Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Flux : La duologie par Célia Barreyre

Bonjour à tous et toutes, chers lecteurs et lectrices,

On se retrouve aujourd’hui pour que je vous parle d’une duologie paru le 21 octobre dernier « Flux : la duologie » de Célia Barreyre aux éditions Marathon. J’ai reçu ce roman au format e-book en service presse par le site simplement.pro, je remercie son autrice pour sa confiance.

Quatrième de couverture

Lili a 17 ans et vit dans un Centre de Traitement et de Soins pour Adolescents (CETSA) avec d’autres jeunes comme elle, atteints d’un virus mortel appelé « syndrome de Joans ». On ne sait presque rien de ce mal qui provoque de violentes crises, dont la dernière qui interviendra au plus tard vers ses 20 ans, lui sera fatale. Pourtant Lili est une jeune fille comme les autres. Elle n’aime pas l’école, préfère les sucettes, et passe le plus clair de son temps avec ses amis dans ce campus médicalisé. Jusqu’au jour où elle croise le chemin des Jumeaux. Se pourrait-il qu’ils détiennent un incroyable secret qui sauverait Lili ? Et peut-être bien l’humanité tout entière ? Mais qui croira une simple adolescente alors que le monde se bat en vain contre ce syndrome ? Pour se faire entendre, Lili devra faire face à de nombreux obstacles et comprendre ce qu’elle est.

Mon avis

Tout d’abord, j’ai adoré cette duologie, un véritable coup de coeur. Dés les premières lignes, j’ai été par la lecture de ces romans. Je les ai tellement aimé que je les ai publié sur Instagram pour tenter d’attirer le plus de monde. L’univers nous saute au visage et on ne peux plus le lâcher.

Cette duologie est donc divisée en deux : le tome 1, les enfants de Joans et le tome 2 Nous sommes demain. Je vais d’abord vous parler du tome 1 mais avant, je vais vous parler des éléments communs aux deux tommes comme l’écriture, l’univers, …

L’écriture est immersive! C’est avec un réel plaisir qu’on découvre un univers riche en événements en personnages. on a l »impression que ce monde pourrait exister tellement le style est parlant. Les sensations que les personnages ressentent sont transcendés par une écriture fluide, avec vocabulaire simple mais pas simpliste. Les descriptions parfois un peu longues nous décrits des paysages, des expressions de visages, un environnement qu’il est plaisant de retrouver.

Les enfants de Joans nous plonge dans un centre d’études et de soins pour adolescent, appelé CETSA où nous suivons Lili, une jeune fille de 17 ans qui est atteinte du syndrome de Joans la raison pour laquelle elle se trouve dans ce centre. Le syndrome est un virus qui se déclenche en crise chez les ados de 10 à 16 ans. Leur vie est limitée par la maladie. Lili est une ados, un peu rebelle. on suit sn quotidien entre e qu’elle veut ou pas faire, ses cours, ses activités, ses amis (Zee, Val, Yann, Alex, …). Elle va rencontrer des jumeaux qui vont transcender sa vie à travers le Flux. (Je ne vous dirai pas comment, mais dés leur première apparition, j’étais sous le charme). Plus tard, des militaires feront irruption dans la vie de ces adolescents. Beaucoup d’obligations, de questions et peu de réponses … Une histoire intrigante, pleine de rebondissements et d’actions.

Le tome 2 est une suite logique du tome 1. Je vous dirais seulement que nous suivons deux personnages que tout oppose qui se rendent où l’on a laissé Lili et ses amis dans le tome précédent.

Un véritable coup de coeur. J’avais peur que ces 700 pages sont longues à lire mais ce fut un réel plaisir de lire cette dystopie.

Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

« L’essentiel » de Frédéric Marcou

Bonjour à tous et toutes,

Aujourd’hui, je vous parle du premier service presse que j’ai accepté sur le site Simplement.pro. J’ai voulu sortir de ma zone de confort et lire quelque chose que j’avais pas l’habitudes de lire, entre autres de la poésie.

Frédéric Marcou

Frédéric Marcou est un écrivain amateur français qui écrit des textes courts, des nouvelles et de la poésie. Suite à une maladie, il se consacre totalement à l’écriture. Son premier ouvrage parait en 2005, le suivant en 2009, après en 2011 et enfin « L’année poétique en août 2012 ». Il publie un premier recueil de nouvelle en 2013 et puis une anthologie en 2015, dont je vais vous parler. En 2018, parait un dernier recueil de poésie « Le rêve du poète ».

L’essentiel

Ce livre reprend les autres livres déjà parus, c’est le meilleur de ce que j’ai fait auquel j’ai rajouté des inédits, plus quelques dessins originaux. (Babelio)

Avis

Cette anthologie qui couvre 10 ans de travail (2005-2015) de l’auteur comprenant quelques inédits est tout en simplicité. Je ne lis pas de poésie donc c’est un avis totalement novice. L’auteur compile ses hauts et ses bas, des bonheurs et ses malheurs. Parmi toute cette douceur, on retrouve des textes un peu fou, bizarroïdes, qui peuvent être drôle et burlesque, par un professeur Fred: un docteur Jekill etMister Hyde?

Ce recueil poétique est parfois léger mais empli de beaux messages. Cette anthologie est une belle porte d’entrée vers le travail de Frédéric Marcou. Cet ouvrage se picore, un ou deux poèmes par-ci, une nouvelle par-là. Des textes à la sensibilité palpable est touchante.

Les amoureux de la poésie devraient aimé ce recueil efficace et touchant.