un petit bonhomme qui respire la douceur des fêtes de fin d’année et une librairie, j’étais obligée de le plonger dans son histoire.

Les personnages et l’histoire sont douces. Je retiens un Giovanni et son compagnon très attachants. Les illustrations sont également emplie de douceur et colorées.

Une jolie histoire qui m’a rappelé que le changement a dû bon et peut vous changer la vie dans le positif

Difficile d’en dire plus, à partir de vous procurer cet album pour les petits et les grands, à glisser sous le sapin et à lire au coin du feu.

Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, One-shot

Bonjour les émotions par Anne-Sophie Plat et Océane Nicaise-Beurois

Chers lecteurs et lectrices,

Il est parfois difficile de gérer ces propres émotions. Imaginez-vous faire face aux émotions d’un petit bout de chou, cet album est un bel outil.

Titre : Bonjour les émotions
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Anne-Sophie Plat
Dessins : Océane Nicaise-Beurois
Genre : Bande dessinée jeunesse – gestion des émotions
Publié le : juin 2021
N° de pages : 24 pages
Edition : Bande à part – LE COMMANDER ICI
Format : Broché
Prix : 12 €

Résumé


Un livre très attachant qui parle des émotions. Pensé pour le spectacle par La Compagnie les dents et au lit et écrit par Anne-Sophie Plat et illustré par Océane NB.


Mon avis

Cet album est un coup de cœur. On suit les aventures d’une autruche, Paulette. Des qu’elle entend son téléphone sonner, elle vole au secours de ces patients qui ont dû mal à gérer leurs émotions. Elle part à la rescousse d’un hérisson tout mignon en colère, d’un renard jaloux, d’un lapin très heureux qui ne sait pas quoi faire de sa joie ainsi qu’un chaton triste et un mouton mort de peur. En trois coups de claquette, elle prodigue ces bons conseils ainsi qu’aux lecteurs qui peuvent les appliquer.

Elle dit bonjour à leur émotions le matin et bonsoir le soir quand elle a apaisé tout ce petit monde.

Un très bel album qui est le fruit de la collaboration entre Anne-Sophie Plat au texte (qui a écrit également (Sidonie et compagnie) et Océane Nicoise-Beurois aux dessins, aussi doux et beau que le texte.

Il est expliqué aux patients de Paulette ainsi qu’aux lecteurs, en toute simplicité comment gérer mes émotions qu’ils les submergent.

Chaque émotion et chaque personnage ont une couleur, l’identification de ceux-ci est plus évidente.

Un album que je recommande pour toute personne en contact avec des enfants. Un livre objet sur lequel on peut revenir en cas de besoin. Ami bibliothécaire : un incontournable pour vos bibliothèques

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Opération pas de machine à laver ! par Lenia Major et Gwendal Blondelle

Chers lecteurs et lectrices,

Les doudous, les madeleines de proust de l’enfance.

Un album de choix à vous proposer.

Titre : Opération pas de machine à laver !
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Lenia Major
Dessins : Gwendal Blondelle
Genre : bande dessinée jeunesse – doudou
N° de pages : 32 pages
Publié le : Décembre 2021
Edition : Editions Bande à Part – LE COMMANDER ICI
Format : Album cartonné
Prix : 12 €


Résumé

Quand une bande de Doudou tente d’échapper à la machine à laver, ça donne une histoire complétement déjantée


Mon avis

Dans cet album nous suivons les aventures des doudou de Jules qui commencent à sentir les chaussettes. Sa maman prend la décision de les laver mais y arrivera-t-elle ? Rien n’est moins sûr.

Les doudou de Jules, à l’image de Toy Story s’anime quand les humains s’endorment ou sont absents. Leur plan : tout faire pour ne pas finir dans la machine à laver.

C’est une histoire adorable, douce et drôle à la fois. Les illustrations, les formes et les couleurs des pages m’ont beaucoup plu.

Cet album aborde les thèmes du lavage de doudou et donc de l’hygiène de ceux-ci, qu’il ne faut pas s’inquiéter car ils vont nous revenir tout propre et sentir bon. L’esprit d’équipe est présent par les plans des doudou pour ne pas finir dans la machine à laver.

