Publié dans Mes avis, Mes livres, One-shot

Prospérine virgule point et la phrase sans fin de Laure Dargelos

Chers lecteurs et lectrices,

Ce livre a été lu dans le cadre du Plib 2022 durant lequel j’étais juré. Il est un des 5 finalistes de la sélection. Sera-t-il le gagnant. Je vous laisse mon avis.

Pour en savoir plus sur le plib, je te conseille l’interview que l’organisatrice a donné pour le Merit Magazine de Janvier 2022

Mon avis

Ce livre est un de ceux que j’ai sélectionné du début à la fin, j’étais si contente de le voir dans les finalistes. J’en avais déjà entendu parler, notamment sur le compte de l’influenceuse littéraire, Christiane Tran.

Le résumé très poétique m’a fait pensé à une histoire que j’ai lu il y a longtemps « Le grammaire est une chanson douce » d’Erik Orsenna, qui a une valeur sentimentale pour moi. La lecture m’a permit d’être rassurée sur ce point, ce livre est magnifique, poétique et original. Ce livre été pour moi l’occasion de découvrir le travail de Laure et la maison d’édition Rivka.

Le roman dont la couverture est magnifique par ailleurs nous embarque dans un village de Demi-mot où tout est rythmé par le Texte. Prospérine Virgule-Point et les autres villageois tentent de garder vivant le texte d’un manuscrit inachevé pour sauver leur village. Néanmoins, le village décrépit. Un meurtre a lieu chez une fleuriste qui va chercher à connaitre la vérité.

Ce roman et l’univers qui nous est proposé est original et unique. Drôle, inattendue parfois rocambolesque, ce livre va vous emporter.

Je vous conseille ce roman à 1000 %

Auteur :

Bibliothécaire - documentaliste en Belgique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s