Un dernier point à aborder : cet album utilise une police adaptée aux lecteurs dyslexiques. Un super album pour les premières lectures en autonomie.

Je vous recommande cet album et vous conseille vivement de vous le procurer.

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Pourquoi les licornes font des cacas arc-en-ciel par Benjamin Gérard et Prisca Baverey

Chers lecteurs et lectrices,

Un petit album jeunesse, ça vous dit ? 24 pages de couleurs, de bonheur, allez c’est parti !

Titre : Pourquoi les licornes font des cacas arc-en-ciel ?
Titre en VO : /
Série : /
Auteur(s) : Benjamin Gérard
Dessins : Prisca Baverey
Genre : Bandes dessinées jeunesse
N° de pages : 24 pages
Publié : octobre 2022
Edition : Bande à part – Pour me commander, c’est ICI
Format : broché – cartonné
Prix : 12 euros


Résumé

Les licornes font des cacas arc-en-ciel, c’est bien connu !

Mais toi, tu sais pourquoi ?


Mon avis

La maison d’éditions Bande à Part est belge, je dirais même carolo, je m’intéresse à leur travail depuis un peu plus d’un an, quand je l’ai découverte.

Cet album, paru ce mois-ci (octobre 2022), a attiré mon œil. D’abord, la couleur de la couverture, ensuite son illustration et enfin son sujet. Si vous le voyez dans les rayons de votre librairie préférée, vos yeux seront attirés.

Je ne répondrai pas à la question posée pour vous laisser l’occasion de le découvrir. Néanmoins, je peux vous dire que ces 24 pages sont colorées, elles sont drôles, j’ai aimé les dessins. C’est sûr, vous passerez un bon moment.

Je ne connaissais jusqu’alors pas le travail de Benjamin Gerard et Prisca Baverey, que j’ai hâte de découvrir plus amplement.

J’ajouterai un petit quelque chose, à l’intention de mes collègues bibliothécaires ou dans l’éducation : ce livre est idéal pour les premières lectures, seul ou en accompagnement.

Les licornes sont des animaux féériques, la production de leurs déchets pourraient vous amener à parler des déchets des autres animaux, un peu moins féériques.

De plus, l’album est construit et pensé de telle manière qu’un enfant peut jouer avec cet album.

Je m’explique : une mouche est cachée dans les différentes pages de l’album, parfois très visible, parfois beaucoup moins. Je me suis pris au jeu de chercher cet insecte.

Ce livre est un cadeau idéal pour les jeunes lecteurs. Un bon moment de lecture que je vous recommande.

Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, Sagas

Lovely bikers – tome 3 : Jarret par Lydasa

Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je vous parle de l’ultime tome de Lovely bikers, cette trilogie companion serie que j’ai adoré. Le tome 3 est je pense celui que j’ai dévoré le plus vite.

Titre : Jarret
Titre en VO : /
Série : Lovely bikers
Auteur(s) : Lydasa
Genre : Homoromance – LGBTQIA+ – bikers
N° de pages : 364 pages
Publié le : 04 février 2022
Edition : Evidence
Format : ebook – broché
Prix : 7.99 € – 17 €


Résumé

Jarret, qui est le président du chapitre des Dragon Skull en Louisiane, est assigné à rester dans son État avec un bracelet électronique. Mais lorsqu’on lui rapporte qu’un jeune homme, Andrew, tricherait dans la plupart des combats illégaux qu’il organise, il décide de prendre les choses en main et de l’entraîner lui-même en le faisant venir au club pour qu’il devienne un combattant officiel des Dragons. Au fil des jours naissent des sentiments entre les deux hommes, mais, malheureusement, Andrew se fait rattraper par son passé et doit fuir. Jarret arrivera-t-il à le retenir ? Sera-t-il capable de mettre en péril sa liberté conditionnelle pour venir en aide à l’élu de son cœur ?


Mon avis

Risque de spoil, il s’agit de la chronique du troisième de tome d’une trilogie. Je vous conseille de lire les avis suivants avant celui-ci

Est-ce que j’ai aimé ce troisième et dernier roman de la trilogie Lovely bikers? Ah que oui ! Est-ce que j’attendais de retrouver des personnages que j’aimais déjà beaucoup et d’en découvrir des nouveaux? Encore plus !

J’ai dévoré ce roman en quatre heures. Quand il a été terminé, j’en redemandais. Les Dragon Skull m’ont conquise. J’ai adoré plonger dans cette univers, je vous le conseille vivement si vous êtes amateur d’homoromance de bikers. Dans le premier tome, Lydasa traitait de passage de pouvoir et d’assumer qui on est et qui on aime. Dans le second tome, il était question d’un trouple et ce tome va porter sur la différence d’âge.

Ici, c’est au tour de Jarret de nous raconter son histoire. Jarret dont on a déjà entendu parler dans les tomes précédents. Ce que vous devez savoir sur Jarret c’est que c’est un biker, un vrai dur à cuire, qui préside le chapitre de Louisiane des Dragon Skull. (On voyage un peu avec les Lovely Bikers), il a passé presque deux ans assigné à résidence, avec pour seule porte de sortie son bracelet électronique qui émet un bip avant de pouvoir sortir et gérer ses casinos, ses combats.

En parlant de combats, il apprend qu’un jeune homme triche et mets KO ses combattants. La triche, il ne peut pas la supporter et décide de confronter le tricheur, Andrew dans ses bureaux. Après lui avoir bien fait peur, il décide de lui venir en aide, Andrew deviendra un de ses boxers. Mais pourquoi Jarret prend une telle décision ? Andrew lui rappelle ses propres combats. Le président espère pouvoir libérer le jeune de ses démons.

Deux opposés que tout attire ! Deux personnalités aux antipodes l’une de l’autre. Jarret ne s’attendait seulement pas à ce qu’Andrew cherche Jarret, lui face de « rentre dedans » à peine voilé. Cependant la différence d’âge entre les deux hommes pose un réelle à Jarret, qui se refuse au jeune homme. En a-t-il envie ? Je vous laisse le découvrir dans ce troisième tome.

Cependant, le passé d’Andrew interfère, remonte à la surface, l’empêche d’aller de l’avant. Il décide de s’enfuir et de s’éloigner de Jarret. Découvrez ce qu’ils sont prêt à faire l’un pour l’autre. J’ai adoré l’histoire de ses hommes que tout oppose et tout réunis ❤

Ce roman, qui peut se lire indépendamment des autres tomes (je vous conseille quand même de les lire avant) est pour moi une belle manière de clôturer les histoires d’amour des Lovely bikers. Ce volume montre que l’amour, l’honnêteté envers soi-même mais aussi les autres et plus particulièrement l’être aimé peuvent vous aider à vous élever, à vous soigner, à avancer.

Un petit point d’attention, ce roman traite entre autres de prostitution de jeune gens, de maltraitance infantile, de violences.

Vous l’aurez compris ces romans débordent d’émotions, des passages très durs mais aussi d’une grande douceur, d’amitié, de force, la force de la famille que l’on choisi, de persévérance, de choix, des combats de la vie et mais aussi et surtout d’Amour.

Je vous recommande cette trilogie. Les Dragon Skull sont une belle famille que j’ai eu beaucoup de mal à quitter et c’est avec beaucoup d’émotions que je finis cette chronique et ferme le volet Lovely Bikers.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Mirifique – tome 1 par Ellho

Chers lecteurs et lectrices,

Découvert par le hasard des réseaux sociaux, je vous invite à découvrir ma chronique de Mirifique, un véritable page-turner futuriste.

Titre : /
Titre en VO : /
Série : Mirifique
Auteur(s) : Ellho – vous pouvez retrouver son Interview
Genre : SFFF
N° de pages : 248 pages
Publié le : 10 juin 2022
Edition : Autoédition
Format : ebook – Broché – relié
Prix : 2.99 € (abonnement kindle) – 9.90 € – 20.99 €

couverture

Résumé

À QUOI RESSEMBLE VOTRE MONDE IDÉAL ?

Quatre vingtenaires, aux caractères très différents, mais à l’amitié indéfectible, découvrent le temps d’un week-end en Écosse, « Mirifique », une machine extraordinaire inventée par Darchir Stein et Herbert James Wall en 2058.

À quoi sert cette étrange machine ?

Suivez Madison Kinnear, la rouquine à la langue bien pendue, Krystal Hay, la femme fatale, le sage Edan Smith et Damian Gunn, l’impétueux séducteur, dans leurs aventures aux multiples rebondissements.

Vous pouvez retrouver ici les premiers chapitres du roman


Mon avis

Dés que vous plongez dans Mirifique, vous serez happé. Il sera difficile de vous d’en sortir.

Mais qu’est ce qui pourrait vous hameçonner comme cela ? Imaginez une incroyable machine qui est capable d’interpréter vos croyances, vos valeurs, vos désirs et vos fantasmes, vos rêves et de créer à partir de tous ces informations récoltées; votre profil, votre reflet, votre avatar? Vous pourriez l’imaginez ? Ellho l’a fait avec brio.

Ajoutez à cela, 4 personnages, 4 amis, 4 portraits, 4 personnalités à qui l’on attache, que l’on aime découvrir. Chacun son monde dans lesquelles j’ai adoré me plonger. Mais seriez-vous capable de n’avoir aucun secret ? Découvrez des personnages profonds, représentés avec beaucoup de minutie.

Mirifique est un roman fantastique, futuriste qui une réel satire de la société. Ce livre nous met face à nos incompréhensions, nos dilemmes, nos réalités et les combats qui nous attendent.

J’ai aimé lire ce super roman à la plume fluide et agréables. Un roman que j’ai dévoré.

Publié dans Interviews

Interview avec Ellho

Bonjour à tous et toutes,

On se retrouve aujourd’hui avec un genre d’article que je remets sur le devant de la scène, dernièrement avec l’ Interview avec Lidia Spolaor C’est le moment de vous faire découvrir un auteur, à savoir Ellho qui a écrit la saga « Mirifique ».

Belle Découverte !

Peux-tu nous parler de toi et de ton parcours (études, métier, …) ?

Avant de me lancer dans l’aventure de l’écriture, j’étais informaticien pendant 10 ans. Je concevais
des serveurs multimédias pour des salles de cinéma pour particuliers.

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire et où puises-tu ton inspiration ? Quelle est ta relation à
l’écriture? Est-ce que tu vis de l’écriture?

Adolescent, j’écrivais des nouvelles dans ma chambre. Je lisais beaucoup à cette époque, aussi bien des récits d’aventures fantastiques comme des classiques de la littérature.
Je suis un rêveur, passionné par la nature et la science. L’inspiration apparait à n’importe quel moment, jour et nuit, et je m’empresse de noter mes idées. Pour l’instant, je me concentre sur les sujets qui m’intéressent et que j’essaie de développer dans mes romans. Je suis auteur à temps complet et espère pouvoir en vivre correctement par la suite.

Peux-tu nous parler du style de ton roman? Comment l’as-tu abordé ?

« Mirifique » est un thriller fantastique avec une pointe de science-fiction. J’ai utilisé le prétexte d’une aventure extraordinaire pour décrire au mieux des sujets sociétaux qui nous concernent comme le réchauffement climatique, l’identité de genre, l’économie, l’écologie, et le rapport aux autres.

As-tu des auteurs ou maisons d’édition chouchou ?

Oscar Wilde, Asimov, H.G. Wells, Jules Verne, Proust, Philip K.Dick, George Orwell, Françoise Sagan, Amélie Nothomb…

Comment est née cette histoire ? Peux-tu-nous la speecher ?

C’est un rêve à l’origine et la volonté de parler de notre société, de ses travers et des solutions qui pourraient l’améliorer.

Couverture

Quel est le personnage auquel tu t’identifies et pourquoi ? Quel est ton personnage préféré?

Tous mes personnages sont en quelques sortes mes enfants, j’ai de l’affection pour chacun d’eux. Cependant, Edan est certainement le plus proche de mon caractère. D’ailleurs, je lui ai donné une partie de ma vie.

Quels sont tes sources d’inspiration autant au point de vue de l’histoire, que la mythologie que tu as créés ?

Des livres, des films et des séries que j’ai aimés et qui m’ont inspiré comme « The Twillight Zone » par exemple.

Si tu as consulté des ouvrages ou articles, peux-tu nous les communiquer ?

Avant de me lancer dans l’écriture, j’ai consulté différents sites littéraires sur le net, notamment https://publiersonlivre.fr/ qui regroupe des informations très utiles sur le monde de l’édition.

Peux-tu nous parler de ta relation à l’édition? Ton parcours, comment as- tu découvert la ME dans laquelle tu es éditée ?

J’ai signé en mai 2021, avec une maison d’édition que je ne citerais pas, un contrat d’éditeur pour une période d’un an. Je n’ai pas renouvelé ce contrat pour diverses raisons, l’opacité des chiffres de ventes en est une. À ce jour, j’attends toujours le versement de mes droits. Le choix de l’auto-édition s’est donc imposé par la suite.

Peux-tu nous parler de tes projets à venir?

« Mirifique Bellum », le dernier volet de la trilogie « Mirifique » est en cours.
Ensuite, je continuerais la rédaction d’Achromate, un thriller/romance avec un soupçon de fantastique. J’ai une dizaine de projets en attente, les plans sont écrits, ne reste plus qu’à les développer.

As-tu un petit mot pour conclure cette interview à nos lecteurs ?

Je leur conseillerais de faire preuve de curiosité, de sortir de leur genre de prédilections et de faire confiance à l’auto-édition.

Publié dans Mes avis, Mes livres, Sagas

Vic Swanson : tome 2 – En sens Inverse par Alex Ferder

Chers lecteurs et lectrices,

Vous connaissez Alex Ferder ? Non ? Mais si je vous ai présenté ses écrits Vic Swanson, tome 1 A Double sens par Alex Ferder publié chez AlterReal et Le choix de l’horloge : tome 1 – Pièce et conséquences par Alex Ferder.

Vous vous rappelez ? Vous voulez en savoir plus sur l’auteure, je vous invite à lire le MERIT MAGAZINE VOL 5 MAI 2022

Titre : En sens inverse
Titre en VO : /
Série : Vic Swanson
Auteur(s) : Alex Ferder
Genre : Urban fantasy
N° de pages : 356 pages
Publié le : 22/10/2021
Edition : Alterreal
Format : ebook – papier
Prix : 5.99 € – 19.90 €

Une couverture Badass

Résumé

J’ai fini par me jeter dans la gueule du loup… J’ai intégré une école de magie !

Mon objectif : effacer de ma mémoire la trahison du tigre.

Je passe mes journées avec Joshua, mon professeur de magie particulier qui m’enseigne avec passion tout ce qu’il sait pendant que je prends un malin plaisir à lui en faire voir de toutes les couleurs.

Mais évidemment, mon diable de tigre doit assister à une réunion au sommet, et devinez quoi ? Elle se tient dans l’école où je me terre depuis des semaines ! Que dire de nos retrouvailles ? Explosives ? À la hauteur de nos espérances ? En tout cas, elles sont de courte durée, plombées par le retour impromptu de Jarel dans nos vies.

Nous voilà dans de beaux draps ! Heureusement, je peux toujours compter sur mon équipe de Sensoriels pour voler à mon secours.

Entre complot, trahison et rebondissement, ils ne seront pas de trop pour nous aider à combattre Jarel et son intention – complètement farfelue – de faire de moi sa compagne. Et puis quoi, encore !

Rejoindre une école de magie ? Une belle connerie … Maintenant, il va falloir en sortir !


Mon avis

Pour rappel, il s’agit d’un tome 2. Risque de spoil !

Après avoir lu Le choix de l’horloge : tome 1 – Pièce et conséquences par Alex Ferder, j’étais dans une vibe où je voulais lire ou plutôt relire Vic 2 mais dont je n’avais pas encore écrit la chronique. Est-ce que je suis plus à jour aujourd’hui. Et bien non, car je l’ai fini il y a 3 mois. Je vais donc ouvrir ma liseuse et c’est parti !

Nous retrouvons Vic dans une école, oui oui la détective sensorielle à quitter son tigre et ses amis pour intégrer une école de magie. Parce que vous l’aurez compris Vic n’est pas qu’une sensorielle, elle est également une mage. Une jeune mage qui a découvert qu’elle avait des pouvoirs.

Par Vic, nous rencontrons Joshua, son mentor, son professeur particulier de magie. Il lui enseigne tout ce qu’il sait, avec passion. Nous apprenons beaucoup sur les mages et le monde magique par ses interventions. Toutes les séances d’entrainements de Vic ne sont pas un long fleuve tranquille. J’ai adoré ces moments, parfois suspendus; au figuré; dans le temps. On découvre les mages et leurs pouvoirs. D’une certaines manières, par des dialogues, on nous pose aussi devant les dilemmes et interrogations de Vic, comment faire, comment évoluer, comment se protéger et protéger les autres.

Mais, au plus profond de moi, du genre super profond, j’étais une personne gentille. Enfin, parfois. Sans conditions. Avec certaines personnes. Je serai donc la Ying et le Yang de la magie.

Et Sémaj dans tout ça ? Comment vit-il l’éloignement avec Vic ? On le découvre car le l’énigmatique tigre doit assister à une réunion et elle se tient dans l’école que Vic fréquente. D’une manière ou d’une autre, ils se retrouveront. Des retrouvailles à la Vic et Sémaj que je vous laisse découvrir (prenez vos pop-corn, car c’est à mon sens hilarant)

La vie de Vic est déjà difficile à gérer, alors si on ajoutait un peu de sel en la personne de Jarel. Depuis leur dernière rencontre, pour le moins explosives et révélatrices, Vic se sait en danger. Jarel va tout faire pour …. (je ne vous le dit pas, lisez ce livre pour le découvrir). La bonne nouvelle dans cet enfer personnel se sont les garçons, l’équipe de choc qu’elle forme avec David l’olfactif, Joris l’auditif, Stain le visuel et Karl dont le sens développé est le goût.

On découvre les mages et leur monde, leur traditions, dites autarciques par Vic. Comment ils vivent et comment ils agissent, leurs différents pouvoirs. J’ai adoré en apprendre plus sur eux.

Il se passe plein de choses de la vie de Vic, certains complotent contre elles, certains qu’elle croyait amis ne le sont peut-être pas, Bonjour la trahison. Enormément d’actions, de combats réels ou d’entrainements, de rebondissements et de révélations de ce tome.

Je suis devenue accro à la plume d’Alex Ferder. Je fonce découvrir le troisième de cette saga.

Publié dans Mes avis, Mes lectures, Mes livres, Sagas

Lovely bikers – tome 2 : Karlito par Lydasa

Chers lecteurs et lectrices,

On se recouvre aujourd’hui pour que je vous invite à lire le deuxième tome de la saga Lovely bikers, que j’ai dévoré en 1 soirée. Le premier tome est déjà un coup de coeur: Lovely bikers, Tome 1: Yale par Lydasa. Mon amour pour les histoires de motard prend tellement de l’ampleur. Qui l’eut cru ? tu lis des romans avec des bikers ?

Titre : Karlito
Titre en VO : /
Série : Lovely bikers
Auteur(s) : Lydasa
Genre : New adult – bikers – LGBTQIA+
Publié le : 02 décembre 2021
N° de pages : 372 pages
Edition : Evidence Editions
Format : ebook – broché
Prix : 7.99 € – 17 €


Collection Enaé
Lire la suite de « Lovely bikers – tome 2 : Karlito par Lydasa »